La question à se poser 4 fois par jour pour aller mieux (même quand on n’a pas le temps)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 6 janvier 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Volatile

    Volatile
    Expand Collapse
    J'aime le goût des timbres

    Hé mais moi j'aime bien cet article, comment ça se fait que je peux pas le BIG UPPER ? :hesite:
    (PS : @Anouk Perry tes articles me mettent en joie en ce moment je suis malade comme un iench et ça me permet justement de... garder la pêche :lunette: merci :top: )
     
    Anouk Perry et Skorpions ont BigUpé.
  3. Piitchoun

    Piitchoun
    Expand Collapse
    J'ai failli attraper un loup, mais il m'a attrapée avant

    Je trouve que c'est un peu facile. Les 3/4 de la journée je suis en cours, le reste du temps je bosse où je dors. Que ça me convienne ou non, bah j'ai pas le choix, je suis en cours je dois y rester, je fais mes devoirs je dois les faire, sinon ça va empirer. C'est mignon sur le principe mais au fond c'est pas très faisable pour la majorité des gens (aka ceux qui ne font pas ce qu'ils veulent quand ils veulent).
     
    Dangerous Maid, -Holmes, Margooniett et 8 autres ont BigUpé ce message.
  4. MargotteL

    MargotteL
    Expand Collapse

    Ce que m'a appris la méditation, c'est que la vraie question à se poser régulièrement c'est : "comment je me sens, là, maintenant ? Physiquement, mentalement, émotionnellement. Quelles sont les pensée qui me passent par la tête et quelles sont les sensations physiques et les émotions que je ressens ?". Ce qui est important dans cet exercice c'est de ne pas juger ses pensées et ses émotions quelles qu'elles soient, de les laisser exister, de rester bienveillant-e envers soi-même, et de se rappeler qu'on n'est ni ses pensées ni ses émotions. On est comme une personne au bord d'une route qui regarde passer les voitures, les voitures étant nos pensées et nos émotions. C'est facile de se laisser embarquer dans le courant du trafic mais on peut aussi "step back" et observer, tout simplement.
     
    Volatile, Anouk Perry, Silky selkie et 4 autres ont BigUpé ce message.
  5. Naudhiz

    Naudhiz
    Expand Collapse
    Mélange instable

    @Piitchoun : au contraire, je pense que cet article a été écrit pile pour les gens qui "ne font pas ce qu'ils veulent quand ils veulent". Comme le souligne @Camicamica , l'idée ce n'est pas de s'arrêter pour quatre heures de méditation profonde mais juste de faire une pause de quelques minutes pour ce poser cette question. Prendre du recul sur ce qu'on fait, ce qu'on vit, les émotions qui nous traversent, c'est toujours positif ! Même si dans l'immédiat tu ne peux agir sur rien, ça te permets de te rappeler pourquoi tu fais les choses :)
     
    Camicamica et Anouk Perry ont BigUpé.
Chargement...