L'addiction by Mlle Bleue

Sujet dans 'Forum Ecriture' lancé par Mlle bleue, le 23 juillet 2010.

  1. Mlle bleue

    Mlle bleue
    Expand Collapse
    Completement paumée

    20 juillet 2010


    12H : Je me réveille en sursaut à cause du téléphone, c'est Stéphanie, je n'ai pas vue l'heure, je devais aller déjeûner avec elle, elle va encore me faire la morale. Je décroche quand même:
    -Allo?
    -Allo, c'est Steph, je parie que je te réveille, tu n'es pas possible ! Tu devais déjeuner avec moi ! Dépêche toi, va prendre ta douche et rejoins moi au resto habituel.
    Elle a raccroché.


    12H15: Je file prendre ma douche. Je n'ai pas beaucoup de temps devant moi. Je titube vers la salle de bain.


    12H30: J'attrape mon sac, mes clefs et direction le resto.


    12H35: J'aperçois Stéphanie en train de s'impatienter à une table. Ça promet.
    -Ah enfin !
    -Excuse moi j..
    -On s'en fout ! Ça te dit d'aller à une soirée ce soir ? Réponds pas parce que t'as pas le choix, ce soir 21H au Kit's bar.
    -Euh....
    -Ramène une belle tenue. Bon moi j'y vais, j'ai plein de choses à faire, à ce soir.


    20H59 : Je suis prête pour aller à la soirée de Steph, ça ne m'emballe pas trop mais comme en ce moment je ne sors pas beaucoup..ça me changera les idées.


    21H05: Je suis là-bas. Je me dirige vers le bar, pour tenir toute la soirée, je sens qu'il va me falloir plusieurs Vodka Orange !


    23H: Toujours au bar, un gars vient m'aborder. Il me propose un verre. Pourquoi pas ? Un de plus ou de moins...


    23H30: Après avoir discuté avec Alex (oui c'est comme ça qu'il s'appelle), il me propose d'aller chez lui. Je suis tellement crevée que je ne réfléchis même pas, j'accepte.


    00H00: Nous voici chez lui. Je m'affale dans le canapé, je suis trop fatiguée pour être polie. Tous ces verres ne m'ont pas réussi...
    -Tu veux tester un truc encore mieux que l'alcool ? Ça te fait planer en 5 minutes.
    -C'est quoi ton truc ? C'est pas dangereux au moins ?
    -Nan, c'est tout simplement merveilleux. Bon alors ? Tu prends ou pas ?
    -Vas-y.
    -Ça poupée, c'est de la coke, la plus belle chose inventée au monde.
    -Nan nan moi, je marche pas ! Arrête tes conneries !
    -Je te montre.


    00H15: Alex ,c'est déjà fait 3 lignes de coke, il veut que j'en prenne mais j'ai peur. Bon aller Pourquoi pas ? Après tout, on a qu'une vie. C'est parti.


    00H30: Je ne fais même plus attention ce que je fais, je suis totalement défoncée. Si j'avais su je n'aurais jamais accepté. Alex part totalement en vrille, je ne contrôle plus rien, je voudrais partir mais j'en suis totalement incapable je ne peux même plus réfléchir correctement à ce que je fais. Je le laisse dans son trip je vais m'allonger dans une chambre. Je m'endors directement. Qui sait ce que je découvrirai demain matin ? Peu importe je m'enfuis dans les bras de Morphée.


    21 juillet 2010


    10H: Je me réveille avec un mal de crâne horrible. Je me lève assez difficilement, Alex s'est endormi dans le canapé. Je préfère partir sans le réveiller. De toute façon, j'ai son numéro, je l'appellerai cet après-midi.


    15H30: Pas de nouvelle de Stéphanie, je l'appellerai demain. Elle doit encore être endormie je ne sais où, dans le lit d'un mec qu'elle a rencontré au Kit's bar, tout ce que j'espère, c'est qu'elle n'est pas trop amochée après cette soirée pour le moins...agitée.


    18H: J'appelle Alex, histoire de voir comment il va.
    -Allo ? Alex ?
    -Oui ?
    -Tu te souviens de moi ? On s'est rencontré au Kit's bar
    -Ah oui ! Ça va ? T'es libre ce soir ?
    -Oui..euh bah..ouais je suis libre..
    -22H chez moi ?
    -Si tu veux.
    -Bye
    -Bye


    22H40: Je suis chez Alex. Il en est à sa 4ème ligne... Moi à ma 2ème. Je me sens bien, j'ai l'impression que plus rien ne peut m'atteindre. Je suis comme dans un autre monde, c'est le pied, Alex avait raison, c'est merveilleux. Mais lui, c'est pas un débutant, ça doit faire environ 6 mois qu'il y goûte. Apparemment avec le temps la pseudo gueule de bois disparaît les lendemains de soirées où l'on a pris de la coke. J'ai préparé deux cachets d'aspirine pour demain matin, je vais sûrement en avoir besoin.


    23H: Nouveau cocktail alcool-coke, c'est puissant. Finalement je ne suis peut-être pas la petite fille sage que tout le monde connait. Alex a libéré une autre moi. C'est magique.


    00H00: On est déjà défoncé, on va se coucher.


    3eme jour:


    14H30: Alex et moi avons dormis jusque maintenant, je ne me sens vraiment pas bien, je me dirige vers les toilettes mais tombe avant, Alex me relève, il est tout aussi mal que moi quoique un peu mieux, il a l'habitude lui.
    -Alex, c'est des conneries tout ça..
    -Mais non, on s'amuse c'est tout. Tu verras dans 1 semaine tu ne sentiras plus rien.
    Je n'ai même pas la force de protester.


    15H: Après avoir vomi je me sens un peu mieux, j'ai pris une douche chez Alex et je suis dans le métro direction l'appart de Steph Je n'ai toujours pas eu de nouvelle, je m'inquiète, avant-hier je suis partie sans la prévenir, j'espère que ça ne l'aura pas vexée...


    15H05: Je suis devant chez Stéphanie.
    -Oui ? Qui est-ce ?
    -C'est moi.
    -Rentre !


    15H07: Je suis chez Steph.
    -Alors ? Comment ça se passe avec ton Alex ? Je n'ai pas eu de nouvelle de toi hier..je me suis inquiétée !
    -Euh oui j'étais occupée désolée (occupé à prendre des cachets contre le mal de crâne.), bah, j'ai revu Alex hier soir et je le revois ce soir aussi.
    -Wouh! Mais c'est que ça a l'air sérieux tout ça !
    -Il n'y a rien entre nous..on est potes.
    -D'accord. Écoute...j'ai entendu dire que vous goûtiez a la coke...tu sais moi je suis du genre à faire pas mal de conneries mais la coke franchement..arrête ça c'est super dangereux.
    -Steph, t'es ma meilleure amie, je t'adore mais reste en dehors de ça. OK ? C'est ma vie, je fais ce que je veux. Je sais ce que je fais. Bon je dois y aller, je t'appelle. Bye


    22H15: Me revoici chez Alex. On est de plus en plus proches. On a nos petites habitudes maintenant, cette fois ci, pas de cocktail.


    25 aout 2010


    Cela doit faire environ 1 mois(..ou plus je n'ai plus de notion du temps) que je vois Alex tous les soirs. On s'amuse toujours autant mais Alex prend de plus en plus de coke, ça m'inquiète. Hier soir il a complétement dérapé, je suis de plus en plus angoissée pour lui...


    23H: Alex est totalement défoncé, et moi aussi. Je vais me coucher, je le laisse finir la soirée tout seul. Je vais m'affaler dans la chambre.


    9H30: Je me réveille, cette fois-ci sans mal de crâne, je me suis habituée au fil du temps. La semaine dernière je me suis disputée avec Alex, ça n'a pas duré longtemps. C'est mon fournisseur et je ne peux pas tenir plus de deux jours sans ma dose, je suis vite venue le supplier de me pardonner.


    9H35: Je me sauve d'ici sans faire de bruit, Alex s'est encore endormi dans le canapé, il a vraiment dérapé la nuit dernière. Je l'appellerai cet après-midi, comme d'habitude.


    16H: J'appelle Alex, il ne répond pas. Je réessayerais dans 10 minutes.


    16H30: Alex ne répond toujours pas, ça m'inquiète, je lui ai laissé au moins 14 messages.


    17H: Je suis devant chez Alex, je veux m'assurer que tout va bien. Je sonne mais il ne répond pas. Tant pis, je rentre, j'ai les clefs.


    17H02: Alex dort encore, c'est bizarre. Je vais le réveiller, histoire de m'assurer qu'il va bien.


    17H05: Je n'arrête pas de le secouer, il ne se réveille pas. Alex, ALEX !! Réveille toi ! Je t'en supplie Alex me fait pas ça !


    17H07: Les pompiers sont en route, ils vont arriver d'une minute à l'autre. Alex est toujours inconscient, j'ai peur qu'il soit vraiment parti en vrille cette fois.


    19H: Je suis dans le couloir de l'hôpital, apparemment Alex a fait une overdose, il est au bloc.


    19H30: Un médecin avance vers moi.
    -Vous êtes l'amie du jeune homme qui a fait une overdose ?
    -Euh, oui.
    -Je suis désolée.
    -Pardon ?
    -Ça lui a été fatal...nous avons été prévenus bien trop tard. Nous avons fait ce que nous avons pu.


    9 septembre 2010


    Il n'y aura pas de 55eme jour. Pourquoi ? Parce que deux semaines après la mort d'Alex, rongée par la culpabilité, je me suis taillée les veines. Steph avait raison finalement, ce n'était que des conneries.
     
Chargement...