La République et vous.

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par AnonymousUser, le 23 septembre 2010.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je me demandais comment vous perceviez la République française, et si pour vous le symbole de Marianne a la même importance à vos yeux, dans la République.

    Citation Wiki:
     
  2. Zélande

    Zélande
    Expand Collapse
    Left this place for ever.

    J'avais du mal à penser vraiment la question (je suis passée par ici il y a déjà quelques jours...), mais pour moi, Marianne ne représente pas vraiment la France, dans mon imaginaire personnel. Marianne, c'est le buste que je ne connais pas, celui qui a été à l'effigie de Laetitia Casta et d'Evelyne Thomas, pour moi. Je ne me sens pas proche de ce modèle de Marianne.

    La Marianne la plus marquante pour moi est celle du tableau de Delacroix.

    La République française, de base, je la perçois comme sa devise. Pourtant j'ai l'impression que plus les politiques se suivent, moins elle est fidèle à l'image que je me fais d'elle, à « Liberté, Égalité, Fraternité ». Certes, je veux bien qu'il y ait des limites, mais pas au point d'en venir là où on est actuellement.
    Pour moi, la liberté empiète trop sur la fraternité.

    J'ai parfois honte d'être française...
     
  3. Sasha.

    Sasha.
    Expand Collapse
    C'est flou

    Oh j'avais pas vu ce sujet.

    Concernant Marianne, je la vois comme un des principaux symboles de la République oui. Est-ce qu'elle est importante ... Je sais pas. Je pense que oui.

    Et pour comment je perçois la République Française aujourd'hui, je dirai que je la "perçois moins" depuis quelques temps. Parce que dans mon esprit, une République et un système dans lequel le gouvernement est élu en tant que représentant des citoyens.
    Aujourd'hui je me reconnais absolument pas dans notre gouvernement et j'ai pas l'impression qu'il est là pour nous représenter.
    D'ailleurs, ( et c'est encore une impression, je ne sais pas si c'est fondé ) ça ce ressent je crois, au niveau de la confiance qu'on accorde aux politiques. Perso, j'en ai aucune envers eux.

    Il y a quelques jours j'étais tombée sur une émission de TV et un article de journal, dont le sujet était en gros : la République est-elle en danger ?
    Ça m'a fait un peu cogiter. Je pense que non, parce que c'est quand même quelque chose de bien ancré, mais bon.
    J'ai surtout peur par rapport à la séparation des pouvoirs, ce serait un désastre si la justice se trouvait influencé par le gouvernement.
     
  4. Zélande

    Zélande
    Expand Collapse
    Left this place for ever.

    Ta radicalité me surprend un peu. :neutral:

    Considérons (comme tu le fais) les jeunes étrangers (c'est-à-dire de nationalité non française) qui n'aiment pas la France.
    Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'ici, pour eux, il y a tout. Certes matériellement, ils vivent peut-être mieux (et encore...), mais je pense que socialement, ils sont exclus (pour certains). Et l'exclusion sociale est plus difficile à vivre que l'exclusion matérielle...
    Certes ils ne respectent pas toujours la France, mais la France les respecte-t-elle ?

    Désolée pour le HS, je voulais simplement réagir.
     
  5. Lolli

    Lolli
    Expand Collapse

    Si on suit ton raisonnement le jour ou le gouvernement fait un truc qui nous révolte on a juste a se barrer??

    Tu sais quoi moi je suis bien française et ce qui m'empeche de crier nique la France c'est que je suis bien élevée...
    Parce que le ceux qui nous représentent aujourd'hui, je leur dirai bien d'aller se faire voir, ce qui revient sensiblement au même ^^

    Sinon je suis assez d'accord avec Sasha et Madness, donc j'en rajoute pas une couche.
     
  6. Zyga

    Zyga
    Expand Collapse

    Je ne vois pas trop le rapport avec le thème et je trouve les propos un peu extrêmes et surtout très clichés en fait. Je vois ça comme un coup de gueule, peut-être que tu reviendra pour développer....

    Pour ma part, je n'attache pas beaucoup (pas du tout?) d'importance à Marianne, ce n'est pas quelque chose qui me parle contrairement à notre devise "Liberté, Egalité, Fraternité".
    Cette devise c'est pour moi l'essence même de la nation, je la respecte et j'en suis fière et c'est pour cela que je me sens honteuse en ce moment quand je vois des gens la bafouer. Surtout quand ces gens sont au gouvernement....
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Oui, bon, Marianne... Oui je connais son buste, mais ce qui me chiffonne c'est qu'elle ait été "remodelée" à l'image de femmes célèbres françaises. Pour moi, elle doit rester "neutre" enfin, avoir un visage imaginaire, parce qu'elle représente le peuple français. Prendre l'image d'une femme existante, c'est oublier l'allégorie pour en faire un portrait d'une femme choisie arbitrairement.
    Et puis pour la République, elle a connu des moments meilleurs... J'aime toujours son concept, l'idéal vers lequel elle tend, j'aime moins les personnalités qui sont sensées la représenter et la gérer en ce moment...
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest


    Pas d'accord:il nous faut arrêter de faire des concessions avec le racisme.Il nous faut arrêter de minimiser et de hiérarchiser les propos racistes en fonction de je cite leur "représentativité".

    Être jugée et mise à l'écart à cause de sa couleur de peau 1 fois(X ou Y)c'est déjà TROP.
     
  9. Caracallas

    Caracallas
    Expand Collapse

    La République et nous...C'est un très vaste sujet et c'est aussi un sujet passionnant. Parce qu'il doit y avoir a peu près autant de perceptions différentes de la République française qu'il y à de citoyens français.

    Bref. Mon rapport à la République est complexe. C'est un mélange de valeurs et d'idéaux qui selon moi devrait dépasser les parties et les querelles partisane. Quelque chose d'un peu" sacré" mais qu'il ne faut pas sacraliser. Je m'explique, étant donné que ma dernière phrase ne veut rien dire. La République est selon moi quelque chose qu'il faut défendre, qu'il faut protéger et nourrir, peu importe son point de vue politique tout en restant vigilant à ne pas la laisser se scléroser. Aimer la République en ne s'interdisant jamais de la remettre en question lorsqu'elle semble s'éloigner de ses valeurs fondamentales, pour faire simple.

    Sinon, pour notre fameuse devise "Liberté, Egalité, Fraternité" je me souviens qu'elle m'interloque depuis mon étude de Toqueville. Peut être que ma vision est caricaturale, mais il me semble que ce cher Alexis explique que d'une certaine manière, nous devons faire un choix entre "plus" d'égalité et "plus" de liberté. Peut être que je simplifie à l'extrême, mais j'ai du mal a voir comment deux valeurs qui dans les faits peuvent se contrarier autant peuvent se retrouver dans la même devise.
     
Chargement...