La solidarité féminine, et si on s'y mettait ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Chloé P., le 20 juin 2016.

  1. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

    Ayrshire a BigUpé ce message
  2. KOREGRAPHIC

    KOREGRAPHIC
    Expand Collapse
    Mon nickname= SDA; mon nom de famille= KOREGRAPHIC. Je fais partie de la famille des...des...Sapeurs-danseurs-blablateurs bien sûr !

    Super intéressant ! La solidarité féminine c'est une notion dont on entend beaucoup parler mais comme c'est expliqué dans l'article, concrètement sa mise en pratique est entravée par plein de parasites ancrés dans nos mœurs (mise en compétition éducationnelle, slut shaming...) et en effet c'est bien dommage :sad: !
     
    PetiteMénade, Marchombre13 et Nekhbet ont BigUpé ce message.
  3. Gia_Juliet

    Gia_Juliet
    Expand Collapse
    [I]" A woman blushes to hear what she is not afraid of doing. "[/I]

    La solidarité fonctionne surtout lorsque le maintien du confort, les acquis des protagonistes, quel que soit leur genre, ne sont pas remis en cause ou perturbé principalement, je pense.
    Par exemple, du vécu: pour des filles, qui vexées de ne pas être séduites par un garçon ou parce qu'il ne s'intéresse juste pas à elles pour x raisons (ça se respecte ça aussi), "l'insultent" (oui oui --'...) de "gay" (merci pour l'insulte complètement loufoque d'une part :stare::angry::slap::evil:, être homo ou hétéro ou autre ne sera jamais un mal d'autre part mais pas pour elles apparemment. 'spèces d'idiotes!) et l'isolent (coucou les orthos!) j'ai plus envie de leur crier dessus et de filer des tartes que d'appliquer une quelconque solidarité avec elles!
    Le fait d'être bi (lesbienne ++) ne fait pas de moi un dû, une priorité de filles non plus!!
    Idem pour les messes basses, les bâtons dans les roues en stages...
    Le genre n'est pas le problème, la bêtise oui! Et des mecs plus respectueux, patriarcat ou pas, j'en ai croisé au moins autant que de filles.
    Des exemples j'en ai d'autres à citer.
    Je suis une femme, féministe, solidaire avec celles et ceux qui veulent tirer vers le haut, qu'on s'élève ensemble. Les autres? Ils/elles font ce qu'ils/elles veulent mais je ne les suivrai pas, c'est mon choix et ça se respecte aussi!
     
    #3 Gia_Juliet, 20 juin 2016
    Dernière édition: 21 juin 2016
    Nekhbet a BigUpé ce message
  4. Ayrshire

    Ayrshire
    Expand Collapse

    Je dis ouiiiii à cet article! Je rêve d'un monde où les femmes ne se tireraient pas dans les pattes.

    Perso j'en peux plus de me battre contre d'autres femmes. Une journée où je me suis mangé une hostilité féminine sur fond de rivalité, que ca soit au sport, au boulot, ça me sape mon énergie. Toute cette énergie perdue pour des broutilles.

    Mais je ne désespère pas..!!
     
    Marchombre13 et Nekhbet ont BigUpé.
  5. Nekhbet

    Nekhbet
    Expand Collapse
    Decortique sans cesse sa vie

    Je constate que je pratique déjà cette solidarité féminine. Déjà, il m'est difficile d'insulter quelqu'un, peu importe son genre. Ensuite, j'ai tendance à accorder ma confiance très facilement envers une fille plutôt qu'à un homme. ça se voit dans mes relations au boulot. Quand une collègue se dénigre, j'essaie de lui prouver le contraire alors que quand c'est un collègue qui le fait, je suis moins sensible alors je ne fais rien. Dans le même registre, je complimente davantage les filles.
    Je pense que je m'identifie d'emblée quand je fais face à une femme donc j'ai plus d'empathie et je me sens solidaire.
     
    Astyana a BigUpé ce message
  6. Bibidi Bobidi Bou

    Bibidi Bobidi Bou
    Expand Collapse
    Travailler au mois d'août :gonk:

  7. Gia_Juliet

    Gia_Juliet
    Expand Collapse
    [I]" A woman blushes to hear what she is not afraid of doing. "[/I]

    Babitty Lapina a BigUpé ce message
  8. plopipou

    plopipou
    Expand Collapse

    Très bon article. Ça fait déjà un moment que je pratique, bossant dans un milieu à dominance masculine, entre filles on se serre les coudes.
    Quand je me retrouve face à une "mean girl", je vais voir ailleurs autant que possible, je ne vois pas l'intérêt de perdre mon temps, surtout que ces personnes sont souvent difficiles à convaincre.
    Coeur sur vous les filles. :loveeyes:
     
    Babitty Lapina a BigUpé ce message
  9. Boite de conserve

    Boite de conserve
    Expand Collapse
    Ce n'est pas parce que toi tu ne fait pas, que ça n'existe pas. Ce n'est pas parce qu'il y pire ailleurs qu'on ne peut pas faire mieux ici.

    Je ne suis pas sure de bien comprendre le concept... Si par exemple j'ai envie de critique une fille (ma colloc') car elle est trop bruyante le matin et ne fait aucun n'effort, est-ce que pour autant je manque de solidarité féminine ? Si par exemple une fille et toujours en train de chercher le négatif chez les gens quand elle leur parle et qu'à cause de ça quand on me demande, je dis que non moi je ne l'apprécie pas et si je peux je l'évite, est-ce que pour autant je manque de solidarité féminine ?
    Ou est-ce que comme c'est des reproches qui ne sont pas liés à leur genre j'ai le droit de le dire car si c'était des mecs ce serait le même tarif.
    Je pense appliquer autant que possible la "solidarité féminine" dans ma vie. Mais peut-être n'est-ce qu'une impression...
     
    Gia_Juliet a BigUpé ce message
  10. vitaminesea

    vitaminesea
    Expand Collapse

    A propos de solidarité féminine, j'étais tombée sur ces vidéos l'autre jour :
     
    Bibidi Bobidi Bou a BigUpé ce message
  11. Nekhbet

    Nekhbet
    Expand Collapse
    Decortique sans cesse sa vie

    J'ai essayé d'ouvrir les yeux à une fille que j'ai croisé en soirée ce weekend. Elle a tendance à se rabaisser alors qu'il n'y a pas de raison. Je ne peux plus voir de fille se sous estimer, il faut que je fasse quelque chose. Dorénavant, ce sera ma mission de montrer aux filles leurs qualités. Pourquoi ne pas faire pour les garçons ? parce que jusqu'alors, je n'ai pas encore croisé de garçon qui se dévalorise. Si ça arrive, je le ferai sûrement, mais là, je me sens pousser des ailes pour la solidarité féminine.
     
Chargement...