La solitude me pèse mais ...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par GourmandeetCroquante, le 1 août 2017.

  1. GourmandeetCroquante

    GourmandeetCroquante
    Expand Collapse

    Bonjour les madz ! Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour parler de ça mais je tente ma chance !
    Voilà, ce n'est pas évident d'en parler mais il faut bien tenter quelque chose : je me présente, j'ai 28 ans, je travaille dans une association, je vis dans un studio dans une petite ville (7500-8000 habitants) depuis octobre 2016... Mais ma solitude ne date pas d'aujourd'hui, elle est beaucoup plus longue. Je ne parle pas seulement de la solitude amoureuse (je suis célibataire depuis 6 ans) mais également dans la vie en général. Je vis seule, je dois donc tout assumer sur mon petit salaire. J'ai quelques sous de côté (je dois d'ailleurs m'acheter une nouvelle voiture, la mienne m'ayant lâchée), mais venant d'une famille monoparentale endettée, j'ai un peu peur de dépenser, préférant garder les sous pour mes voyages ou en cas de coup dur ; disons que je n'aime pas les dépenses inutiles, comme par exemple pour des trucs que l'on pourrait faire soi-même (je pense notamment à la nourriture). Donc je ne sors pas (et puis, dans ma petite ville, y'a pas grand-chose à faire :sad: ), ce qui fait que ça aide pas pour rencontrer des gens.
    Même plus jeune, j'ai eu très peu d'ami(e)s, j'ai été harcelée et moquée à l'école, au collège et au lycée, parce que je m’intéressais à tout, donc je savais pas mal de choses, que j'étais (et je le suis toujours) très blanche de peau ("Salut Casper!"), et pas habillée comme il fallait (sans marque etc etc). Bref, pas vraiment populaire, plutôt le bouc-émissaire. J'ai eu quelques belles (et rares) histoires d'amitié, mais à chaque fois, l'adage "Loin des yeux, loin du coeur" s'est révélé vrai. Les gens bougeaient, avaient leurs histoires, leurs études (je n'ai pas eu mon bac et j'ai bossé direct après) et comme j'étais encore chez mon père et sans voiture, et bien je n'étais pas la personne que l'on invitait. Peu à peu, plus de réponses à mes appels, à mes sms ... J'ai continué à bosser, puis j'ai fait un volontariat en service civique en passant l'équivalent du bac et j'ai décroché ensuite un emploi. Je suis très investie dans mon boulot qui ne paye pas des masses (1500 €, je suis bien consciente que cela peut représenter un très bon salaire pour certains et certaines, mais seule en région parisienne c'est un peu juste), donc je fais attention à mes dépenses (nourriture, électricité, essence etc); dans ma bourgade j'ai le RER, mais qui passe la plupart du temps toutes les heures donc pour la mobilité on repassera.
    Je rentre, fais mon ménage, je cuisine mon repas de la soirée et du lendemain midi, ce qui est assez chronophage et quand on arrive vers 20h-20h30 voir 21h, compliqué de sortir (du fait que le dernier RER pour Paris part de chez moi à 20h21) et puis la fatigue ... Et le week-end, ba pareil compliqué du côté du transport, donc les gens ne viennent pas me voir. Je passe 99% de mon temps seule, et du côté de la famille, ce n'est pas la joie : très peu de famille (un père, une soeur, une tante et 2 cousines), la plupart se faisant la tronche, donc pas de repas de famille ou autre rassemblement festif pour profiter du fait d'être ensemble.
    Je ne me recherche pas d'excuse, j'essaye juste de planter le décor du mieux que je peux ; depuis que je suis installée chez moi depuis 10 mois, deux amies sont venues me voir une fois et ma soeur pareil. Après, comme je vis dans un studio, je me dis que ce n'est pas adapté pour recevoir du monde. Bref, moins on voit de gens, et moins on ose. Pour autant, on dit de moi que je suis loyale et généreuse avec les gens que j'aime, bien que très grande gueule et susceptible. Pas de trop gros problème relationnel mais ayant été souvent abandonnée dans ma vie (ma mère,mon père pendant un moment, des amis), vécu avec un père célibataire depuis mes 3 ans et qui ne recevait jamais, je n'ai pas eu de bons exemples dans la matière. Depuis quelques temps, j'essaye de me lier avec des gens que je rencontre (notamment dans les colos que j'ai faite) mais au bout d'un moment les gens ne répondent plus. Ou alors, les mecs veulent coucher avec moi (sans me vanter, je ne suis pas une bombe hein), parce que célibataire depuis des années, donc ils pensent que je serai telllleeemeeent contente qu'ils souhaitent s'amuser au lit avec moi (la plupart étant en couple ou marié avec des enfants) alors que c'est la solitude dans ma vie sociale qui me pèse le plus.
    Donc il y'a moi qui me freine, des contre-exemple de famille, et des gens avec qui j'ai accroché qui me ghostent sans que je ne sache trop pourquoi ... Résultat je me sens extrêmement seule et je ne sais plus quoi faire pour me sortir de cette solitude dans laquelle je peux me complaire parfois, car quand on ne rencontre personne, personne ne peut nous faire souffrir. Je suis coincée. Et je ne vois pas de solutions.
    Désolée pour ce pavé indigeste, et merci de m'avoir lue.
     
    finch, AprilMayJune, Dysnomia et 10 autres ont BigUpé ce message.
  2. KHMBDLL

    KHMBDLL
    Expand Collapse

    Salut j'espère que tu vas bien ! :)

    Il est vrai que ta situation semble compliquée surtout au niveau de ta localisation et de tes moyens financiers :sad:. Essaye de voir au nouveau des activités de ton quartier ou dans ta ville pour rencontrer des gens, ou tes voisins si ils ont l'air sympas :rire: ! J'ai pas vraiment de solutions non plus... :sad: mais en tout cas, nous, nous sommes là !! :d Essaye de voir dans le forum des villes pour rencontrer des internautes !
     
    Lord Griffith et Burial ont BigUpé.
  3. Pyrénées

    Pyrénées
    Expand Collapse
    J'ai faim.

    @GourmandeetCroquante
    Premièrement,
    [​IMG]


    Ensuite, je trouve que c'est très difficile de se lier d'amitié arrivé.e à l'âge adulte mais je pense qu'il y a toujours de l'espoir.
    Aller boire un verre avec des collègues ou les inviter pour un petit apéro chez toi peut-être ?
    Pour les plus téméraires, il y a les sites comme OVS pour rencontrer de nouvelles personnes.
    Et évidemment, il reste le forum pour discuter et pour, peut-être un jour, rencontrer ces gentes en vrai.

    Et enfin,
    [​IMG]

    Prends soin de toi :fleur:
     
    Growing Entish, Pawline, Lord Griffith et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. LadyNightstalker

    LadyNightstalker
    Expand Collapse
    à l'ouest

    @GourmandeetCroquante Pour la cuisine le soir en semaine, tu ne peux pas cuisiner le week end des plats qui vont te faire toute la semaine? C'est ce que je fais et ça dégage du temps le soir la semaine, et quand on n'en a pas beaucoup déjà à la base, c'est hyper appréciable!
     
    Growing Entish, Pawline et Burial ont BigUpé ce message.
  5. EnjoyTheSilence

    EnjoyTheSilence
    Expand Collapse
    Don't be lasagna.

    @GourmandeetCroquante Avant tout: :calin:
    Est-ce que tu as déjà essayé d'avoir un.e ou des correspondant.e.s ? J'ai beaucoup de mal à lier contact avec les gens autour de moi (anxiété sociale bonjour !), du coup j'ai eu des périodes dans ma vie où j'étais très isolée, et avoir des gens à qui écrire m'a beaucoup aidée pour me sentir un peu moins seule et ne pas déprimer. Et savoir que quelqu'un à l'autre bout du pays voire du monde pense à toi et prend le temps de t'écrire une lettre (ou un mail si tu préfères la version moderne), c'est vraiment réconfortant.
    Courage !
     
    Growing Entish, Pawline, Burial et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. GourmandeetCroquante

    GourmandeetCroquante
    Expand Collapse

    Coucou les filles, merci pour vos messages, cela fait du bien !
    @LadyNightstalker : oui j y ai déjà pensé mais je suis la bio locavore végétarienne et du tout frais de service, donc je préfère faire la veille pour le lendemain histoire que ce soit le max frais possible. Mais il est vrai que cuire les bases le week end me permettrai de gagner du temps en semaine :)
    @Pyrénées pour le coup je me suis inscrite sur un site de rencontre entre filles, où on peut discuter avec les filles qui habitent près de chez soi, on verra bien ce que cela va donner
    @EnjoyTheSilence non pour le coup, cela ne m avait jamais traversé l esprit mais pourquoi pas, c est une idée sympa. Je pense faire plutôt une lettre manuscrite, y a tellement d arnaques par mail qu'à tous les coups, le ou la destinataire va penser que je vais lui réclamer de l argent :rire: Et puis manuscrit c est plus personnel je trouve.
    Encore merci les filles et bonne soirée à toutes. :cupidon:
     
    Burial, Thinocephale, Enthalys et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Sasha.

    Sasha.
    Expand Collapse
    C'est flou

    Le site Meetup pourrait être utile aussi (des gens qui se regroupent par activité), s'il y en a qui s'organisent autour de chez toi ;)
     
    Burial, Enthalys et Growing Entish ont BigUpé ce message.
  8. GourmandeetCroquante

    GourmandeetCroquante
    Expand Collapse

    Coucou @Sasha. Oui j'ai regardé ce site mais y'a essentiellement que sur Paris :annoyed: A voir à l'occasion ! Merci. :top:
     
    Sasha. a BigUpé ce message
  9. diamondust

    diamondust
    Expand Collapse

    Salut à toi !
    J'aurais quelques petites questions à te poser, je vis aussi dans la solitude c'est surtout pour me comparer à toi je n'ai pas de solution :sweatdrop:
    Ton travail te plait il ?
    Qu'est ce que tu fais de ton temps libre, le week end par exemple ?
    Les amies que tu as habitent loin de chez toi ?
    Et as-tu un rêve ou une ambition particulière dans la vie ?

    En tout cas bon courage pour la suite :top:
     
    Burial a BigUpé ce message
  10. Tabby

    Tabby
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Hello !
    Pour commencer je voudrais te dire que je te trouve très courageuse de poster ce message.
    Je ne sais pas si je vais pouvoir t'aider, mais je vais faire de mon mieux. Je me sentais plus ou moins dans la même situation que toi, pendant un bon moment... Dans la description que tu fais de ta situation, il y a des choses qui me parlent (la difficulté de nouer des relations sociales et les maintenir par exemple) et d'autres qui me parlent moins (je dépense pas mal en "futilités" à vrai dire, mais bon, ça ne me met pas en péril financièrement donc je ne m'en fait pas vraiment).
    Pour le manque de vie sociale, j'ai l'impression la plupart des personnes évitent de montrer cet aspect de leur vie, donc ça semble rare (on va plus facilement mettre en avant une sortie entre amis qu'une soirée passée seule devant son ordinateur), en fait il me semble que c'est bien plus courant qu'on ne le pense. C'est pas évident de créer de nouvelles relations à l'âge adulte (déjà que c'est pas toujours facile quand on est plus jeune), bon je dis peut être des évidences, je ne sais pas très bien quoi te dire. Mais en fait je te comprends, j'aurais presque pu écrire ce genre de message.
    Si ça peut te rassurer, voilà ce qui m'a permis de relativiser récemment (+/- 1 an) et de changer un peu d'état d'esprit : tout bêtement j'ai arrêté de focaliser sur ce que je n'ai pas (exemple : pas assez de vie sociale), et je renforce que j'ai, ce que j'aime faire. Du coup, j'y pense moins, le fait d'y penser ni change rien, et justement en focalisant sur d'autres intérêts j'ai un peu plus de vie sociale, quand bien même ça peut sembler superficiel, c'est toujours ça de pris.
    A titre d'exemple, et sans trop rentrer dans ma vie privée, je me suis plus investie dans mon travail, dans des formations annexes, j'assiste à tout type d'événements plus ou moins en lien avec mon activité professionnelle (c'est bon pour le réseau) et je fais régulièrement du sport (du coup je sors plus, seule ou avec d'autres personnes partageant la même activité). Je fais beaucoup plus de choses qui me plaisent, je suis bien plus occupée, et donc je m'inquiète beaucoup moins au regard de ma vie sociale. Ma vie c'est pas ma vie sociale, c'est d'abord mes envies, mes activités... ça fait très "moi moi moi", pour l'instant c'est ainsi, peut être que plus tard ça sera différent (des fois je culpabilise d'être aussi autant centrée sur moi).
    (Je vis aussi en région parisienne, sur une ligne de RER, je connais aussi la longue hésitation avant d'inviter des gens chez moi, car c'est loin, etc... et puis finalement j'invite pas autant que je le voudrais. Mais bon, dans mon cas je sais que la localisation n'est pas l'unique problème).
     
    LadyEdith, Burial, Phoenix Person et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. GourmandeetCroquante

    GourmandeetCroquante
    Expand Collapse

    Coucou @diamondust
    Pourquoi souhaites-tu te comparer à moi ?

    En attendant, voici les réponses à tes questions :

    Ton travail te plait il ?

    Dans l'absolu, oui, j'aime ce que je fais, les valeurs que je défends (je suis animatrice dans une association d'éducation populaire, je fais des animations citoyennes et je gère des volontaires en service civique entre autre), et la plupart du temps, on se marre beaucoup avec les collègues Maintenant, on a eu un chef alcoolo qui est parti y a pas longtemps et qui a TRÈS mal gérer les sous de la structure.
    Donc maintenant, y a une sorte de pression invisible sur toute l'équipe pour sortir la tête de l'eau et c'est seulement maintenant que nos élu(e)s se réveillent et nous serrent la vis alors que cela intervient bien trop tard et que l'on était habitué à notre autonomie ... Limite il faut demander une autorisation pour bouger un meuble ! :stare:

    Qu'est ce que tu fais de ton temps libre, le week end par exemple ?

    Pas grand-chose, l'ordi, la cuisine, le ménage, la TV, la lecture, les courses.
    Ça m'arrive aussi de faire des petites promenades ou d'aller voir mon père.
    Parfois un week-end chez ma sœur (avant qu'elle déménage).
    Là par exemple, je pars cet aprem jusqu'à demain soir chez ma tante à Paris pour retrouver ma cousine.
    Mais la dernière fois que j'ai été invité quelque part, c'était pour l'anniversaire d'une pote en avril, ça fait loin ...

    Les amies que tu as habitent loin de chez toi ?
    Non, ça se cantonne à l'IDF. Mais c'est parfois 2 ou 3 heures de transport, ce qui n'est pas la joie.
    D'autres sont dans le même département que moi mais pour autant, on se voit pas.
    Si je n'envoie pas de textos, généralement je n'ai pas de textos. (oui, je suis plus textos qu'appels)

    Et as-tu un rêve ou une ambition particulière dans la vie ?

    Diriger un jour ma propre structure associative. Devenir enfin sportive (pour m'aider à peut-être devenir pompier volontaire)
    Voyager beaucoup, partout.
    S'il y en a d'autres, là, tout de suite, je ne vois pas.
     
    Burial a BigUpé ce message
  12. GourmandeetCroquante

    GourmandeetCroquante
    Expand Collapse

    @Tabby : Merci pour ton message.
    Je suis moi aussi plutôt bien investie dans mon boulot, sauf que pour le moment et pour longtemps, y'a pas d'augmentation de salaire, ou de formation ou d'évolution professionnelle (gros soucis financiers dans la structure, doit faire autant voir plus avec beaucoup moins etc etc)
    Je fais toutes mes activités seules (les promenades, la cuisine etc etc) donc c'est vraiment les activités de groupes qui me manquent, besoin d'échanger.
    Toute seule j'ai plutôt trouvé mon équilibre mais j'ai vraiment besoin de temps à autre de voir du monde, ce qui ne m'arrive que 2 ou 3 fois dans l'année.
     
    Tabby et Enthalys ont BigUpé.
Chargement...