La réforme du lycée pour la rentrée 2009

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par SML, le 15 octobre 2008.

  1. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Tout cela me semble bien brouillon et flou . * ca va pas être triste l'année prochaine je l'sens . :winky: *
     
  3. Madamenépala

    Madamenépala
    Expand Collapse
    Excitée du bulbe

    " Regardez aujourd?hui la filière L : elle possède les horaires de cours les plus faibles et elle n?est pas pour autant plus attractive. "

    ALORS LA. :bomb:
    J'ai envie de dire : "ne parlez pas de ce que vous ne vivez pas Monsieur".
    Je suis actuellement en Terminale L et je suis une (pour ne pas dire celle), qui a le plus d'heure de cours du lycée, 38 heures par semaine en tout, concernant le reste des L de mon lycée, ça tourne autour de 34heures. Chez nous ce sont les ES qui ont le moins d'heures de cours alors ont y va molo avec les idées préconçues là siou'plait.

    J'aimerais ajouter, que même si on finit nos semaines raides mort de fatigue, on est heureux de faire ce qu'on fait, ce n'est pas le nombre d'heures qu'il faut réduire, parce que ces heures libres qu'ils veulent ajouter sont des heures perdues, vous croyez sincèrement que les élèves vont les utiliser pour travailler, et se cultiver ?
    Je doute, vraiment. Non, c'est la diversité des matières qu'il faut revoir. Il devrait y avoir plus de "domaines" un peu comme en Grande Bretagne comme l'informatique, des cours de "vie pratique", des choses comme ça...

    Quoiqu'il en soit, j'attends de voir le résultat ... s'il y a un résultat :stare:
     
  4. Eleanor

    Eleanor
    Expand Collapse
    à bout de souffle.

    Je suis aussi en terminale L et je ne peux vraiment qu'acquiescer, c'est vraiment difficile, contrairement à ce que tout le monde pense.
    En ce qui concerne l'allégement de l'emploi du temps, j'y vois surtout un moyen ( encore une fois ) de supprimer des postes, comme le dit l'article. Et puis, comme Madamenépala je doute que la majeure partie de ceux qui auront plus de temps libre en profite pour travailler de manière autonome...
    Sinon, pour le choix des matières, ça me semble assez intéressant.

    Par contre, je ne comprends pas très bien sur quoi se basent les nouvelles fillières. En tout cas, au premier abord il semble toujours y avoir peu de fillières littéraires...
     
  5. ad-h3ll

    ad-h3ll
    Expand Collapse
    Teube et fiere de l'etre

    ça va tomber sur moi !! L'année prochaine, je rentre en seconde...
     
  6. Constance.

    Constance.
    Expand Collapse

    Mouais, mouais, pas vraiment convaincue. Je pense qu'il faut absolument faire quelque chose, l'élève français est celui qui coûte le plus cher à l'état et qui obtient les pires résultats en Europe. Il y a un problème. L'histoire des options que l'on peut changer est surprenante et je doute que ce soit très bien... Ou alors juste une petite heure par semaine, qui apparaîtrait comme une sorte de loisir scolaire, faire des choses que l'on ne fait pas habituellement en cours. Cependant faire en sorte d'avoir des profs compétants, pédagogues, qui n'ont pas eu leur diplôme dans une pochette surprise ce serait sympa. Et puis je pense qu'il faudrait faire surtout des pré-orientation dès le début du collège. Soyons honnète des élèves de primaire présentent déjà d'enormes difficultés et on sait très bien dès le cm2 qu'ils ne feront pas un bac général, alors pourquoi attendre la 3e pour mettre les choses en place ??!! Le système éducatif français à besoin de changement et je ne pense pas que ce soit celui des noms (S, ES, L) qui va y faire grand chose. Enfin ... Je doute que des changements entrent en vigueur l'année prochaine, on aura d'abord le droit à 3 mois de Blocus comme l'année dernière.
    Pourtant pour améliorer les choses il faut bien des changements et les syndicats devraient arreter de se braquer à la première occasion.
     
  7. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

    je trouve ta remarque de pré-orientation très judicieuse, c'est vrai qu'on sent vite les compétences chez les enfants. Au collège c'est déjà plus dilué, faudrait pousser les gamins plus tôt.
     
  8. Linka

    Linka
    Expand Collapse

    Mouais j'y crois pas trop de déceler l'orientation dès la primaire, c'est pas comme si leur avenir était deja scellé à 9 ans...j'en connais plusieurs qui en primaire/collège ramaient sévère, surtout des garçons et qui se sont "réveillés" au collège ou au lycée pour finir avec le bac général mention B ou TB...et d'autres qui étaient prometteurs chez qui on "sentait des compétences" pour reprendre la personne précdente, et qui échouent.
    Après je ne veux pas généraliser à partir de quelques cas et c'est sûr que y'en a qui ont des grosses grosses difficultés en primaire et qui savent pas lire correctement en arrivant en 6ème ce qui fait un retard difficilement rattrapable mais quand même ça me gène ce genre de raisonnement, et qu'entends tu par "attendre la 3eme pour mettre les choses en place" ? que vont ils faire s'ils vont pas jusqu'en 3ème au juste? apprentissage, collège "professionnel"? Je vois pas
     
  9. Stan

    Stan
    Expand Collapse
    Complètement paumée

    Je suis assez d'accord avec Nimey, j'ai gardé beaucoup de contacts avec les gens avec qui j'étais en primaire et je dois dire que le constat est plutôt surprenant.
    Des excellents élèves en cm2 finissent en bac STG sans mention et d'autres qui avaient des problèmes de lecture ont eu leur bac S avec mention (attention je ne généralise pas, je ne dis pas que STG c'est nul... c'est juste un constat de mon expérience personnelle). Et enfin mon meilleur ami a failli ne pas passer en 6ème et est en école d'architecture... alors pour la primaire ça me parait vraiment très très tôt. Après, au niveau du collège pourquoi pas, et encore... les deux meilleurs de ma classe au collège ont redoublé leur 1ère tout simplement parce qu'ils n'étaient pas bosseurs du tout.
    Et, puisque je raconte ma vie, je trouve très personnellement que le véritable problème du système éducatif français c'est l'orientation. Encore une fois ce n'est qu'un avis strictement personnel mais je me rends compte seulement cette année de la pluralité des filières (notamment post bac mais pas seulement, il y a également de bonnes écoles super interessantes qui ne nécessitent pas le bac) alors qu'on m'a toujours limite dit: après ton bac tu as BTS IUT FAC prépa... comme si le post-bac se réduisait à ça.
    Enfin, pourquoi nous demander dès la 6ème : "tu veux faire quoi plus tard?" mais pas plutôt "quels domaines t'attirent? tu aimes quoi dans la vie?"
    Il existe peut-être des bons conseillers d'orientation mais j'suis pas tombée dessus :)
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je partage ton avis, en seconde j'avais pris une LV3 en option mais j'adorais les maths et avait des résultats corrects dans les autres matières, résultat : je suis allée en S et j'ai du abandonner ma LV3...Et finalement quand je regarde où je suis (fac de droit) et mes résultats au bac, je me dis que si j'avais pas eu à faire de l'svt et de la physique ça aurait été beaucoup mieux pour moi...
     
  11. Asélilde

    Asélilde
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    je trouve la critique tellement facile! proposez donc vos idées mesdemoiselle les L, surtout que c'est le bac le plus facile ( sauf en français ok, et qui mène pas sur grand chose) je trouve ça vraiment bien de laisser aux lycéens le choix de leurs matières secondaires, ils nous prennet enfin pour des grands qui ont des embitions et des choix à faire entendre! alors je dis oui et encore oui et zut à ceux qui sont pas d'accord avec moi, sachant bien que c'est chacun son opinion.
     
  12. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

    Ton verbe acerbe chère Choupette ne laisse pas penser de prime abord que c'est chacun son opinion ! Tu as raison d'exprimer ton avis, et de défendre en l'occurence le projet, mais dis nous pourquoi ! Outre le fait que cela laisse libre choix aux élèves, qu'est ce qui te motive ?
    Quant au français qui ne sert pas à grand chose, c'est à nuancer... Prends du recul, et reviens nous expliquer tout ça !
    fin de la transmission, à toi !
     
Chargement...