La « zone grise » du consentement sexuel expliquée simplement

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 22 mars 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Shadowsofthenight

    Shadowsofthenight
    Expand Collapse
    je suis de retour mais pas pour vous jouer un mauvais tour

    Oui enfin, si la personne n'ose pas dire non même si la personne partenaire lui demande, elle n'osera pas dire non tout autant.
    Du coup, je pense que le message est un peu bancal.
    Je pense qu'il aurait mieux valu dire si la personne ne dit pas oui de manière enthousiaste , consciente (sans prise de stupéfiants etc.), ça veut dire non.
     
    AlNova, yuyunaâ, Cléo. et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Narcissa

    Narcissa
    Expand Collapse
    Et vous, vous m'racontez pas votre petite journée?

    Mais c'est quand même incroyable d'avoir à faire des campagnes de sensibilisation pour expliquer aux gens qu'il faut être absolument sûr.e.s que la personne est consentante avant de coucher avec.
    Je suis peut-être à coté de la plaque, mais je ne vois pas en quoi c'est gênant ou "tue-l'amour" de demander clairement à l'autre s'iel est ok pour avoir un rapport. Ca devrait aller de soi.
     
    ElectraHeart, Shadowsofthenight et Folle Furieuse ont BigUpé ce message.
  4. yuyunaâ

    yuyunaâ
    Expand Collapse
    Ja, genau

    Perso je trouve cette campagne très bien faite !
     
    Narcissa a BigUpé ce message
Chargement...