La réalité du sexisme lors du suivi gynéco, et les moyens d'agir

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mathilde Trg, le 29 juin 2018.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Rédac chef adjointe, lien rédac/forum, adoratrice du sel, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    ----- Publicité -----
  2. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    C'est quand même paradoxal que l'organe qui symbolise la virilité soit aussi le plus fragile.

    Mais...mais...on n'apprend pas la déontologie à ces gens-là ? C'en est déjà une infraction de culpabiliser un patient quelle que soit sa responsabilité quant à son état, les praticiens sont censés être au courant.

    Et à moins que je n'aie pas bien lu, le rapport ne précise pas les motifs religieux. En effet, il semblerait que l.extrême droite catholique ait noyauté le monde médical afin de diffuser leur propagande et imposer leurs convictions.
     
    Loutrinel, LovelyLexy, BulleColoree et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. JAK-STAT

    JAK-STAT
    Expand Collapse
    Le Potter Noël

    @skippy01 pffff :yawn: l'extrême droite a pas infiltré le milieu médical, faut arrêter avec les complots. Oui il y a des soignants d'extrême droite, sexistes, qui donnent leur opinion religieuse alors que c'est absolument déplacé, mais des gens comme ça il y en a pas que chez les soignants.
    En plus désolé (non) mais il y a pas que les soignants cathos qui donnent leur avis religieux non sollicité. Les musulmans aussi, les juifs aussi. Inversement, il y a des soignants qui sont croyants mais qui savent que c'est déplacé de parler de leurs croyances aux patientes. Et des athées qui sont hyper sexistes. Des con.ne.s il y en a partout, quelque soit la religion (ou non religion) ou le genre.
     
    zazouyeah, Kaylie, Najia-* et 12 autres ont BigUpé ce message.
  4. Ivy-Vinyl

    Ivy-Vinyl
    Expand Collapse
    Chrysalide

    J'ai clairement peur de refaire un examen gynécologique. Je n'y suis allé qu'une fois à mes 21 ans, pour un souci, j'avais besoin d'être rassurée sur un point. J'avais pris ce rdv 6 mois à l'avance et ça a été catastrophique, la gynéco' n'avait aucun tact, elle s'est permise de juger le fait que je prenne la pilule et le fait que je sois encore vie à cet âge là. Bref, du grand n'importe quoi. Ma deuxième expérience était un examen dans un labo' avec une infirmière, elle a été brutale au possible.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Je sais que je devrais consulter un gynéco' régulièrement (enfin au moins 1 fois par an) mais j'ai peur qu'on me refasse mal ou qu'on me juge sur ceci ou cela. Je suis en train d'en chercher un près de là où j'ai emménagé, ça fait 2 ans que j'ai rien fait niveau suivi, j'espère que ça se passera mieux. :sweatdrop:
     
    Lioncourt, Pau La, sophiebrld et 6 autres ont BigUpé ce message.
  5. Mewen

    Mewen
    Expand Collapse
    Lady Bear

    narvali14 a BigUpé ce message
  6. Naotoo

    Naotoo
    Expand Collapse

    Je pense qu'on a toutes subies au mieux des remarques pas très cool chez le gynéco, et comme le dit bien l'article ça peut aller très loin. J'en ai également fait les frais. Par contre je ne vois pas pourquoi on parle de sexisme dans la mesure ou dans la majorité des cas les gynéco sont quand même des femmes, qui font subir des violences aux femmes ? Moi je parlerai directement de violence gynécologiques mais je ne sais pas pourquoi le terme sexisme me gène dans ce contexte. Enfin, bref le plus important c'est que ces comportements immondes cessent.
     
    Shadowsofthenight et Nefertii ont BigUpé.
  7. Marie-Gertrude

    Marie-Gertrude
    Expand Collapse
    Allez viens, on va se transcender la nouille.

    Les femmes sont aussi capables de commettre des actes sexistes! On parle ici de sexisme parce qu'il est question d'actes violents commis contre des femmes parce qu'elles sont des femmes.
     
    Rocksteady, wenn, sophiebrld et 5 autres ont BigUpé ce message.
  8. Nefertii

    Nefertii
    Expand Collapse

    aussi fou que cela puisse paraitre moi c est mon dentiste qui comment des actes violents envers moi (piqure dans la gencive pour anesthesier sans m avertir et en plus ca fait mal et je lui dis!!! détartrage sauvage avec des gemissements et les yeux mouillés, parfois je grimace et il/elle continue "oui c est normal ca fait mal, faudra mieux brosser la prochaine fois!", je saigne et il/elle m indique nonchalamment le demi verre de désinfectant dilué dans de l eau puis ensuite j ai droit de l infantilisation (faut arreter les boissons sucrées "mais j en bois pas", on évite la cigarette "je fume pas" et il faut se laver les dents trois fois par jour ah et vous brossez trop fort je le vois "j arrive plus à parler l anesthésiant a migré vers la lèvre" (je me mets à baver). "Voila votre ordonnance pour de l'eludril, à dans six mois!"

    vous croyez que je subis des violences sexistes? je suis sure qu'aux hommes on ne leur parle pas comme ca
     
  9. Naotoo

    Naotoo
    Expand Collapse

    Oui mais le sexisme est un acte de discrimination par rapport au sexe. Cela veut dire qu'on traite un sexe plus mal qu'un autre pour une même situation donnée. Or, ici, on ne peut pas dire que c'est sexiste car les situation des hommes/femmes ne sont pas comparables du point de vue gynécologique, ils ne sont pas dans la même "situation donnée" donc on ne peut pas comparer le traitement des hommes et des femmes et en déduire à un acte sexiste. On peut juste en conclure que les femmes subissent des violences inadmissibles à l'occasion de ces examens (+accouchements...ect).
    Voilà j'ai réussi à formuler ma pensée.
    Sinon, de manière générale, je suis d'accord que les femmes sont capables de sexisme.
     
    zazouyeah, Shadowsofthenight, Delah et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. Muett

    Muett
    Expand Collapse

    @Ivy-Vinyl : Je sors moi aussi de mon sous-marin car très récemment j'ai dépassé ma peur d'aller "chez le gynéco" donc mon expérience te servira peut-être.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Concernant le caractère sexiste des consultations gynéco, je l'ai fortement ressenti personnellement. Et j'ai toujours consulté des gynécologues femmes. C'étaient toutes des femmes je dirais de l'âge de ma mère qui bien que je soit majeure se positionnaient comme des adultes vis à vis de moi, qui serait donc un enfant. En effet elles étaient en position de "sachant" et à l'époque j'acceptais cet état de fait, pour tous les médecins d'ailleurs. Ce qui fait que j'ai subi des gestes qui m'ont mis mal sans que je m'autorise à les remettre en question sur le moment, jusque là on pourrait dire que c'est de la maltraitance mais pas du sexisme. Mais le fait que le/la gynéco était dans les esprits un passage obligé une la jeune femme (ma mère, mes amies, tout le monde m'a dit qu'il faut y aller, au moins quand on commence sa vie sexuelle pour avoir une contraception) rend cette spécialité un peu à part. J'ai par exemple eu droit à des remarques sur ma supposée alimentation, qui sortaient vraiment de nulle part. C'est déjà inacceptable en soit, mais là en plus il n'y avait rien dans mon apparence ou mon histoire qui pouvait faire penser ça, à part le fait, j'en suis convaincue, que "bien évidemment, quoi qu'il arrive une jeune femme doit contrôler son poids". Quand bien même tout semble aller pour le mieux. Elle a tenu ensuite à vérifier que je me souvenais de mon menu de la veille (complètement nue et désemparée, les pieds dans l'étrier...impossible de m'en souvenir) ce qui l'a convaincue que j'étais une étourdie qui mange mal, et elle m'a fait une remarque sur le fait que ça prouvait qu'il fallait me contrôler. Un jour je suis allée en consultation sans mettre de soutif (ils me faisaient mal, et comme j'étais en congé j'ai complètement oublié d'en mettre). Alors là ça a été festival de remarques pendant toute la consult'. Là encore, voilà comment une femme doit se présenter : avec un soutif, bien sûr ! Je ne vais pas raconter toutes les remarques blessantes et gestes déplacés, c'est leur accumulation au fil des consultations qui m'ont fait mal et ont fait que pendant 7 ans j'ai renoncé aux soins. Ce que je veux dire, c'est que certes la maltraitance médicale peut s'exercer aussi contre les hommes. Mais Les gynécos que j'ai consulté avaient en tête une série d'idées préconçues sur comment devait se comporter et s'habiller une femme, au point de s'y conformer alors qu'il n'y avait heureusement aucune alerte concernant ma santé. Elles m'ont vu jeune, timide, et se dont dit "celle-là il faut la secouer pour qu'elle fasse bien tout comme il faut pour être une jeune femme épanouie". Épanouie selon leur schémas à elles bien sûr, mais qui ne sort pas de nulle part, on le sait. Ce sont des schémas sexistes qui se sur-impriment au dessus du fait que les professions médicales peuvent en elles-même apporter de la maltraitance. Perso mon expérience fait que j'en suis intimement convaincue.
    Désolée pour le pavé, il y a tout qui remonte d'un coup ! (Aujourd’hui je vais mieux sur plein de points...et je n'ai plus mis de soutifs depuis 4 ans...ahahah :boobies: !)
     
    zazouyeah, Kaylie, Pillpintu et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. Leshayaa

    Leshayaa
    Expand Collapse
    Par principe, je n'en ai pas.

    @Nefertii Change de dentiste. Mon ancien était naze aussi, il "oubliait" des soins à faire car il racontait sa vie au lieu de regarder mes dents, faisait mal, etc, alors que ma nouvelle dentiste est géniale! Elle m'a donné pleins de conseils quand je suis arrivée chez elle, a réparé les bêtises du précédent, et ses piqûres d'anesthésie je ne les sens même pas tellement elle est délicate.
    Voilà le dentiste est un sujet différent du gynéco mais n'hésite pas à changer quoi qu'il en soit, car personne ne mérite ça.

    (rien de particulier à dire car je n'ai jamais eu de problème de gynéco, ma première était la même que ma mère qui était un peu âgée mais se tenait au courant et était assez respectueuse, elle m'a proposé l'implant aussi (vive l'implant, j'aime l'implant) et ensuite quand j'ai déménagé j'ai été voir une autre qui était correcte aussi, et j'ai eu une fois sa remplaçante qui était GENIALISSIME vraiment, une jeune fille HYPER sympa, à l'écoute, prévenante (c'est pas trop froid ça va? C'est bon pour vous je peux *faire le geste que je vous ai expliqué juste avant*?) donc voilà j'ai été assez chanceuse de ce côté :) )
     
    zazouyeah a BigUpé ce message