La masturbation : témoignages et réflexions

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Brigitte Lebuysson, le 3 août 2012.

  1. Brigitte Lebuysson

    Brigitte Lebuysson
    Expand Collapse

  2. Golite

    Golite
    Expand Collapse
    Wild Spirit

    Comme Scoiattola je ne fais pas partie des filles qui aiment et pratiquent la masturbation...
    J'ai beau avoir essayé quelques fois mais je m'ennuie, j'arrive pas a trouver ca agréable. (Peut-être que je m'y prends mal! :red:)
    Par contre quand c'est mon copain qui se balade dans ces zones c'est tout à fait différent et j'apprécie beaucoup plus!
    Du fais que j'arrive pas à m'apporter du plaisir toute seule j'en ressent pas le besoin et ca ne me manque pas du tout!
    Donc au final j'ai bien aimé cet article sur le fait que la masturbation c'est bien, pas obligatoire ni prohibé!
     
  3. QueenMab

    QueenMab
    Expand Collapse
    May the Fluff be wiz you

    Sans aller jusqu'à dire que je n'aime pas ça (parce que bon, y a quand même des fois où c'est cool), je vois plus la masturbation comme....une corvée XD

    C'est souvent assez laborieux, pas toujours concluant, et de mon point de vue le rapport efforts investis/résultats obtenus n'est pas génial ^^; Mais je le fais quand même parce que sinon je deviens tellement frustrée que ça me bouffe la tête et ça me rend invivable XD (pis comme on dit "c'est en forgeant qu'on devient forgeron, donc bon...)
     
  4. Akeera

    Akeera
    Expand Collapse
    あきら

    Personnellement j'aime bien ça, je l'ai beaucoup fait toute seule étant plus jeune (j'ai dû commencer vers 14 ans je pense) et ça avait d'ailleurs donné lieu à une situation un peu similaire à celle décrite en début d'article avec mes copines de collèges quand j'avais annoncé lors d'une conversation que je le faisais régulièrement et que c'était bien, mes copines m'avaient toutes regardées comme une bête curieuse...

    Maintenant que j'ai un partenaire (mon mari en fait ^^) je le fais beaucoup moins souvent seule (peut-être 3-4 fois par an) mais par contre je le fais très souvent en guise de préliminaire, car je ne n'aime pas trop quand c'est lui qui vient me tripoter là (ça me chatouille en fait:cretin: ) et puis ça l'excite hihi...bref, c'est chouette, ça fait toujours du bien, pourquoi se priver?
     
  5. Balkis

    Balkis
    Expand Collapse

    Je ne suis pas en couple, je suis "vierge" (=pas de sexe à plus que moi même). Bref
    Pour moi, puisque je me masturbe assez régulièrement, je dois dire que oui c'est ma sexualité.
    Et je trouve ça un peu triste, parce que j'aimerai bien expérimenter le sexe dans ses grandes largeurs (hohoho).

    Ça fait super longtemps que je me masturbe (je crois que j'ai commencé vers 11-12 ans), et ça m'a ouverte à tout avec le porno et le coin boudoir. Je me rend compte que les envies/ou pas envies qu'on a sont naturelles, et que rien est mal dans les limites de la loi.
    Le problème c'est que j'ai plutôt peur d'être incapable de m'ouvrir à quelqu'un d'autre, même si j'en ai envie. C'est ma seule crainte. Disons que cette idée que la masturbation est ma sexualité me fait peur, si ça devient l'unique sexualité de ma vie.
    Mais je ne me prends pas la tête avec ça non plus. Je le vis bien et c'est un plaisir de se masturber (et partout partout).
     
  6. Mad_Summers

    Mad_Summers
    Expand Collapse

    Pour moi, c'est pas toujours concluant mais ca détend en fait. C'est pas non la fête du slip tous les soirs hein.
    J'ai jamais trouvé ça sale ou anormal... Mais par contre j'aime pas trop faire ça quand on est à deux. Quand le mec fout ta main pour que tu te caresse devant lui :sad: Bof quoi, ca fait "je vais quand même pas faire tout le travail". Je sais pas ce qui les excite là dedans... Ca fait pas partie du tout de mes fantasme de voir un gars se masturber devant moi. Au contraire, ca me donne plutôt envie de vomir. (allez savoir pourquoi)
     
  7. Ito

    Ito
    Expand Collapse
    Bazingaaa

    Personnellement je le fais quelque fois, je crois que j'ai commencé vers l'âge de 14/15 ans. Sauf que j'ai peut être une masturbation "spéciale" on va dire... enfin j'en sais rien en fait, dites moi si vous faites comme moi!

    Bref j'ai essayé plusieurs fois de faire avec mes doigts et je dois avouer que je n'éprouve aucuns plaisirs, le fait que ce soit moi et excusez moi mais le fait de sentir mon "intérieur" ça m'excite mais alors pas du tout! En fait je ne me masturbe quand me frottant ou plutôt en mimant l'acte sur mon lit. Pour m'exciter j'ai juste besoin de m'imaginer un scénario dans ma tête et je le vis d'une certaine manière.
    Je pense que je suis plus clitoridienne, et c'est peut être là l'explication du fait que je n'ai pas besoin de pénétration (attention j'entends avec mes propres doigts ou un objet extérieur) pour jouir.

    Après je pars du principe que rien n'est assuré d'avance, n'ayant jamais essayé de me masturber avec un petit joujou je ne peux pas dire que je n'aime pas ça! D'ailleurs ça fait partie des choses que je souhaite absolument essayer prochainement! Et mon copain est loin d'être contre cette idée là d'ailleurs x)
     
  8. Miawou

    Miawou
    Expand Collapse

    Moi j'ai du commencer à l'adolescence, mais à cette époque, c'était hors de question pour moi dans parler. Et vu que personne ne disait qu'il le faisait (genre dans les jeux style "je n'ai jamais" ou "jeu de la vérité"), je me disais qu'il valait mieux pas que je le dise, on m'aurait regardée de travers sinon.
    Sincèrement moi ça m'a beaucoup aidé dans ma vie sexuelle, c'est comme ça que j'ai appris à mieux me connaître, à savoir ce que j'aimais, à quel endroit, et ça n'en a rendu mes rapports que meilleurs, et de plus ça m'a donné confiance en moi.
    Aujourd'hui je me suis décomplexée par rapport à ça, je le fais toujours( et ç a a pris encore un nouveau sens quand je me suis acheté un sex toy :cretin: ).
    Par contre je constate autour de moi que tout le monde n'en est pas là, mais à plus de 20 ans, j'ai plusieurs groupes de copines, y en a avec qui on en parle librement (elles m'ont aidé à me décomplexée justement), mais j'ai des autres amies avec qui on en parle JAMAIS, on se raconte nos histoires de cul, mais on va pas plus loin.
    Enfin bref, moi personnellement, j'aime le fait de pouvoir me créer mon propre fantasme, de maîtriser mon plaisir et mon orgasme, c'est "mon petit plaisir rien qu'à moi"!
    (Ce qui ne m'empêche en rien de beaucoup aimer les plaisirs à deux aussi :cretin: )
     
    Hylo a BigUpé ce message
  9. Wanderer

    Wanderer
    Expand Collapse
    Be a good baby, do what I want

    J'ai eu de la chance parce qu'avec ma meilleure amie, on a débuté en même temps, du coup j'ai toujours eu quelqu'un avec qui en parler. J'avais environ 14 ans et du coup pour moi ça m'a toujours paru super naturel et bien.
    J'ai découvert très vite ce que j'aimais et je me suis jamais posé plus de question !! Des amies m'ont offert un sex toy mais je ne m'en sert que très rarement.
    Et c'est vrai que j'ai beaucoup développé mon imagination et ça me permet de moins me poser de questions lors d'une relation à deux, car je sais déjà ce qui m'excite vraiment.

    Et sinon pour moi c'est pas du tout régulier, quand j'en ai envie je le fais et puis voilà, ça peut être plusieurs fois dans la même journée comme pas du tout pendant 3 semaines.
    Par contre je n'ai jamais eu de relation assez longues pour savoir si j'arrêterais en ayant une relation vraiment sérieuse, mais je ne pense pas.
     
  10. cuticule

    cuticule
    Expand Collapse

    Merci pour cet article, surement un des meilleurs que j'ai lu. Je suis d'accord du début jusqu'à la fin.

    J'ai découvert la sexualité assez tôt (peut-être vers 12 ans) en me frottant contre des trucs et je me rappel très bien que je me sentais toujours hyper mal et que je culpabilisais beaucoup. Je ne sais plus comment mon regard a évolué. Mais aujourd'hui je suis une grande militante de la masturbation héhé. J'en ai marre d'entendre des discours totalement décalés de la réalité, comme certaines filles qui interdisent à leurs mecs de se masturber sous prétexte que ça voudrait dire qu'ils ne sont pas satisfaits. De plus, je pense que la masturbation féminine est encore beaucoup trop tabou et mal vue.
     
  11. Yoow

    Yoow
    Expand Collapse
    Un bel dì vedremo

    Bordel ça me rassure de lire des témoignages comme ça, j'ai commencé vers les 11 ans, et à l'époque je pensais être une obsédée, une perverse qui allait finir dans du X parce qu'elle avait commencé à se masturber aussi "tôt" (c'est peut-être à cause de mes parents qui considéraient le porno comme "immoral" et utilisaient le mot "précoce" bizarrement ...)

    Clitoridienne ou vaginale, la grande question. Je pense qu'on se prend la tête et que l'un et l'autre sont en fait liés. Je ne sais plus où j'ai lu que Freud considérait l'orgasme avec le clitoris comme superficiel ou inférieur, en comparaison avec un orgasme vaginal plus mature (ça m'avait bien énervée)
     
  12. Moobear

    Moobear
    Expand Collapse
    Strawberry fields forever

    Très bon article, ça m'inspire même (premier commentaire que je poste :d) ! Je me masturbe quand j'en ai envi (de temps en temps) mais je me satisfait difficilement surtout quand je vise l'orgasme vaginale ! Ce qui fait que je m'énerve contre ma main (c'est tout à fait logique bien sur...:eh:) assez souvent et je fini frustrée. Même en essayant différentes positions ou "techniques" j'arrive pas souvent à l'orgasme. J'en ai quand même envi mais ça retombe assez vite sachant que la plupart du temps je n'arrive à rien :/
    Je suis d'accord avec toi :)
     
Chargement...