La peur de votre vie

sihem-bylka a dit:
Ma plus grosse peur c'était il y'a deux semaines.C'était AFFREUX,je me souviendrais toujours.

Il était vers 4h30 du matin,on rentrait d'une soirée.
Une copine nous (moi et une amie) a voulue nous enmener chez nous.
Pis,là,plus d'essence.La catastrophe.Heureusement,c'était prés de chez moi,mais mon amie habitait vraiment loin,donc je lui dit de venir chez moi,blablabla...
Sur le chemin,y'avait l'immeuble de la copine qui nous a enmener.Elle , elle est rentrée,donc nous étions que deux.
Je n'habitais pas trop loin mais c'était quand même un bon bout de chemin.
Bref.Nous devions passée par un endroit ou il y'avait un type vraiment pas net.Sa sautait aux yeux qu"il n'était pas normal.
Il nous suivait pendant une bonne dizaine de minute,nous avions peur.
Pis là,il dit "aaaaaaahhhhh,vous êtes vraiment troooooooop bonne,putain venez,venez,venez,mon appart' est grand,on ferra des choses de grand,aaaahhahaha".
c'est là que j'ai vraiment commençée à flippée.

Il a pris mon amie,la tappée,j'lai défendue,il a sortit le cutter,il l'a fait fait saigner,il m'a fait saigner le bras,j'ai cru que j'allais mourir,on la frappée (pas d'autre solution!),il était étaler sur le sol,bref,c'était affreux.

Et quand j'ai faillait me noyée.Et je vous dit pas le nombre de fois que j'ai faillit mourir à cause d'un bus ou d'une voiture !
Ben dis donc o_O!

Ya des gens des fois...
 
A

AnonymousUser

Guest
(Puis,j'ai peur tout les jours dans le métro,haha,aujourd'hui un mec trop louche nous suivait une amie&moi,j'ai eu peur,:x.Mais faut dire que je suis assez peureuse,et contrairement à Najunko,ya que les humains qui peuvent me faire ça oO')
 
Un soir à Paris il y a quatre ans je crois, j'étais allée me promener avec mon frère parce qu'on en avait assez de l'hôtel, on s'était installé sur une pelouse pour bouquiner, c'était le 14 juillet blablabla. Des types derrière nous se sont amusés à lui balancer des pétards dessus. Au bout de quelques-uns on est parti, on marchait, il s'est arrêté, a sorti ce qu'il avait de ses poches et a tout mis dans mon sac, et est parti les chercher. Crise de larmes, je me suis perdue pour retrouver l'hôtel, un type m'a a voulu "me sauver" parce qu'il voyait que j'étais perdue, il était effrayant et j'étais terrifiée, je suis finalement arrivée en courant dans la chambre de mes parents, attente en bas de l'hôtel pendant un certain temps, et le très cher est revenu bredouille parce qu'il ne les avait pas trouvés. C'est très très con mais bon, c'était la première fois que je voyais mon frère dans cet état, j'avais à peine quatorze ans, les types étaient immenses et barraqués (et mon frère petit et maigre, évidemment), et bon c'était Paris aussi, ça faisait pas mal de choses cumulées.

Puis sinon, des gens bizarres dans la rue etc, un peu comme ce que vous avez pu raconter, mais bon jamais aussi effrayant que vous en fait, mis à part une fois, une agression à laquelle j'ai échappée. Mais bon ça me semble pas aussi flippant que certains trucs...
 
Les vacances de mes 19 ans au camping, je suis tombée inconsciente à cause de la foudre, tombée sur la table juste à côté de ma tente? (en fait je me suis pris qu'un rayon, sinon, je serais pas là à flooder ce forum !)
Je ne sais pas combien de temps je suis restée comme ça (c'était la nuit) je me suis réveillée à 7 heures avec des crampes et fourmillements de partout, j'ai appelé à l'aide (mes potes étaient dans un moindre état que moi, tente plus éloignée)
Urgences à Dax, électrocardiogramme?
Ce qui m'a le plus foutu la trouille c'est le fait que j'aurais pu y passer, aussi connement que ça ! Et cette question : combien de temps ? Qui sera toujours sans réponse?
Moi qui étais dans ma période extrême/croix à l'envers et tout l'bordel, ça m'a calmé les conneries direct ! :P
 
Cassandre a dit:
Les vacances de mes 19 ans au camping, je suis tombée inconsciente à cause de la foudre, tombée sur la table juste à côté de ma tente? (en fait je me suis pris qu'un rayon, sinon, je serais pas là à flooder ce forum !)
Je ne sais pas combien de temps je suis restée comme ça (c'était la nuit) je me suis réveillée à 7 heures avec des crampes et fourmillements de partout, j'ai appelé à l'aide (mes potes étaient dans un moindre état que moi, tente plus éloignée)
Urgences à Dax, électrocardiogramme?
Ce qui m'a le plus foutu la trouille c'est le fait que j'aurais pu y passer, aussi connement que ça ! Et cette question : combien de temps ? Qui sera toujours sans réponse?
Moi qui étais dans ma période extrême/croix à l'envers et tout l'bordel, ça m'a calmé les conneries direct ! :P
:eek: En effet ça doit faire un sacré choc
 
Akhana_"la dernière fois quand une dame regardait fixement devant elle dans sa voiture, qu'on a appelé les pompiers en pleine nuit par instinct et qu'en revenant, elle était allongée en travers de la route, j'ai tremblé comme pas permis, j'arrivais pas à garder mon sang froid, c'était pire qu'un film d'horreur."

Heu... j'ai pas compris ta phrase...une dame qui regardait droit devant elle dans sa voiture, vous appelez les pompiers et elle se retrouve allongée au milieu de la route...:o

Moi pareil, mon copain m'a dit que c'était sûrement de la mort que j'avais peur, parce que pour moi, y'a rien de plus traumatisant que de voir un cadavre ou quelqu'un mourrir devant moi...
Je me suis jamais fait agressée, j'espère que ça ne m'arrivera jamais évidement, mais je ne sais pas si ça me ferait autant effet, j'aurai peur biensûr, mais un autre genre de peur je pense.
 
A

AnonymousUser

Guest
Quand j'avais 5 ans, j'ai failli me noyer. Enfin disons plutôt que j'étais avec une fille plus grande que moi (10ans) qui était censée me surveiller puisque ma mère était partie momentanément en terrasse. Et je sais pas pourquoi, la fille en question m'a mis la tête sous l'eau pour "rire" au début... Sauf qu'elle n'arrêtait plus et que j'avais de plus en plus de mal à respirer. A la fin, elle a dû me laisser sous l'eau pendant 2 minutes je crois mais j'étais tellement essoufflée que ça devenait horrible. Heureusement, ma mère est arrivée et tout s'est bien terminé, pour moi en tout cas.

Et puis y'a deux ans quand je suis allée en Allemagne. J'étais à Berlin et je traînais autour d'une librairie - papeterie avec des copines. Comme on voulait acheter des cartes postales et qu'elles étaient dehors, on a pris notre temps pour choisir et aussi pour rentrer dans le magasin. On regardait donc les sacs à dos du magasin juste à côté quand deux mecs se sont approchés de nous, genre hyper grands, un peu trop musclés et flippants à mon goût... Donc on s'est écartée d'eux. Seulement, c'était les surveillants de la librairie et ils ont cru qu'on volait les cartes. Ils nous ont demandé de les suivre et on s'est retrouvé dans l'arrière boutique avec deux autres mecs très louches. Il y avait des tas de vidéos assez glauques et puis surtout un exemplaire de Mein Kampf ! A en juger par leur apparence et leur lecture, je peux dire que je susi tombée sur des néo-nazis ou quelque chose qui s'en rapproche. Heureusement que je n'avais pas mon étoile juive ce jour-là ^^; Finalement, une de mes amies est allée chercher notre prof d'allemand et tout s'est arrangé. On a quand même dû payer une amende de 75? pour... vol.

L'an dernier, en partant pour le Portugal, j'ai eu un accident de voiture mais comme j'écoutais de la musique et que je dormais à moitié, je n'ai rien vu ni entendu. Seulement, c'est quand j'ai constaté l'état de la voiture que j'ai commencé à vraiment flipper. J'ai été traumatisée pendant quasiment une semaine. Pas moyen de monter dans une voiture et puis je sortais à peine de chez moi (peur d'être écrasée...).
 
La peur de ma vie, je sais pas mais le soir où j'ai vraiment vraiment eu peur, c'était au Nouvel An 2005. On était dans la maison d'un mec et là y'a des mecs qui arrivent à l'entrée en disant "on vient pr taper machin qu'a tapé notre pote nianiania" bref, une histoire trop conne. Mais les mecs en question se sont dits, en voyant débouler une quarantaine de personnes de la maison, qu'ils étaient inférieurs en nombre. Ducoup, ils ont appelé des potes à eux qui sont arrivés une dizaine de minutes après. Et quand je les ai vu arriver dans la rue, c'est là que j'ai eu peur. Un dizaine de mecs, environ 20 ans, et qui, de loin, avaient l'air assez baraques.
On a fermé la portail et on a bien fait, parce que s'ils étaient entrés dans la maison, c'était fini. Ils ont brisé un gros baton sur la tête d'un pote, pété le nez à un autre, balancé des pierres, des bocs de bière remplis, défoncé le portail et ils hurlaient qu'ils allaient "tous nous défoncer et tout péter". Ils ont brisé le pare-brise arrière d'une caisse, et on entendait des bocs voler partout, ça rasait les têtes, j'm'imaginais déjà les mecs rentrer dans la maison et nous frapper, violer. C'était l'horreur quoi.
Finalement, ils sont partis parce que les flics arrivaient...
 
y a des histoires qui me mettent la chair de poule.
moi ma plus grande peur c'est y a 9 ans environ.je devais avoir 16 ans.
je rentrais en pleine aprem chez mes grands parents qui ont une maison à la campagne entourée d'arbres, et juste une grande route nationale.
je rentre et quitte mes chaussures et fonce aux toilettes ( pause pipi).je trouve louche que tout soit ouvert mais je percute pas de suite.je traverse le couloir ( grande maison) et laisse la porte des wc ouverte.et c'est là que je réalise la chose ( comme quoi aller aux toilettes çà fait reflechir).y as des cambrioleurs chez mes grands parents.je n'ose plus bouger et je les voit les2.je fonce dehors et traverse tout le jardin et travers la natinoale pieds nus en moins de 2 secondes pour trouver mes grands parents.
quand j'y repense.depuis j'ai un epu une phobie de rentrer dans une maison, pourtant je ne suis pas peureuse
 
Eleni a dit:
Quand j'avais 5 ans, j'ai failli me noyer. Enfin disons plutôt que j'étais avec une fille plus grande que moi (10ans) qui était censée me surveiller puisque ma mère était partie momentanément en terrasse. Et je sais pas pourquoi, la fille en question m'a mis la tête sous l'eau pour "rire" au début... Sauf qu'elle n'arrêtait plus et que j'avais de plus en plus de mal à respirer. A la fin, elle a dû me laisser sous l'eau pendant 2 minutes je crois mais j'étais tellement essoufflée que ça devenait horrible. Heureusement, ma mère est arrivée et tout s'est bien terminé, pour moi en tout cas.
A 10 ans on sait pas encore que "seuls" les poissons respirent dans l'eau?
Ça me tue des histoire comme celle-ci. Heureusement, là ça s'est bien terminé, mais quand je vois que des enfants meurent bêtement comme ça, ça fout en rogne!
 
C'était il y a 2 ans j'étais avec mes grands parents dans la voiture sur le chemin qui mène à Naples. Une ferrari qui passe à côté de la voiture. Le passager me fait un grand sourire. Très sympatique je lui fais aussi un sourire. Ils repartent à fond.
2h après le fameux sourir, bouchons pas possible. 4h dans les embouteillages. Quand on arrive enfin à passer.
La ferrari encastrée dans un camion d'huile d'olive.
Le lendemain dans les journaux il y avait écrit "mort de deux jeunes hommes dans une ferari, roulant à 210km/h" Les 2 personnes sont mortes sur le coup après s'être pris le camion d'huile d'olive.
Depuis j'ai toujours le souvenir de ce sourir...il ma hantée quelques temps! Dès que mon père accèlere je panique. Sa ma appris à respecter les limites de vitesses.

Pour certain ca ne serait rien mais je ne sais pas pourquoi je l'est pris autant à coeur.
 
J'ai bien envie de "upper" cette discussion (j'ai failli le faire pour celles ayant attrait au paranormal (je ne sais pas trop pourquoi j'ai envie de discuter de choses qui mettent un peu mal à l'aise :eh:)) qui date déjà d'il y a quelques temps...

Je ne sais pas s'il s'agit de LA peur de ma vie, mais je me souviens d'un après-midi que j'avais passé à Paris qui m'avait poussée ensuite à prendre le métro, dans une station plutôt connue, pour pouvoir rentrer chez moi.
Avant d'arriver à la station, je traverse un couloir sans trop prêter attention aux rires perceptibles derrière moi. Placée face aux portes palières, je me retourne et vois un groupe de filles descendre les escaliers. Je remarque, près de moi, qu'un jeune garçon d'une douzaine d'années les voit et file en courant ; "drôle d'attitude", me dis-je, avant de comprendre.
Les filles sont en fait quinze, ou vingt, je ne sais pas trop ; ce sont elles que tout le monde entend crier et hurler de rire au loin depuis plusieurs minutes. L'information remonte lentement à mon cerveau et je finis par comprendre qu'elles m?encerclent.
Il y a comme une sorte de silence, et j'entends finalement une des filles placée derrière moi se marrer en disant à une autre : "Bah, voilà ! Toi qui disais chercher une cible, hein... Ah ah !". Dans ma tête, c'est le fouillis ; je prends conscience que "la cible", c'est moi.
Je ne sais pas trop pourquoi, je commence à lancer un regard à l'une des filles placée devant moi (certainement pour essayer de comprendre ; "à quoi ça rime ?"), mais mon regard se transforme peu à peu en moquerie, alors que j'avais peur intérieurement.
La fille que je fixe finit par prendre la parole, en s'adressant un peu à tous : "Ah ! Mais t'as vu comme elle me r'garde ?! Mais tu t'es crue où ? Pourquoi tu m'regardes comme aç ?". Je ne sais plus ce que je lui ai répondu ; sans doute une banalité des plus ridicules. Elle s'impatiente, me demande de ne pas la regarder et de fixer le sol, mais je n'écoute plus rien. Dans ma tête, il y a comme une voix me disant que si je lâchais son regard, alors elles finiraient toutes par me sauter dessus.
C'est marrant comme, dans ces moments-là, le temps avance de façon bizarre. Cela n'a sans doute duré que deux ou trois minutes ; j'ai pourtant eu l'impression que chaque seconde durait des heures. Mon c?ur battait si fort, mes jambes semblaient être en coton... Finalement, le métro finit par approcher (je l'avais oublié, celui-là). Je profite de son arrivée en laissant monter à bord tout le groupe de filles, et le laisse partir. Je reste donc près des quais et cherche une place assise avant de m'effondrer en larmes, réalisant qu'il aurait pu m'arriver quelque chose de vraiment pas marrant.

Finalement, après la métro et un court trajet en Transilien, j'arrive chez moi toujours un peu avec la boule au ventre. Cela n'a m'a pourtant pas transformée en quelqu'un de "paranoïaque", puisque j'emprunte encore aujourd'hui les transports en commun quasi-quotidiennement sans ressentir de crainte (sur des lignes-chéries où il ne se passe rien pour moi), mais il me suffit de croiser parfois de gros groupes de filles pour commencer à me méfier.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes