La PACES, première année commune aux études de santé

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 5 juillet 2014.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Hylnah

    Hylnah
    Expand Collapse

    Merci beaucoup pour cet article ! Personnellement j'étais très tenté par la médecine (et surtout par la pharma en fait) mais toutes les rumeurs que j'ai entendu et les "OH nan mais t'es malade tu vas mourir !" de mes potes m'ont carrément refroidi, donc c'est cool de partager une image de la PACES qui correspond vraiment à la réalité, au moins on sait quoi croire maintenant :)
    (Bon finalement je vais en prépa bio vu que je me suis dégonflée mais ça me correspond tout autant :rotate:)
     
  3. Karoh

    Karoh
    Expand Collapse

    Ca fait plaisir d'avoir un article sur la PACES ! :) Je viens d'en faire une (je suis primante, je veux la filière pharmacie).
    J'aimerais juste ajouter à l'article qu'on peut quand même se faire des amis en PACEs. J'avais un petit groupe d'amies, on se posait des questions quand on ne comprenait pas quelque chose, on se passait les TD quand quelqu'un n'avait pas pu y aller ...
    C'est une année difficile où on apprend beaucoup sur soi-même comme dit l'article, et même si on rate la PACES je pense que c'est quand même intéressant d'avoir des connaissances sur le corps humain pour soi-même en tant qu'éventuel patient. :)
     
  4. Squelette²

    Squelette²
    Expand Collapse

    Je suis en PACES moi aussi, à Lille, et future carrée (doublante) ! C'est cool d'avoir un article la dessus sur mad, mais je l'ai trouvé un peu léger, par exemple pour les futures primantes (ou même tout le monde), l'auteur ne parle pas des matières qui nous sont enseignées. Je trouve que la l'article est vraiment tourné sur : c'est très dur, tu vas perdre tes amis et tu vas passer tes journées enfermée à bosser. Wait... En fait c'est un peu ça ! Mais pas seulement ! Moi je n'ai pas perdu d'amies car je savais déjà lesquels étaient les vrais et ils ont très bien compris et m'ont beaucoup soutenue quand je déprimais ! Il faut aussi faire des pauses et prendre du temps pour soi si on ne veut pas péter un plomb (bon pas 3 pauses d'une heure toutes les demi heures de boulot non plus, on est pas au lycée :P). Par contre pour la mention au bac la je suis d'accord, ça ne veut vraiment rien dire du tout !! Pour finir, a toutes celles qui veulent faire une PACES, renseignez vous sur internet, sur le forum de votre fac (à Lille : tutorat médecine lille), cherchez des témoignages... :) Et surtout le mot d'ordre : MOTIVATION !
     
  5. unicornworld

    unicornworld
    Expand Collapse
    Guest

    Ah la PACES  :crying: :fear:
    Pour moi c'est reparti pour une année parce que je suis maso :fouet:
    M'enfin, ça fait bien plaisir de voir un article sur cette année .... spéciale ! Surtout sur MadmoiZelle (là où j'ai passé beaucoup beaucoup BEAUCOUP de temps à procrastiner :facepalm:)
     
  6. Azeleen

    Azeleen
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    "J’ai trop entendu cette phrase : « Moi de toute façon je veux pas redoubler médecine ! Au pire, j’irai en pharma ! »."

    Une phrase aura suffi à raviver mes envies de meurtres. Je ne compte plus le nombre de fois où on m'a demandé "Mais pourquoi tu te contentes de pharma ? T'as le niveau pour médecine enfin !". Mais, euh... parce que médecine ne m'intéresse pas, connard:annoyed:

    ... Et merci de noter que pharmacie n'est pas une filière poubelle de médecine (croyez-moi, je l'ai entendu et constaté plus que de raison, et ça finit par devenir vraiment blessant). Ces deux filières n'ont rien à voir, et si vous vouliez vraiment faire médecine, peu de chances que vous vous épanouissiez à fond ailleurs, sauf cas rare... de plus vous priveriez potentiellement de places certaines personnes qui elles rêvent d'intégrer cette filière, dans de nombreux cas pour abandonner au bout de deux mois cette deuxième année... (constaté de visu également).

    "Le vrai problème, c’est que toutes les personnes autour de vous sont aussi vos concurrents. Ne comptez pas trop sur les autres pour vous donner un cours manquant"

    Là, j'ai envie de dire que ça dépend des facs. J'ai fait mes deux années de PACES à Lyon Sud, et obtenir un cours manquant n'a jamais été un souci... Mais il parait que nous sommes une "fac de surfeurs" comparé à l'autre fac de Lyon où certains de mes potes se faisaient voler leur cours (histoire véridique mais que je ne voudrais pas généraliser, il n'y avait peut-être que deux abrutis sur toute cette fac qui auront volé leur cours sans être représentatifs de la mentalité de l'endroit...).

    Bon, l'autre truc qui a aidé, c'est qu'on était 4 potes du lycée: je faisais pharma, une autre faisait maïeutique, une autre odonto, et le dernier médecine. Zéro compétition ! Certes, ces gens ne vous aideront pas quand il faudra réviser la spé, mais en dehors de ça, plus d'esprit de compétition, partage des cours unlimited, bref, ça peut être une bonne option pour vous de connaitre des gens avec qui vous n'aurez pas de pression...

    "Et surtout n’oubliez pas : accrochez-­vous. Vous l’aurez !"

    ... Dois-je vraiment préciser que je ne suis pas tout à fait d'accord avec cette phrase ? Je vais faire ma rabat-joie, mais cette filière a quand même un taux d'échec de 85% ... Je ne dis pas que vous ne l'aurez pas, mais clairement, n'allez pas en PACES parce que vous ne savez pas trop quoi faire l'année prochaine, tout ce que vous risquez d'y gagner est un à deux ans de perdus. Cette année requiert énormément de motivation, alors n'y allez pas les mains dans les poches !

    Et si je devais avoir un dernier conseil: ne lésinez pas sur la recherche de réorientation, "au cas où". Beaucoup de mes potes ont préféré ne pas y penser et se concentrer uniquement sur le concours, mais quand l'échec est venu, ils se sont trouvés sans porte de sortie et ont été dirigés vers des filières pour lesquelles ils n'avaient aucun intérêt. Alors qu'ils m'ont reproché d'être "déprimante" d'envisager l'échec, nous avons tous échoué (l'amie d'odonto première recallée, celle de maïeutique 3ème recallée, donc tellement proche que ça en est frustrant... et tous ont eu la moyenne) mais j'étais la seule à avoir préparé quelque chose, et aujourd'hui je suis en école d'ingé et très heureuse !

    Moralité: assurez vos arrières pour, en cas de besoin, partir dans une filière qui vous plaît, et ne perdez pas courage ! Beaucoup de gens le réussissent aussi, ce satané concours !
     
  7. laeliwo

    laeliwo
    Expand Collapse
    Guest

    La PACES c'est bien loin pour moi, à l'époque ça s'appelait PCEM1, mais je passe juste pour dire que le tutorat de Montpellier vaut largement toute les prépas du monde. Je n'ai jamais fait un QCM de prépa et j'ai eu médecine grâce à eux.

    Puis je suis partie en odonto, parce que plus jamais je repasserais un concours de ma vie... une fois suffit !
     
  8. Callista

    Callista
    Expand Collapse

    Moi je l'ai passé deux fois en 2006/2007 et 2007/2008 à l'époque où ça s'appelait encore PCEM 1.
    je vois que ça n'a pas changé, des amphis pleins, de la compétition bref l'horreur.
    j'ai raté avec 13/20 de moyenne la première année et 14,5/20 la deuxième, j'étais à Marseille donc très grosse fac beaucoup de concurrence (je crois qu'ils avaient pris à 17/20 ma deuxième année). je pense que ça n'a pas vraiment changé.

    je regrette par contre beaucoup de l'avoir repassé, je sens vraiment le poids de ces deux années de perdues, alors qu'une seule c'est quand même un peu moins lourd.

    Mais pour ceux qui sont déçus d'avoir raté, dites vous que cette année ou ces 2 années ne sont quand même pas perdues parce que cela vous a appris à avoir un rythme de travail qui vous servira pour tout le reste de vos études.

    personnellement je me suis orientée vers le droit par la suite et j'ai réussi brillamment ma première année en partie grâce à la méthodologie de travail acquise.

    De plus vous êtes confrontés très jeunes (à la sortie du bac on est tout jeunot^^) à un concours, ce qui est très bien par rapport à d'autres cursus où le concours n'est qu'en fin de parcours. Cette expérience vous permettra de vous en sortir pour les futurs concours que vous passerez.

    et ne dédramatisez pas, le rêve d'être médecin s'estompe vite quand vous discutez avec des gens qui eux ont réussi et qui en 4° ou 5° année se retrouvent à bosser à l'hosto (dans le cadre de leurs études) pendant 20 heures d'affilée pour 1€ de l'heure parce que c'est de l'apprentissage.
     
  9. Laulaaa

    Laulaaa
    Expand Collapse

    Haha moi aussi, j'ai l'impression d'être une vieille quand je dis ça à chaque fois ^^ en plus, moi j'ai fait la P1 de pharma, lorsqu'elle était encore indépendante et libre avant cette réforme qui a totalement décrédibilisée les études de pharma (je suis même allée manifester à Paris et tout contre la PACES !:supermad:)

    Ce qui me révolte surtout, c'est de voir des "médecines" prendre les places des "pharma" par dépit parce qu'ils n'ont pas eu ce qu'ils voulaient !! S'il vous plaît, ne faites pas ça ! Pensez à ceux qui veulent vraiment pharma !_c'est l'histoire de ma vie_  Les études de pharma et de médecine ne sont pas similaires, j'en connais beaucoup qui me disent maintenant "ralala j'ai pris pharma parce que je voulais pas refaire une année" ou "j'ai pris pharma parce que c'est ce qu'il restait" ou "pffff ça me saoule , c'est pas ce que je voulais mais bon je suis en P2".... NOOOOOOON !!! c'est justement pourquoi cette réforme n'a pas de sens pour la filière pharmaceutique, elle devrait n'être ouverte que pour ceux qui veulent réellement faire pharma !!

    Ceci dit, bon courage à toutes pour la futur rentrée_en PACES ou pas_ !!! Félicitations à toutes les nouvelles bachelières !! Et dites vous que c'est que le début de nouvelles aventures... ;)
     
  10. venice

    venice
    Expand Collapse
    Guest

    C'est cool de voir un article sur la paces mais bon comme l'a dit l'auteure elle ne fait pas de généralités et je dois dire que son témoignage ne reflète pas entièrement mon expérience.
    Certes on doit bosser beaucoup, même les weekends et des fois les jours fériés alors certains de vos amis ne le comprennent pas mais il y'a ceux qui vous encouragent et qui ne se vexent pas de ne pas recevoir des textos 3 fois par jour et surtout les amis que l'on trouve en PACES ! De connaissances du lycées certains sont devenu de vrais amis sur lesquelles je sais que je peux compter car hé ! la P1 ça crée des liens.
    Je pense que je ne me suis jamais sentie aussi bien que pendant ma PACES malgré le stress et la quantité de travail. Je crois même que j'ai jamais autant ri (et oui les blagues de carabins sont pas les plus fines mais après 2h de bioch y'a rien de mieux).
    Alors oui y'a du boulot, oui l'ambiance peut être spéciale selon les fac, oui c'est stressant mais on peut passer outre et faire ce que l'on désire après.

    Je voulais juste rajouter que l'auteure dit que n'importe quel bachelier peut s'y inscrire, je voudrais juste rajouter et réussir ! Moi j'ai un bac ES et franchement j'ai pas ressenti d'handicap insurmontable !

    Courage les futurs PACES :paillettes:
     
    #10 venice, 5 juillet 2014
    Dernière édition: 5 juillet 2014
    Citronnelle a BigUpé ce message
  11. fascialata

    fascialata
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis contente de voir un article sur la PACES, et en plus il est bien fait, je trouve :) C'est bien qu'il ait été écrit par une doublante. Personnellement en tant que primante j'en aurais été incapable, parce qu'en un an (8 mois...) aussi intense, on n'a pas le temps de prendre du recul, et puis bien sûr on n'a aucune idée de ce que c'est que d'être doublant (malgré tout ce que peuvent nous dire nos amis qui le sont).
    Je suis en L2 médecine (qui s'appelait avant PCEM2 => P2) et je passe en L3 !

    Pour ce qui est des amis, c'est vrai que vous allez pas vous en faire des masses, mais par contre (dans ma fac en tout cas, à Marseille) j'ai toujours trouvé de l'aide lorsque j'en ai eu besoin. Que ce soit parce qu'il me manquait une partie de cours, ou pour me dépanner les 50 cts pour mon café quotidien (1 seul, mais indispensable, pour mon moral). Et on m'a jamais fait de crasse. Après ça reste chacun pour soi, il s'agit pas d'aller faire des massages de pieds à vos voisins d'amphi pour les soulager de la pression, il faut juste rester respectueux envers vos concurrents. Quitte à les aider lorsque ça vous coûte pas grand-chose, si vous voulez être bisounours jusqu'au bout, comme moi ;)

    Bref, bon courage aux futures PACES, il faut garder en tête votre but. Parce que c'est dur, mais à chaque fois qu'on surmonte une difficulté pendant cette année, on est trop fier et ça nous met d'attaque pour la prochaine (qui sera pire).
    Mangez des trucs bons (pas pour la santé), faites des pauses (genre, vraiment !! Je connais des gens qui en font très peu mais c'est pas la majorité de ceux qui réussissent), parlez à des gens sympas si vous en avez envie, pleurez dans les bras de vos parents/frères/soeurs/chien/poisson rouge si vous en ressentez le besoin...
    Bonne chance !!!
     
  12. Cochlée

    Cochlée
    Expand Collapse
    Mme James Franco

    Je voulais juste rajouter qu'après la P1, il faut quand même avoir à l'esprit qu'il y a un nouveau concours en 6è année (pour les médecines).

    En fait avec cette filière, on ne sait pas vraiment ce qui nous attend après, et c'est dommage :erf:
     
Chargement...