La mort des Littéraires

Sujet dans 'Forum Lycée' lancé par Galaxie Verte, le 26 septembre 2008.

  1. Galaxie Verte

    Galaxie Verte
    Expand Collapse

    Et oui, aujourd'hui tout le monde veut faire des maths, parce qu'"il y a plus de débouchés", mais la section littéraire est en chute libre. Nous sommes seulement 1 classe de 14 élèves en 1e L dans mon lycée, et la plupart des lycées parlent d'une "dernière promotion de littéraires" ...

    Ce sujet est pour toutes les littéraires qui ne veulent pas la mort de leur section !
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis pas convaincue de la mort de la filière littéraire. Dans mon ancien lycée cette année, il y a plus de littéraires que de classes d'ES...C'est une filière qui doit être repensé, il y a aucun doute là-dessus parce qu'après quand on regarde le devenir des gens dans le supérieur, les filières plus littéraires (ou en tout cas moins spécifiques) sont tout aussi prisée...
     
  3. Mona.

    Mona.
    Expand Collapse

    hum, pareillement.Il y a cette année, plus de classes de TL que de TES.
    Littéraires: ne fléchissez pas!
     
  4. Lualdi

    Lualdi
    Expand Collapse
    Electron libre

    J'pense que les classes de L sont surtout mortes dans les "petits" lycées, j'entends par là les lycées qui ne proposent pas les option du genre cinéma audiovisuel, théâtre, etc (j'ai plus la liste en tête)
    On est qu'une classe de L en première dans mon lycée :/ Mais bon on a le choix qu'entre Langue Vivante 1 Renforcée, Théâtre ou Latin...

    Et encore, à l'administration ils parlent de virer le latin l'année prochaine >_>, y aura plus grand monde à force et je comprends bien.
     
  5. Parnasse

    Parnasse
    Expand Collapse

    Dans mon lycée, on est 1 classe et demie a faire L, une classe de 23 où on fait option arts plastiques et l'autre classe est une classe double section ES/L.
    C'est pas très bien pensé, mais on s'y retrouve ...
    Je sais que dans mon lycée, la L ne faiblira pas, grace a l'option arts plastiques qui attirent du monde, sinon il faut faire plus d'1h de trajet pour aller dans l'autre établissement a faire arts pla ..
     
  6. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

    Dans mon ancien lycée (le seul d'une petite ville), il n'y avait qu'une classe de L (on était une vingtaine) sur 10 terminales, dont 3S et 4ES... Maintenant, ils sont une "moitié de classe" au sens où on les a mis avec des ES car il ne sont pas assez (12 je crois), je trouve ça abérant. Ils ont des cours en commun (français, histoire, langues) alors qu'ils ne vont pas passer les mêmes épreuves...
    En tout cas pour ma part, je suis fière d'avoir choisi cette voie, car quand on veut réussir après, on s'en sort toujours. Bien sûr, ça ferme certaines portes, mais il faut aussi arrêter de croire qu'un bac S prépare à tout et que L ne méne qu'aux langues ou à la littérature.
    Par contre ce que je trouve dommage, c'est que dans mon ancien lycée (je ne dis pas que c'est le cas partout), on envoyait en L ceux qui ne voulait pas repiquer la seconde et qui n'était pas assez bon pour aller ailleurs, juste pour éviter la fermeture de la classe... Certains élèves n'avaient vraiment rien à faire là (aucun amour de la lecture, niveau en orthographe et expression abominant...). Je pense aussi qu'on devrait un peu remonter le niveau de maths en L, car quand même, c'est ça qui fait souvent penser que les L sont "moins" bons que les ES. Et ça sert toujours.
     
  7. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

    Oui mais au niveau des poursuites d'études, particulièrement certains DUT et BTS, il faut un minimum en maths, et les stats de première L ne suffisent pas... Pour le reste, évidemment que c'est très différent, ça permettrait juste de ne pas disqualifier les L juste à cause de ça.
     
  8. _nothing

    _nothing
    Expand Collapse
    Teubê et fière de l'être

    Dans mon lycée, il n'y a qu'une classe de L, ils sont 24. J'ai voulu aller dasn cette filière mais une prof m'a découragé à y aller :sad:
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    je refuse qu'on ferme la filière L :puppyeyes:

    je suis dans une classe de 21 L, ce qui est plutôt pas mal comparé aux année précédentes où la classe frôlait à peine la quinzaine d'élèves.
    en option, nous avons le choix entre LV3 russe, LV1 renforcée anglais, théâtre ou maths... latin aussi, mais ils ont tous arrêtés cette année.
     
  10. Moossye

    Moossye
    Expand Collapse
    Vieux Meuble de Mmz.com

    hé béh, ça m'étonne, il y a 4 ans, j'étais en Terminale L nous étions 2 ou 3 classes de 35 personnes... Autant (voire plus) que les sections S du lycée...
    Il faut dire que mon lycée proposait l'art plastique, la musique, le théâtre et l'audiovisuel, qui sont des options qui peuvent être prises qu'en L (enfin, en option "lourde").

    Bref, là sur le coup, ça m'étonne. J'ai toujours été très attachée à ma section, et je trouve ça un peu bizarre de proposer des enseignements "à la carte" et "seulement utiles" dès les plus jeunes âges. Tout ce que j'ai étudié au lycée ne me sert pas dans la vie de tous les jours, mais ça m'a aidé à m'ouvrir au reste, à avoir de la culture...

    Enfin bon...
     
  11. Sosopi

    Sosopi
    Expand Collapse

    Nous aussi on était assez nombreux.
    C'était il y a 4 ans et en plein centre de Lyon mais on était 2 classes de 35 en L, une en arts pé et l'autre pour les autres options, il y avait 2 ES et 3 S.
    Et on était pas le seul lycée à proposer arts pé à Lyon, on était 3 lycées publiques.

    On était toujours traités de glandeurs et c'était vraiment soulant.
    Je bossais comme une malade, on avait des disserts de fou.
    Je trouve que les classes littéraires ouvrent beaucoup les jeunes sur le monde dans lequel ils vivent, c'est génial comme filière, on apprend à réfléchir sur soi, sur le monde, on apprend aussi à rédiger...
    Enfin, je vois bien que dans l'école sup où je suis, beaucoup de monde ont du mal avec les examens théoriques parce que tout simplement, ils croient qu'apprendre suffit.
    Ca au moins, en L, on nous l'a bien fait comprendre.
     
  12. KillaBunny

    KillaBunny
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    C'est surtout parce qu'on s'efforce de faire croire aux étudiants que Scientifique est une filière d'excellence!:puppyeyes:
    Et cette idée me gave.
    Je pense que L et S sont des filières d'excellence dans leur domaine, un point c'est tout!
    Dans l'inconscient collectif, faire S c'est la clé pour faire médecine et on a toujours besoin de médecins?
    Je suis issue d'une filière L, On avait deux classes de L dans mon lycée.
    De toute façon, je crains que cette filière ne disparaisse. Quant on pense L, on pense philo, bouquins à lire?Que des trucs barbants, quoi?
    Gee:sad:
     
Chargement...