La première campagne anti-violences conjugales en Arabie Saoudite

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 29 avril 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Franchement ça me donne juste envie de chialer de voir à quel point certains pays sont arriérés... C'est pas possible d'en être "que" là en 2013 quoi... J'suis blasée.
     
  3. Myniloly

    Myniloly
    Expand Collapse
    Who's that girl ?

    Et quid des réactions des habitants du pays ?
     
  4. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Bonne question c'est à fouiller. M'enfin, je sais qu'on va me jeter des pierres :cretin: mais ce qui me choque aussi en Arabie Saoudite ce n'est pas que la condition de la femme mais celles des étrangers et plus précisément des bangladais, indonésiens et personnes noires qui sont considérés comme des sous hommes. Bref, y 'a du chemin a faire dans les pays du golf, mais n'oublions pas que Rome ne s'est pas construire en un jour et qu'il faut laisser du temp au temp.

    (Et Idem je me demande bien comment cette initiative est accueilli la bas, il y a beaucoup de mythe autour de ce pays, mais ceux qui ont vécu la bas me racontent toujours des choses assez surprenantes )
     
  5. Eärithralia

    Eärithralia
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Et ben il était temps!

    Avant j'avais un avis très catégorique sur les Saoudiennes, je les voyais comme la super elite, toutes plus riches les unes que les autres, et qui n'avait pas besoin des droits que l'on a comme conduire (puisqu'elle pouvait se procurer des chauffeurs) ou travailler (elles ont tout l'argent qu'elles veulent), mais je me trompais complètement  Lorsque j'ai commencé à me renseigner, je me suis rendu compte que j'étais dans un jugement faussé...

    J'espère vraiment que la situation de la femme va changer. Ce qui m'a dernièrement vraiment mis les boules sur leur situation, c'est le fait que lorsqu'elle décide d'aller en voyage, elles y vont soient avec un proche parent (homme) soient porte des bracelets électroniques pour pouvoir se déplacer "librement". La Charia, n'a jamais dit qu'il fallait rendre à l'esclavage la situation des femmes.
     
Chargement...