La pause café - La petite vie (pro) d'Almira

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Almira Gulsh, le 23 janvier 2013.

  1. Almira Gulsh

    Almira Gulsh
    Expand Collapse
    EcriveuZ madmoiZelle

  2. madmoizelledoute

    madmoizelledoute
    Expand Collapse

    Ha la pause café! Un grand moment dans l'administration...

    Par contre le premier paragraphe m'a un peu irrité... L'archivage un bien grand mot n'est-ce pas?
    Je suis archiviste de métier, j'ai fait des études pour cela (et oui il y a des études pour cela...:))
    Ce n'est pas juste sortir des documents d'un classeur pour mettre en chemise et ensuite en boîte...
    Et attention trop de pause café te fera visiter un autre endroit tout aussi fréquenté que la salle de pause...

    :)
     
  3. Mamzelle.Sleepy

    Mamzelle.Sleepy
    Expand Collapse

    @madmoizelledoute : je pense que le niveau d'archivage dont elle parle n'est pas le même que celui pour lequel des études ont été mise en place.

    Sinon la pause café c'est le grand piège. Je me souviens pendant mes 2ans à la SNCF, j'ai toujours eu peur de prendre une pause café car on regarde toujours mal les gens qui osent prendre une pause café, contrairement aux fumeurs qui ont le droit de prendre 10min toutes les heures pour fumer leur clopes... C'est insupportable.

    Maintenant au boulot, ma pause café/thé je la prends au bureau c'est plus simple. Tout en travaillant tant pis pour la socialisation.
    Et puis en plus à chaque fois que j'ai déjeuner, ou pris un café avec des collègues ils ne parlaient que boulot, boulot, boulot, donc c'est bien mignon mais si on fait une PAUSE c'est pas pour parler boulot...
     
  4. PoO42

    PoO42
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    ah ah, mais faire de l'archivage ne veut pas dire qu'on est archiviste ! J'ai moi aussi fait trois moi de mise en pochettes, petits cartons, gros cartons, étagère...l'enfer.
     
  5. WuddleKins

    WuddleKins
    Expand Collapse
    I got Kurt Cobain on my boobs.

    Ça me fait penser à GIRLS cette histoire de patron chelou :sweatdrop:
     
  6. Malo33

    Malo33
    Expand Collapse
    Rêve de devenir rentière...

    Haaaa ! ça me rassure un peu ! Je suis moi même archiviste spécialisée dans les archives contemporaines (entendre par là : je m'occupe des archives produites par les services de la mairie où je travaille) et j'ai tiqué en lisant cela.
    Cela dit Madmoizelledoute, je trouve que c'est déjà bien que ces fameuses archives soient mises en boite, même par quelqu'un qui n'a pas de formation, car ce n'est pas souvent le cas. Je me suis même retrouvée devant ce type de classement (et j'ai eu une grosse envie de m'asseoir et de pleurer :crying:) :
    http://www.loire.fr/upload/docs/image/jpeg/vrac_300b.jpg
     
  7. Almira Gulsh

    Almira Gulsh
    Expand Collapse
    EcriveuZ madmoiZelle

    Nous sommes bien d'accord. Là je parle bien d'archivage que je qualifierais de "à la con". Tu sais, cet archivage quand tous les interstices de ton bureau sont occupés par de la paperasse encombrante, que tu ne reliras jamais, mais que tu dois néanmoins conserver parce que c'est la loi? Ces documents que tu dois bêtement ranger dans des classeurs et des boites qui prendront la poussière pendant des années avant de partir à la poubelle et qui n'ont pas vocation à être valorisés, mais bien à occuper de la place ailleurs?

    Loin de moi l'idée de dévaloriser le métier d'archiviste (qui doit être noble et passionnant). C'est juste que cette tâche à la con et ton métier portent le même nom.
    :P
     
  8. Malo33

    Malo33
    Expand Collapse
    Rêve de devenir rentière...

    Héhéhé ! En effet, dans le privé, ces petites boites partent souvent à la poubelle...
    Mais qd tu bosses dans le public, et que le conservateur des archives se sent un minimum concerné par les archives contemporaines, ben ces petites boites viennent prendre leur place sur des étagères dans un lieu qui leur est réservé. Et un jour, vas savoir pourquoi, un chercheur qui cherche viendra et demandera à les consulter. Et là, nous les archivistes, ça nous fait un petit quelque chose. On est content (il ne nous faut pas grand chose).

    Mais c'est certain que devoir se taper de la mise en boite sans vraiment connaitre les tenants et les aboutissants, c'est pas vraiment motivant ! Surtout en sachant qu'elles rejoindront la benne à ordure à un moment donné.

    Bon courage Almira !!! :cheer:
     
Chargement...