La stagiaire qui se faisait reprendre sur Twitter

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 22 novembre 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Karrie788

    Karrie788
    Expand Collapse
    Come to the dark side, we have cookies.

    Ben, oui, faut faire gaffe, sur Twitter et ailleurs soit dit en passant. C'pour ça que ça me gêne toujours quand je vois des photos de bébés sur Facebook, la trace digitale peut rester même vingt ans après. :)
    La réaction de la community manager était plutôt légitime, même si j'aurais plus tenté l'humour qu'un truc aussi sec. D'autant que techniquement, Justine n'était pas encore en stage dans la boîte, donc je sais si elle devait déjà appliquer la charte. Peut-être, dans la mesure où le contrat (je suppose qu'il s'agissait d'un stage conventionné) était déjà signé ?

    Quelqu'un saurait ?
     
  3. Moteur

    Moteur
    Expand Collapse
    Et si le ciel était vide.

    L'anonymat de la-dite justine, n'est préservé sur la réponse twitt cyrillus !
     
  4. [alex]

    [alex]
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je n'ai qu'une seule chose à dire : elle l'a bien méritée. En 2012, faut vraiment pas être malin pour poster ça sur un réseau social. A la place de la community manager, j'aurais été encore plus sèche.
     
  5. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

    Merci beaucoup, ça m'a échappé mais c'est modifié ! :)

    Je pense que la réponse de la/le community manager a été suffisamment retweetée pour se faire repérer par un journal en ligne. C'est vrai que les dérapages sont nombreux, mais quand c'est carrément un-e employé-e de l'enseigne qui répond sèchement à une stagiaire qui n'a pas encore commencé son stage avant de se rétracter gentiment, ça a un petit côté étonnant, amusant. Moi je trouve que c'est une bonne façon de rappeler combien il faut être prudent quand on bosse dans une entreprise traditionnelle du réseau social, héhé. Parce que là, bon, mine de rien, avec madmoiZelle, je me sens libre du tweet, mais je sais que si je bossais ailleurs il faudrait peut-être que je fasse bien gaffe.

    En ce qui concerne l'anonymat - que j'ai un peu raté vu que j'ai laissé passer son nom une fois - j'ai personnellement choisi de cacher son nom de famille pour deux raisons :
    - en me rendant sur son compte, j'ai vu sa photo et je ne suis pas sûre qu'elle soit majeure alors bon,
    - son compte est désormais privé alors j'ai voulu respecter ça.

    J'espère avoir répondu comme il faut à tes questions ! :d
     
  6. Seize_

    Seize_
    Expand Collapse
    Guest

    Il n'y a que moi qui pense que la réponse de la CM n'était pas sèche ?? C'est clair, net et court mais pas sec, je trouve
    (Twitter, c'est 140 caractères, il faut pas l'oublier ! Donc exit les formules de politesse et les courbettes !)
     
  7. etlamarmottealors

    etlamarmottealors
    Expand Collapse
    Guest

    Je trouve aussi la réponse de la manager plutôt bien et pas du tout sèche. Désolé, mais faut arrêter de confondre Twitter/Facebook et son journal intime, y a des choses que tu ne peux pas dire. Et là carrément citer le nom de l'entreprise c'est pas malin. Fin', je sais pas, ça leur fait de la mauvaise pub ( " j'ai pas commencé mon stage que ça me fait déjà chier " ), ça fait mauvais genre ( quand tu arrives quelque part pour bosser, même en stage, tu dois plutôt montrer que tu es motivée, que tu as envie d'apprendre, etc ), paies ta réputation quand tu arrives pour bosser. Oui ça nous arrive à tous de pas être motivé, mais c'est le genre de chose que tu gardes pour toi, ta famille et tes potes. Surtout si ton compte Twitter est public.
    Tu te vois le premier jour où tu arrives dire à ton patron " Franchement j'ai la flemme " ?

    Non vraiment, je trouve pas malin du tout, voir stupide.
     
  8. CherryHana

    CherryHana
    Expand Collapse
    Une margarita a la main

    J'ai du mal à comprendre... Dans 20 ans, le bébé ne sera absolument pas reconnaissable et si les parents ne le taguent pas, le visage ne sera associé à aucun nom donc où est le problème ?
     
  9. Karrie788

    Karrie788
    Expand Collapse
    Come to the dark side, we have cookies.

    Je pensais plutôt aux parents qui tagguent. :happy: Je dis pas que ce sera forcément dangereux ou néfaste d'avoir des photos de soi bébé sur FB, mais je pense que certains parents n'ont pas forcément toujours conscience que Facebook est un espace public et que ce qu'ils y mettent y reste pour longtemps. Et ne leur appartient plus, d'ailleurs.
     
  10. CherryHana

    CherryHana
    Expand Collapse
    Une margarita a la main

    Ok je comprends. Perso, je comprends que les parents veulent montrer leur progéniture sur fb (même si souvent c'est vraiment too much). Une belle photo de temps en temps non taguée ou dans le cadre de vacances pourquoi pas... En revanche, le voir sur le pot, en train de manger (et s'en mettre partout), parler de lui comme s'il avait son propre compte fb, là c'est n'importe quoi. Et le summum du n'importe quoi... Les photos d'échographie (récemment un pote en a mis une de la première écho de 3 mois, qui dit mieux ? Heu, non, j'ai une idée, je préfère la garder pour moi...) déjà taguée.

    De toutes façons, le pire, c'est ce que feront les enfants 12 ans plus tard... Je suis effarée quand je tombe sur les comptes non protégés de mes élèves de 12-14 ans...

    * désolé pour le semi-HS *
     
Chargement...