\"La Twittérature\", des chef-d\'oeuvres de la littérature résumés en twits

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Flo, le 2 avril 2010.

  1. Flo

    Flo
    Expand Collapse
    Reine Paillettes

  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Faire rire, oui, si c'était cynique et qu'on le prenait dans ce sens, seulement la "génération twitter" va certainement s'éprendre sincèrement de cette nouvelle forme de littérature (qui est déjà à la mode, ce n'est que le résultat un peu caricatural d'une grande partie de la littérature contemporaine, qui ne se préoccupe plus du style et des descriptions et qui se contente de l'histoire).
    D'autant plus que leur but avoué et de toute façon clair est de gagner de l'argent.

    Après, parler de génie ... Je trouve ça gros ^^. Oui ça peut être drôle et "plutôt fun" mais bon, pas besoin de talent =D. D'ailleurs je vois que sur la plupart des articles qui en parlent ils utilisent le mot "génie" et ça me laisse perplexe sur la pluralité des opinions dans les médias...
     
  3. Flo

    Flo
    Expand Collapse
    Reine Paillettes

    Je précise que j'ai utilisé le mot "génie" non pas parce que j'ai pompé honteusement un papier déjà existant, mais seulement parce que c'est une expression commune pour moi de dire "crier au génie" (et de le dire de façon ironique) ! ;)
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Bang! la puriste littéraire en moi est morte.... (je lui ai donné un flingue pour qu'elle se suicide, c'était trop dur pour elle.)
     
  5. Gustave

    Gustave
    Expand Collapse
    Sushi rolls > gender roles.

    Je trouve que l'idée est, non pas géniale (c'est vrai qu'il faudrait arrêter de mettre du génie partout, au risque de le fatiguer), mais en tout cas drôle et intéressante. Je ne sais pas ce que ces types ont voulu faire au juste, s'il y avait une "réflexion" comme on veut toujours qu'il y en ait une derrière quoi que ce soit, mais ce que moi je vois, c'est l'idée rigolote de créer un décalage entre le côté sacré de la littérature dite classique, et le côté informel et populaire de ce nouveau moyen de communication qu'est Twitter. L'exemple cité, avec Ulysse, me fait vraiment rire, et me rappelle cet épisode des Simpsons dans lequel les personnages, désespérés parce que la télé est en panne, en viennent à revisiter de grands mythes comme l'Exode ou l'histoire de Pénélope sur un mode comique. Je sais que c'est quelque chose qui peut être perçu comme dégradant pour l'oeuvre originale. Je trouve que c'est un peu une réaction de vieux con élitiste, genre "que les petites gens gardent leurs BD et nous laissent notre littérature, ils n'en sont pas dignes". Moi je trouve au contraire que des créations de ce type sont doublement intéressantes : d'un côté, elles peuvent offrir un premier contact avec des oeuvres réputées difficiles ou chiantes, et donner envie de s'y plonder, et d'un autre côté, pour ceux qui ont la chance d'être déjà initiés et de connaître Homère par coeur, ça offre un divertissement sympathique parce que mine de rien, comprendre ces blagues qui portent parfois sur des détails demande une compréhension et une vue d'ensemble de l'oeuvre ciblée.
    Voilà, tout ça pour dire que ça me plaît cette idée ! Et c'est une étudiante en master de lettres modernes qui parle. ;)
     
  6. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

    Je ne vois pas pourquoi on crirait au scandale, en lisant le début de la news, je me suis dit que c'était un peu "débile" de faire un livre de résumés, sachant que c'est largement trouvable sur le net, et ce n'est pas d'aujourd'hui. Mais le concept de faire ça sous forme plutôt marrante, je trouve l'extrait de l'Illiade vraiment bien tourné, donne une autre dimension au bouquin. Et qui sait, ça peut aussi donner envie de lire ces fameux "classiques" (mais bon Twilight, faut pas pousser, c'est juste dedans pour la popularité du bouquin...)
     
  7. Leopoldinesamère

    Leopoldinesamère
    Expand Collapse
    Feu Leopoldine.

    Quand j'ai vu le titre de l'article je me suis dit "ohalala noooon pas ça" mais en fait, je trouve ça marrant comme concept! Selon moi, ça s'adresse surtout à ceux qui ont déjà lu les oeuvres en question et donc je ne vois pas en quoi ça porte atteinte à la littérature.. Ca me fait penser aux critiques littéraires de Kamel Toe un peu, c'est parler des livres de façon "dédramatisée", j'aime bien.
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'est une approche comme une autre. A mon avis, elle peut faire rire ceux qui ont lu les classiques (enfin, classiques/chefs d'oeuvres dans la même phrase et Twillight me laisse dubitative mais soit), et qui pourront peut-être y voir des jokes, et mon coté optimiste me fait penser que.. ceux qui ne les auront pas lu, auront peut-être l'idée de piocher là dedans quelques connaissances sommaires en littérature.
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je trouve que c'est un gentil gadget. Des "détournements de classiques", il y en a eu déjà des dizaines, il y en aura encore autant. Ils n'apportent rien, on aurait pu les écrire nous-mêmes avec autant d'humour, mais si quelqu'un a quinze euros à dépenser, ce livre remplira un trou sur une étagère entre Daniel Musso et les conseils du Dr Dunkan.
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Oui c'est drôle. C'est vrai c'est simplement drôle. C'est simplement un produit de consommation.

    Je suis encore en train de chercher des choses qui ne sont pas simplement consommables... Aucune raison de faire de la polémique hormis celle là, et cette raison là n'est pas valable puisqu'elle vient juste de mon... idéalisme. Désolée.
     
  11. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Je trouve ça plutôt bien aussi, ce n'est rien de plus qu'un clin d'œil marrant. Ça n'a (je pense) en aucun cas la prétention de se subtiliser à ne serait-ce qu' 1% aux œuvres originales. Pas de quoi crier au loup.
    Je pense exactement comme certaines filles l'ont exprimé : ça fait un clin d'oeil sympathique à ceux qui connaissent les œuvres, et une approche facile pour ceux qui ne les connaissent pas, et qui par ce biais vont peut être chercher à lire les œuvres originales.
    Au final je vois ça un peu comme une parodie et j'adore les parodies.
     
  12. Banoffee

    Banoffee
    Expand Collapse
    aurait adoré.

    Bien sûr ce n'est pas le genre de livre que j'offrirais à mes grands parents mais je trouve l'idée plutôt chouette. Je ne pense pas que le but premier de ses auteurs soit de concurrencer "Les 1001 livres qu'il faut avoir lu dans sa vie" ou de nous faire passer le goût de lire des classiques, loin de là. Pour moi, ce n'est pas pire que d'adapter librement des chefs d'oeuvres littéraires au cinéma. On ne les assassine pas, on les présente juste différemment.

    Je crois qu'il y a d'ailleurs un livre qui reprend un peu ce genre de démarche, dans lequel les oeuvres sont résumées en quelques cases de BD.

    Ca détend. Le genre de livre à lire aux toilettes quoi! (d'accord, je sors)
     
Chargement...