La "peopolisation" de la vie politique

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par AnonymousUser, le 16 août 2007.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    On avait pas encore de sujet spécifique, j'ai hésité à mettre ça dans People ou dans Actu mais j'imagine que puisque j'espère que nous en parlerons de façon "sérieuse" (... on ne va pas poster l'actu people des politiques ici, justement), ça a sa place dans ce forum.

    Je me demandais (- ne répondez pas dans l'ordre ... ce sont des pistes, pas de vraies questions,)

    -Vous pensez, déjà, que c'est une bonne ou une mauvaise chose, de savoir des tas de trucs people et pas politiques sur les politiques ? Que ça les rend plus proche de nous ou que c'est de la pure démagogie ?

    -Vous pensez que les politiques contrôlent le fait que des magazines comme Choc, Voici, etc, parlent d'eux ? Ou que ces magaziens agissent indépendamment d'eux, comme si c'était des stars sans pouvoir politique ?

    -Vous croyez que c'est une évolution de la politique en général ou que c'est lié à des personnalités ? (Vous allez croire que je veux encore taper sur Sarkozy, mais même pas : Bayrou, DSK, Royal ... aussi ont utilisé la presse pour se montrer en couple, en famille, en privé, ça concerne quelques personnes.) Je pense par exemple au baiser entre François Hollande et Ségolène Royal lors d'un meeting ; aux compliments et aux baisers de Nicolas Sarkozy à Cécilia Sarkozy ... bref, tous sont quand même assez démonstratifs.

    -Qu'en pensez-vous, en fin de compte : est-ce que ça influe sur nos idées politiques, est-ce que parce qu'on voit que Cécilia Sarkozy est bien habillée, ou que Sarkozy fait du jogging et rigole avec les journalistes, ça peut, inconsciemment ou non, influencer les gens ?
     
  2. May

    May
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je réfléchissais à ça il y a quelques jours justement...

    Qu'on connaisse des "trucs people" sur les politiques rend ou du moins donne cette impression là (ce qui est je pense voulu!) la politique plus abordable pour une plus grande majorité, dans le sens ou tout le monde se sent plus ou moins impliqué. De savoir qu'un tel est avec une telle permet justement de savoir qui sont ces un tel et une telle. En gros la politique (enfin, c'est vite dit.) n'est plus réservée à une élite intellectuelle.
    Mais cependant je trouve ça assez dangereux, les politiques seraient des peoples comme les autres? Hum, moyen quand même. La politique, ou plutot la façon dont les médias traitent la politique devient futile?Pourquoi la façon de voter ne le serait pas aussi? Pourquoi ne pas voter parce qu'untel à l'air sympathique, ou qu'on aime bien ses amis people? Bon après je caricature à mort, mais bon...
    Les pérsidentielles ont été un grand show à l'américaine je trouve, hop plein de roses rue Solférino, des concerts, des meetings pour en mettre plein la vue... Je me demande si après on ne s'attache pas plus à la poudre aux yeux qu'on nous met plutot qu'aux idées...

    Donc pour ta question, je pense que oui, ça peut influencer, pas (je l'espère!) jouer un role decisif, mais tout de même...

    Après pour ce qui est du contrôle des médias, ça dépend des personnes, je pense que Sarkozy peut contrôler pas mal de chose, mais parfois à force de jouer avec les médias on se fait prendre à son propre jeu, comme le démontre la récente altercation avec des journalistes... L'arroseur arrosé quoi.

    Si c'est lié à des personnalités? Je n'en ai aucune idée, ça doit jouer, oui, mais peut être étais ce aussi une évolution obligatoire de la politique, à l'instar des grandes stars qui veulent montrer que oui, ils sont des gens comme les autres, les politiques ont peut être éprouvé le besoin de se montrer en famille, s'afficher?

    Désolée, c'est un peu (beaucoup) brouillon...
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    -Vous pensez, déjà, que c'est une bonne ou une mauvaise chose, de savoir des tas de trucs people et pas politiques sur les politiques ? Que ça les rend plus proche de nous ou que c'est de la pure démagogie ?

    Pure démagogie... En même temps, si on se préserve des émissions à la noix et des magazines du même acabit on évite le gros des articles people sur les politiques. Voir Ségo en maillot de bain, je vois pas ce que ça apporte très honnetement. De même que savoir que Cecilia a fait des études de droit avant d'abandonner pour du mannequinat... (ça m'a choqué dans le Elle, tout un article complètement inintéressant, à part une volonté de redorer son blason avec le cliché: bonne mère, bonne épouse bla bla bla)

    -Vous pensez que les politiques contrôlent le fait que des magazines comme Choc, Voici, etc, parlent d'eux ? Ou que ces magaziens agissent indépendamment d'eux, comme si c'était des stars sans pouvoir politique ?

    Ce qui m'étonnera toujours c'est qu'il y a des gens dont on n'arrête pas d'entendre parler pour leurs diverses frasques ou autres actes inintéressants et d'autre qu'on ne voit jamais ( et ce ne sont pas forcément les plus impopulaires, je pense à Mylène Farmer qui a une armée de fans). Donc j'aurai tendance à penser que tout ceci est savamment orchestré.

    -Vous croyez que c'est une évolution de la politique en général ou que c'est lié à des personnalités ?

    Toute la société évolue dans la médiatisation: de l'anonyme à la déjà-""star"". C'est la mise en avant du mode de vie, de l'image pour mieux séduire l'electorat (et les consommateurs).

    -Qu'en pensez-vous, en fin de compte : est-ce que ça influe sur nos idées politiques, est-ce que parce qu'on voit que Cécilia Sarkozy est bien habillée, ou que Sarkozy fait du jogging et rigole avec les journalistes, ça peut, inconsciemment ou non, influencer les gens ?

    Oui... Ca les rend plus sympathiques de les voir dans des situations familières (jogging, c'est pas forcément le moment où on est le plus ragoutant) et dans des situations officielles (la tenue de Cecilia, c'est important si elle s'habille comme un sac, je suppose que les gens penseront qu'elle méprise la cérémonie à laquelle elle assiste, c'est une vitrine plus qu'autre chose et je suppose que ca fait rêver certains.)
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Mmmh, c'est intèressant, ça : vous pensez que l'âge joue ? L'âge et le physique, qui sont liés ... Cécilia Sarkozy (vous avez remarqué : on ne dit presque plus son nom de famille, comme si c'était "déjà" une icône ...) a un physique plus avantageux que Bernadette, elle est aussi plus jeune ; Sarkozy est plus jeune que Chirac en 1995 à son premier mandat ; est-ce que vous pensez que ça joue, ou que c'est plutôt une question de personnalité - Sarkozy peut sembler moins froid que Chirac, Cécilia Sarkozy plus chaleureuse que Bernadette Chirac très BCBG ...
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je crois avoir remarqué, même si j'etais plus jeune lors des presidentielles de 2002. Que maintenant la politique est devenue beaucoup moins taboo on en parle en famille, meme avec les amis etc...
    Et les gens se sont "familiarisés" avec la politique en appelant les deux leaders "Nicolas" "Sego" " Sarko" et je me souviens pas de ça avec Chirac et Jospin.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ils étaient plus jeunes ... peut-être que ça joue ?

    (Parenthèse, ça n'a pas grand-chose à voir ! Jospin, j'ai lu* qu'il plaisait aux Belges, parce qu'il était très neutre et renvoyait une image d'homme modeste qui sait garder son sang-froid, et que les types plus expressifs, comme Chirac, par exemple, pouvaient paraitre trop impulsifs, trop colériques ou trop prétentieux aux Belges, alors que les Français ne les percevaient pas ainsi, mais plutôt comme des hommes d'action, ce qui était valorisé ... Les Belges du site confirment ? Est-ce qu'il y a vraiment ces diffèrences entre la façon dont sont perçus les politiques ? Les politiques belges sont-ils réellement plus neutres, moins expressifs dans leur visage, moins gestuels, avec moins de mimiques ?)

    * je ne sais pas où, mais c'était un article de René Zayan.
     
  7. May

    May
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Mon frère bossait en Belgique pendant les présidentielles, et ceci ne se confirmait pas vraiment. Ils étaient en majorité pro Sarkozy. Bon, après ça dépend du milieu...
    Mais il est indéniable que la façon dont est perçu la politique (et les politiques) et même la façon dont on fait de la politique est différente selon les pays. Ca serait d'ailleurs interessant d'étudier ça d'un peu plus près.
     
  8. One Day

    One Day
    Expand Collapse
    In love with her cat

    Je trouve ça mauvais que la politique se peopolise.
    La vie privée des politiciens ne nous regarde pas, leur but est de gouverner le pays et de proposer des idées pour le faire avancer. Nous n'avons pas besoin de savoir avec qui tel ou telle couche, ce qu'il fait en dehors de ses fonctions etc...
    Moi je redoute que la situation devienne la même qu'aux Etat-unis c'est à dire où les gens votent pour un président parce qu'il a une vie de famille rangée, 3 gosses, un chien, une bonne hygiene de vie et parce qu'il est croyant et non pour son programme politique et ses projets pour le pays.
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    A mon avis, y'a déjà des gens qui votent pour untel ou unetelle parce qu'il a une vie bien rangée.
    Y'avait eu des rumeurs de mariage de l'ex-couple Hollande-Royal justement pour que leur couple ait une image tranditionnelle. De même, j'ai trouvé ça assez étrange qu'ils annoncent leur séparation une fois les élections 2007 passées. Parce qu'on s'en fout de savoir qu'ils sont plus ensemble, ça révolutionne pas nos vies.
    Mais d'un autre côté c'est un cocu notoire avec famille recomposée (aucune connotation péjorative de ma part concernant la famille recomposée, desfois que ça choque certains) qui est Président lol.

    C'est assez difficile d'y échapper en plus aux articles, même lorsqu'on achète pas de magazines people et qu'on se contente des basiques. Je n'achète pas Elle pour avoir un grand article sur la Première Dame de France et sur sa vie et ses "actions" admirables...
    Si on en arrive à la situation des Etats-Unis, ce sera en grande partie à cause des médias, parce que mine de rien ils influencent qui ils veulent en rendant tel politique plus sympathique ou au contraire plus antipathique. Et on aura Jonnhy Halliday en président...
     
  10. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Lady of Leisure

    ( Je fais pas du pro/anti-Sarkozy, je précise avant, je ne tiens pas à m'attirer d'éventuelles foudres. )
    Je pense au contraire que Sarkozy a bien compris que la famille recomposée, ça marche bien mieux que le coup du foyer "traditionnel" pour amasser les votes. Avec l'évolution des moeurs et des familles, les gens et surtout les jeunes se reconnaissent certainement bien mieux là-dedans...
    Non mais c'est vrai, mis à part vos opinions politiques et tutti quanti, vous ne trouvez pas que Sarkozy véhicule une image bien plus moderne et dynamique que Royal ?
    Il sait très bien comment mettre en valeur sa vie privée grâce aux médias pour se donner cette image énergique d'homme moderne.

    Et non, on ne vote pas aux Etats-Unis comme on vote en Europe, c'est certain... Parce que l'évolution des moeurs, les traditions et les valeurs ne sont pas les mêmes.
     
  11. Snow

    Snow
    Expand Collapse
    Eternelle optimiste

    Je trouve que connaître des choses people sur les politiques est plus que superflu, ça ne fait pas avancer le vrai débat politique et ça l'encombre et le brouille plus qu'autre chose.
    Comme pour les people, ça les rend plus proche de nous, mais à la différence de ceux-ci il y a une finalité derrière, s'attirer les faveurs des gens à des fins politiques, et pour moi c'est de la manipulation et de la démagogie.

    Je pense que pour ce qui est des magasines comme Public, Voici, les politiques ne doivent pas avoir tellement de contrôle que ça, en tout cas moins que sur les Paris Match, Elle et tout le tutti quanti.

    Je crois que c'est une évolution de la politique en général plus qu'une question de personnalité (même si ça rentre en compte). Avec tous les médias qui jouent un rôle de plus en plus importants dans la vie des gens, avec l'intérêt croissant pour les magasines people, les petits détails croustillants sur la vie privée des stars, les politiques se sont rendus compte qu'il y avait un marché potentiel énorme et qu'il serait stupide de ne pas s'en servir à leur avantage.
    Certains en profitent sûrement plus que d'autres et savent très bien gérer leur image comme le fait Sarkozy. D'ailleurs, se donner une bonne image auprès des gens est une bonne chose, l'image de Sarkozy est beaucoup plus jeune et plus moderne que celle de Chirac et ça joue à redonner un peu confiance aux français, je crois.

    Le problème c'est que ça influence plus les gens qu'auparavant, et même si on en est pas comme aux Etats-Unis où la forme compte plus que le fond, j'ai peur qu'on n'en prenne le chemin.
    Les gens parlent plus de politique de nos jours, c'est devenu moins tabou peut-être, mais les conversations me semblent plus centrées sur la vie des politiques que sur leurs idées.
    Bon après, faut faire le tri dans ce qu'on lit. En ce qui me concerne, je ne suis absolument pas au courant des potins politiques et je m'en porte pas plus mal.
     
  12. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    La politique, c'est avant tout les idées, les grands débats comme celui de 1974 entre VGE et Mitterrand où la moindre phrase bien cassante pouvait faire balancer la grande majorité des votes de l'autre côté (eh oui, un Président qui a de la rhétorique et du répondant, comme VGE lors du débat, ça compte beaucoup !) ; les débats dans le calme, où les attaques personnelles n'étaient pas aussi imbécilement lancées (du genre "à droite ils sont tous racistes"), où la victoire n'était pas à celui qui les gueulait le plus fort à l'adversaire pour se faire entendre...
    Bref, les débats de "dans le temps" étaient pour moi des débats d'idées, des vrais, qui montraient à quel point les politiques aimaient encore le peuple et le pays à cette époque, et ne se complaisaient pas à exposer leur vie privée dans les médias (même si actuellement, les politiques n'ont pas non plus le choix, vu le pouvoir que les médias ont acquis ces dernières années) et ce, même si au final, leurs idées n'étaient pas toutes appliquées ou se révélaient chaotiques dans les conséquences.

    Ces politiques qui utilisent leur image pour influer sur les votes, c'est limite si ça me fait pas pleurer d'énervement. Bon après, comme je l'ai dit plus haut, ils n'ont pas non plus le choix, les médias, c'est aussi le premier pouvoir maintenant. Et les politiques ne contrôlent pas tous les médias. Mais enfin, ils en profitent quand même bien !
    La peopolisation de la politique, c'est la mort de la politique, et donc du pays assurée, pour moi.
    Mais cela semble hélas irréversible.

    En tous les cas, cela ne m'influence pas. Je juge sur les idées. Et puis, le parti que je défends n'est jamais médiatisé, ni peopolisé. Raison de plus pour se fier aux idées. Et non pas aux piètres images des mag' people.
    Qu'est-ce qu'on s'en fout, de la vie privée de Sarkozy ! Tant qu'il fait son travail de Président...
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. pink-fish
    Réponses :
    0
    Affichages:
    926
  2. Creamm
    Réponses :
    9
    Affichages:
    1320