L'accueil des victimes de viol est au coeur d'une enquête statistique : besoin de votre aide !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 25 novembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Romilly

    Romilly
    Expand Collapse
    Süße Sopran

    C'est dommage de restreindre l'enquête aux majeures dont l'agression date de moins de 5 ans......
     
    PousseMoussue, katnissvsw et Fanncy ont BigUpé ce message.
  3. mlle-lit-la-lune

    mlle-lit-la-lune
    Expand Collapse

    C'est dommage également de restreindre à une plainte et au terme "viol"... Perso, j'ai vécu trois agressions sexuelles "sans pénétration" mais je les considère quand même comme des viols, n'en déplaisent aux policiers rencontrés...
     
    Ghost wind, katnissvsw et Romilly ont BigUpé ce message.
  4. Rosenrot_

    Rosenrot_
    Expand Collapse
    Ondule comme un ver de terre.

    @mlle-lit-la-lune : Pas du tout ! L'article de MadmoiZelle met l'accent sur le viol en particulier, mais si tu vas sur le site de l'enquête, tu peux lire :
    "Les critères pour répondre à l’enquête sont les suivants :
    • Vous avez été victime de viol, d’agression sexuelle, d’atteinte sexuelle ou tentatives
    • Vous étiez majeur-e au moment des faits
    • Vous êtes allé-e porter plainte en France y a 5 ans ou moins"
    D'ailleurs @Marie.Charlotte ce serait possible de clarifier ça ? Ce serait dommage que des personnes ne répondent pas au questionnaire parce qu'elles ne se sentent pas concernées alors que c'est le cas.

    Par contre je suis d'accord avec @Romilly . ça se comprend, mais c'est dommage. Il me semble que les mineur-e-s ne peuvent pas porter plainte seul-e-s (qu'un parent doit porter plainte pour eux), donc les conditions d'accueil sont théoriquement meilleures que pour une personne qui porte plainte sans supervision parentale, mais les abus existent tout de même et ça aurait été intéressant de recueillir ces données. Quant à la période limitée aux 5 dernière années, là encore je comprends que l'asso préfère recueillir des données les plus récentes possibles pour que les résultats soient pertinents, mais ça me paraît super court. C'est dommage. (Au final, rien n'empêche de déroger à cette dernière règle puisque les témoignages sont anonymes...)
     
    Ghost wind, AncienneMembre_35 et mlle-lit-la-lune ont BigUpé ce message.
  5. Fanncy

    Fanncy
    Expand Collapse
    Dealeuse d'herbe à chat

    Je voulais répondre à cette enquête ô combien utile, seulement j'étais mineure au moment des faits :/ J'ai porté plainte il y a un an et donc pas moyen de répondre non plus.

    C'est dommage de restreindre autant les conditions pour répondre, parce que je pense que je ne suis pas la seule dans ce genre de situation et ça aurait permit d'avoir une vraie situation d'ensemble.
     
  6. DvasssT

    DvasssT
    Expand Collapse

    Je trouve cet article très juste mais je pense que ça mérite quand même quelques nuances, au niveau des attitudes des policiers/gendarmes.
    Oui effectivement, l'attitude de certains agents est inadmissible.
    Seulement, je pense que la formation côté accueil de victimes (que ce soit du viol, des agressions etc...) est largement insuffisante. Le travail des forces de l'ordre, je suis bien placée pour le savoir, se tourne de plus en plus vers le "social" et le fait est que certains ne sont pas capables d'assurer cet aspect de leur métier (parce qu'ils ne sont pas à l'aise, parce qu'ils ne savent pas quoi faire ou même parce qu'ils réagissent comme des cons). Mais ça me gonflerait profondément que ça vire à " c'est la faute à la police toute façon ", parce que c'est un métier difficile, très ingrat et que je ne pense pas que ces situations (qui restent intolérables, je le reprécise) sont monnaie courante dans tous les commissariats de France et de Navarre.
    Perso, je pense que c'est aussi aux ministres/au gouvernement/aux élus de se bouger les fesses pour trouver peut être un cadre plus adapté aux dépôt de plaintes pour viol/agressions, ne serait-ce par exemple que de mettre en place davantage d'accompagnements, des gens (hors police) dont le travail serait de s'occuper d'écouter ces victimes, de recueillir le témoignage et de les soutenir pendant les procédures (ce qui permettrait aussi à cette personne de remettre en place des comportements qu'elle saurait identifier comme peu professionnels de la part de certains).
    Fin voilà, je sais pas si j'exprime bien mon idée mais en gros, je crois pas que les commissariats soient forcément les endroits les plus appropriés pour gérer les viols/attouchements/agressions donc si ce système connait des défaillances, je vois pas pourquoi aucune autre organisation serait créée pour mieux gérer la chose.
     
  7. Rosenrot_

    Rosenrot_
    Expand Collapse
    Ondule comme un ver de terre.

    @Fanncy : Tu peux peut-être les contacter ? Je ne sais pas si l'association envisagerait de modifier ces conditions, mais ça vaut le coup de poser la question !
     
  8. Fanncy

    Fanncy
    Expand Collapse
    Dealeuse d'herbe à chat

    @Rosenrot_ : Je vais leur envoyer un message de ce pas (j'ai pas le réflexe de contacter les gens :rire:)

    Edit : C'est fait ! J'espère que mon message était bien. Je reviendrais vers vous quand j'aurai une réponse.
     
    #8 Fanncy, 25 novembre 2014
    Dernière édition: 25 novembre 2014
    PousseMoussue, Romilly, katnissvsw et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Ben écoute, je m'autocite, mais dans l'encadré, en gras, surligné avec le lien hypertexte, j'ai écrit exactement le nom de l'enquête :

    « Répondre à l’enquête sur l’accueil des victimes de viol, tentative de viol et/ou agression sexuelle lors de la plainte déposée au commissariat ou en gendarmerie, proposé par l’association Les Dé-chaînées. »

    :dunno:
     
  10. Rosenrot_

    Rosenrot_
    Expand Collapse
    Ondule comme un ver de terre.

    @Marie.Charlotte : J'ai bien vu, mais le reste de l'article ne parle que de viol, donc cette précision passe un peu inaperçu. :erf: (Même le titre, qui est la première chose que lisent les gens, suggère que l'enquête ne s'adresse qu'aux victimes de viol.)
     
  11. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Ah, les titres tu sais... La nécessaire concision de cet exercice me fait saigner le coeur à chaque fois...
     
  12. Rosenrot_

    Rosenrot_
    Expand Collapse
    Ondule comme un ver de terre.

    @Marie.Charlotte : Oui, je me doute que tu vas pas mettre l'intitulé entier ! :cretin: Mais même juste remplacer "viol" par "agression sexuelle" ?
    Je suis désolée de t'embêter, c'est juste que je suis ravie que ce genre d'enquête existe, mais ça me chagrine que des personnes n'y jettent même pas un coup d'oeil, pensant ne pas être concernées. Et Madmoizelle ayant beaucoup de lectrices, c'est un super moyen de le diffuser !
     
    AncienneMembre_35 a BigUpé ce message
Chargement...