La Women's March 2018, entre discours marquants et pancartes qui claquent

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Louise Pétrouchka, le 22 janvier 2018.

  1. Louise Pétrouchka

    Louise Pétrouchka
    Expand Collapse
    Permettez que je fasse ici ce que l'on fit le jour où l'on vous fit.
    Membre de l'équipe

  2. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Contrôler ses réflexes, c'est comme se vanter de sa modestie.

    Je trouve ce slogan assez ironique, puisqu'il se retrouve dans une manif tout en affirmant indirectiment que se mobiliser ne sert à rien.
     
  3. AFRO INSOLENTE

    AFRO INSOLENTE
    Expand Collapse

    Donc on a :
    Natalie Portman qui a signé une pétition en soutient à Polanski.
    Scarlett Johanson qui a tourné je sais pas combien de films avec Woody Allen en plus de l'avoir défendu.
    Et Viola. My love.

    Ahhhhh le white feminism quand même :lol:
     
    Eclaireur, Peace&Love&It;3, Spill et 5 autres ont BigUpé ce message.
  4. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Il y a aussi eu une mobilisation des amérindiennes: https://www.themarysue.com/indigenous-mmiw-womens-march-2018/
    Comme pour le Canada, depuis plusieurs années, les femmes amérindiennes sont victimes de disparition non-résolue et de meurtre. Concernant les violence sexuelles dont elles sont victimes, le chiffres est vraiment haut.
     
    Kopses, Flowercream-, Shadowsofthenight et 4 autres ont BigUpé ce message.
  5. Adhell

    Adhell
    Expand Collapse

    @AFRO INSOLENTE Je ne vois pas le rapport entre leur incohérence et leur couleur de peau.
     
    Miranna, Laoragwen et Trémazane ont BigUpé ce message.
  6. Aconitia

    Aconitia
    Expand Collapse
    Wibbly Wobbly Timey Wimey...stuff

    @Adhell
    Le white feminism n'a pas à voir avec la couleur de peau, il est appelé comme ça parce que c'est une forme de féminisme qui est majoritairement et d'abord promu par des femmes blanches et qu'il ne prend pas en compte les problématiques des personnes racisées.
    Un bonne exemple est la différence de salaire, aux Etats Unis on ne cesse de répéter qu'une femme est payée 75 cent de l'heure quand un homme est payé 1 dollars de l'heure mais en vrai il faudrait dire une femme BLANCHE.
    Les femmes noires et hispaniques sont payées encore moins. Le white feminism en se focalisant sur les "75 cent" oublie que des femmes qui subissent le sexisme et le racisme sont payées encore moins du fait de leur double marginalisation (et quand je dit oublie, qu'on soit bien d'accord, ça peut être un oublie volontaire).

    De plus le white feminism aura plus tendance à protéger les hommes blancs pour pousser les hommes racisés sous le bus, en disant par exemple que dans "les quartiers" on ne peut plus se promener en jupe (sous entendu, "à cause des noirs et des arabes") alors que le harcèlement dans les milieux bourgeois sera dépeint comme "de la galanterie française". Ou encore on dira d'un homme arabe polygame qu'il ne veut pas s'intégrer ou qu'il oppresse les femmes quand Paul Bocuse, aussi polygame, sera qualifié "d'épicurien" ou de "monsieur croque-madame" (je n'invente rien) parce qu'il est...blanc.

    A savoir que le white feminism est aussi très souvent transphobe (on parle de cette femme qui est venue à la WOMENMARCH juste pour insulter les femmes trans avec son panneau ?*) et se rapproche dans certains cas du fémo-nationalisme, courant féministe nationaliste et/ou fasciste très répandu dans les milieux Klaniques ou néo-nazi. Par exemple, la fondatrice du planning familiale aux USA était une fémo-nationaliste eugéniste qui pensait que "les nuisibles" (comprendre les noires, les indiennes, les juives, les malades) devaient avoir accès à la contraception pour ne pas se reproduire. Les membres du Klanswomen, interdite de rejoindre le Klan car elles étaient des femmes, luttaient avec leurs maris/frères/cousin/whatever pour le maintient de l'esclavage et de la ségrégation à base de slogans négrophobes que je ne reproduirait pas ici et dans un même temps pour le droit de vote des femmes, pour peux qu'elles soient blanches et protestantes.

    Si on devait résumer, le white feminism c'est l'inverse du féminism inclusif. On lutte pour les droits des femmes sans prendre en compte que certaines femmes sont à l'intersection de plusieurs rapports de domination, notamment sexisme et racisme, on fait de l'universalisme ("toutes les femmes subissent du sexisme") sans se poser de questions sur ses propres biais et on se permet de venir faire des discours/données des leçons quand on hésite pas soit même à pousser les autre sous le bus**.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Eclaireur, Shadeluna, Polaire et 14 autres ont BigUpé ce message.
  7. Miranna

    Miranna
    Expand Collapse

    Coucou tout le monde :-)
    Bon alors déjà merci @Aconitia pour l'explication car j'ai appris des choses et c'est super intéressant (je vais pouvoir aller creuser le sujet ^^).:)
    Par contre, je ne pige pas le rapport entre le fait d'avoir soutenu des agresseurs et le white feminism :hesite:... Je vois bien où est l'incohérence, ça pas de soucis. Mais pas où il y a une non prise en compte des minorités ?

    Mais ça du coup c'est pas juste du racisme et des arguments du FN ?

    Bon ok, je suis perdue dans la sémantique française ! (Et si vous voyez que c'est trop complexe à expliquer sur forum, vous avez le droit de me dire "google est ton ami" :P)

    Mais du coup on ne risque pas de se retrouver dans des situations ou des femmes n'oseraient pas s'exprimer sur le sujet parce qu’elles sont dans une majorité (blanches ou riches ou autre...), et qu'elles ne se sentent pas assez légitime car pour les autres c'est pire ?
    On peut faire des discours "universalistes" sans pour autant "pousser les autres sous le bus" ?
    (Je suis désolée je sens que c'est confus pour moi et que du coup je m'exprime très mal :sweatdrop:... Donc j'espère ne pas trop provoquer ça chez vous : :facepalm::mur:)
     
    Polaire a BigUpé ce message
  8. Adhell

    Adhell
    Expand Collapse

    @Aconitia Merci pour tes explications :fleur:
    Cependant, je ne vois toujours pas dans leur discours à quel moment on peut les accuser de pratiquer ce type de féminisme.
     
    Laoragwen a BigUpé ce message
  9. Adhell

    Adhell
    Expand Collapse

    @skippy01 ça a déjà été posté, merci !
     
  10. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Contrôler ses réflexes, c'est comme se vanter de sa modestie.

    Oups, j'avais pas vu.
     
  11. AFRO INSOLENTE

    AFRO INSOLENTE
    Expand Collapse

    @Adhell Ah tu ne vois pas le rapport entre le fait qu'elles aient défendu des hommes blancs qui ont agressé des femmes et le fait qu'elles restent quand même aux yeux des gens et des médias, des féministes à louanger ? Tu ne vois pas le rapport avec leur privilège blanc et le fait qu'elles sont dans le bon camp quand ça les arrange sans que ça ne questionne leur légitimité ? Je suppose que tu ne verrai même pas le rapport si je te disais que Rose McGowan va avoir son documentaire du fait de son engament dans la campagne "Me too" , soit une des femmes blanches qui s'est réapproprié le mouvement alors que c'est Tarana Burke, une afro américaine qui l'a crée ...
    Putain, pourtant pour moi, ça a clairement à voir avec leur couleur de peau (et la classe bien sûr).

    Donc oui selon moi, Nathalie et Scarlett sont l'emblème du white feminism, comme l'a expliqué @Aconitia, féminisme incarné par beaucoup de femmes blanches qui cherchent davantage à se rapprocher des dominants (quitte à protéger des hommes blancs hyper problématiques) qu'à combattre les discriminations. Et c'est pas dans ces discours en particuliers qu'elles l'incarnent, c'est dans leurs ACTES (signer une pétition pour défendre un prédateur ou faire des films avec un autre prédateur).
     
    Eclaireur, Azurhibis, Allitché et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. Adhell

    Adhell
    Expand Collapse

    @AFRO INSOLENTE La proportion de certaines personnes à transformer un combat et une action positive en un affront à leur cause m'etonnera toujours en tout cas, putain ça oui :yawn:
     
    thisbee et Spy ont BigUpé.
Chargement...