La rumeur qui met les lycéens sous pression...

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 1 octobre 2011.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Plusieurs milliers de lycéens ont quitté les salles de cours ce vendredi pour manifester, parfois violemment, à Douai, à Béthune, à Dunkerque, à Lens (Nord/Pas-de-Calais), Au Chesnay (Yvelines), à Vesoul (Haute-Saône), à Auxerre (Yonne) et à Guingamp (Côtes d'Armor).

    La cause ? Une rumeur qui circule par SMS et sur Facebook faisant état d'un projet du gouvernement visant à supprimer un mois de vacances d'été...

    "Rumeur infondée et ubuesque" dit-on au rectorat de Lille où l'on dénonce une "désinformation orchestrée".

    Opportuniste, l'Union nationale lycéenne (UNL), le premier syndicat lycéen, s'est félicitée que "plusieurs dizaines de lycées" aient été bloqués aujourd'hui dans le pays, afin de protester contre "une rentrée plus que jamais catastrophique".
    Mais son président, Victor Colombani, ne cache pas qu'il trouve "assez curieux" le message SMS reçu par les lycéens et a assuré que "ça ne vient pas de chez nous".

    il y a quinze jours, un rapport du comité de pilotage sur les rythmes scolaires a proposé de raccourcir de deux semaines les vacances d'été et de porter la durée des vacances de la Toussaint à deux semaines, mais aucune décision n'a été entérinée. Le ministre de l'Education Luc Chatel avait dit en juillet vouloir entamer une "concertation" avec les syndicats enseignants, pour annoncer "à l'automne" des décisions qui pourraient entrer en vigueur "dès la rentrée 2013".

    Il n'a jamais été question en tout cas d'amputer d'un mois plein les sacro-saintes vacances d'été ! Alors d'où provient ce SMS qui met le feu aux poudres ? A l'heure actuelle, mystère...

    Questions aux Mads lycéennes : avez-vous participé à ces manifs ? En avez-vous entendu parler ? Avez-vous vu le SMS en question ? Et plus généralement, que pensez-vous de ce mouvement ? Peut-il s'étendre à tout le pays ?
     
  2. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    J'ai beau lire et relire le papier que tu cites, je ne vois rien qui permette d'affirmer que le gouvernement a décidé d'amputer d'un mois plein les vacances d'été. Pas plus en avril 2010 (date de publication dudit papier) qu'aujourd'hui !
     
  3. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Amputer les vacances scolaires d'un mois ... mais en réduisant également le volume horaire hebdomadaire ? Car si non, c'est tout bonnement aberrant. Alléger les journées et les semaines est bien la seule raison que je vois au fait d'enlever un mois de vacances l'été.


    Sinon je suis assez d'accord avec Anourocéphale, le système de la plupart des facs m'a toujours laissé pantoise. Comment peut-on s'en sortir dans la vie professionnelle avec si peu de théorie (et si peu, voire aucun, stage ?). Ça dépend bien évidemment des domaines et des facs. Mais mes amis en fac ont 5 mois de vacances l'été ! A quoi ça sert ? Pourquoi, au moins, ne peut pas les mettre à profit pour faire un minimum de 3 mois de stage par an ?
     
  4. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    Je vais passer pour la mamie hargneuse, mais cette histoire me fait rire.
    Franchement, une rumeur sur Internet et par SMS, qui parle d'un amputement d'un mois de vacances d'été, sans qu'il y ait d'autres sources (apparemment), et les lycéens manifestent ? Je comprends parfaitement que l'éducation nationale tombe en morceaux (J'ai quitté le lycée à la bonne période), mais je pense qu'il y a une nuance à avoir par rapport à cette affaire. Personne n'a cherché à vérifier ? Personne ne s'est posé de questions ? Je sais que le terme est fort, mais c'est la preuve d'une certaine "naïveté". Et l'UNL est assez opportuniste pour ce coup, mais ce n'est pas un reproche ; Il faut savoir rebondir sur l'actualité.
    Cette histoire risque de faire passer les lycéens pour des feignants qui laissent tomber les cours à la moindre petite rumeur. Et je trouve ça triste, car pas mal d'adultes ne vont ensuite se focaliser que sur ces manifestations-là. Pas sur celles qui sont nécessaires.

    Comme j'ai envie de radoter (Je suis une mamie après tout ^^), je me rappelle d'un truc du même genre, qui avait eu moins d'impact, en 2009. Il y avait des blocages en raison de la réforme des universités, et un SMS/message Facebook passait chez les lycéens. En effet, la rumeur voulait que si les blocages continuaient, Sarkozy fermerait tous les lycées, et on était à une semaine des vacances de Noël. Quand des élèves m'ont dit ça avec conviction, je n'ai pas pu m'empêcher de rire. Vraiment ? Parce qu'une dizaine de lycéens mettent des poubelles devant leur établissement, vont aux manifestations pour sécher les cours (Dans mon lycée, c'était comme ça, et ça m'a désolée, au même titre que ma camarade militante qui se tuait à la tâche pour bien expliquer la réforme à chacun) et sont quasiment incapables de t'expliquer pourquoi ils se révoltent, le Président va tout bloquer ? On y croit...
    J'espère que tout le monde va oublier cette histoire, qu'on ne prenne pas les lycéens pour des bugnes incapables d'esprit critique, juste bons à sécher les cours au premier truc infondé qui leur plaît pas.
     
  5. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Ça c'est clair que tout ce que ça m'inspire c'est un bon gros WTF ? :eh:

    Sérieusement, partir en manif sur une info non vérifiée provenant d'un SMS ? Mais les gars vous êtes pas sérieux ?
     
  6. Ezale

    Ezale
    Expand Collapse

    J'étais pas au courant non plus, d'ailleurs je suis allée en cours ce matin... Mon lycée n'a rien reçu je crois.

    Je répète un peu ce que les autres Mads disent, mais je trouve ça absurde de croire à des sms qui disent que l'Etat veut supprimer un mois de vacances. Sérieux, ils croient vraiment qu'ils vont leur envoyer des messages pour leur dire ça ? A genre...30 millions de lycéens ? Haha la blague. Nan faut pas déconner non plus.

    Je me rappelle bien qu'il y avait une rumeur dessus l'année dernière, comme quoi ils voulaient réduire les vacances d'été pour raccourcir les journées mais ça a pas été abouti (ou alors ils ont laissé tombé, j'ai pas trop suivi le truc). Puis si un jour c'est effectivement le cas, ça bouleverserait un peu tout quoi, surtout le tourisme. Un mois sans un touriste à l'horizon, bonjour les chiffres d'affaires:yawn:.

    Cette histoire va pas faire long feu à mon avis !
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Moralité : bosser un peu plus leur ferait le plus grand bien.
     
Chargement...