L'amitié à l'âge adulte, épisode 2 — Synchronisation des montres

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 3 avril 2016.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  2. DarkVador53

    DarkVador53
    Expand Collapse
    [I]"Reposez vous Pam, vous avez l'air crevé." ( Jason Bourne )[/I]

    Perso parfois je n'aime pas "mélanger les groupes" d'amis ... comme je n'ai pas forcément le même comportement avec tout le monde je n'aime pas que tout le monde soit ensemble en même temps ^^' enfin voilà, c'est surement beaucoup lié au fait que j'ai du mal à être sociable et que je n'aime pas les trop grands groupes .....
     
    Thedreaming, Finskan, Dysnomia et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. Gia_Juliet

    Gia_Juliet
    Expand Collapse
    [I]" A woman blushes to hear what she is not afraid of doing. "[/I]

    Je ne sais pas. J'aime énormément la solitude, alors que j'ai fait des quantités d'activités liées au sport ou à la culture (théâtre, dessin, musique) et pourtant je n'ai pas de difficulté à aller à la rencontre des personnes, à discuter ou à sortir une c*nnerie pour rire avec des inconnu-es (parole d'une gamine très timide et très anxieuse, si si!! :) ). Mais je suis comme toi, chaque groupe différent d'ami-es est une bouffée d'air frais/une coupure nécessaire et j'essaie de les préserver, même si certains se rencontrent parfois, je garde le secret de ce que je fais souvent à défaut d'en dire moins que le minimum. J'ai la chance d'avoir des "ami-es" dans une tranche d'âge qui va de 17-18 ans à 40 ans et je pense que le mieux que je puisse faire est d'accepter les différences, leur rythme de maturation (?) variée car c'est tout bénéf' pour tout le monde et surtout ça nous convient parfaitement. Et puis j'ai une règle que je me fixe: si je n'ai pas envie de parler, je ne parle pas. ^^ C'est simple et bête, et ce n'est pas interdit. Ca m'a valu de passer pour une coincée, pour inintéressante ou je ne sais quoi plus jeune, mais je n'étais pas pour autant malheureuse puisque je savais ce que je faisais et avec qui. Et puis, quand je vois aujourd'hui celles et ceux qui faisaient ce genre de réflexion, leurs "supers amis" se sont super dispersés et souvent isolés aujourd'hui. Je pense que si je reste honnête avec moi-même, je serai honnête avec les autres et ça se passera souvent bien pour moi.
     
    bubulle888 et DarkVador53 ont BigUpé.
  4. MoniMa

    MoniMa
    Expand Collapse
    C'est un mec qui rentre dans un bar et plouf.

    En lisant cet article je me suis surtout rendu compte que j'en avais à peu près rien à battre de qui finirait sur le trône de fer et que j'avais même oublié que c'était le but premier de la saison.
     
    bubulle888, Lord Griffith et Babitty Lapina ont BigUpé ce message.
  5. happykali

    happykali
    Expand Collapse
    Pi pou pi pou pi pou pi pou

    Merci pour cette série d'articles très bien construits.

    J'ai beaucoup aimé lire le premier et grâce au deuxième, j'ai eu un déclic. Moi qui n'avait pas l'impression d'être dans une bande d'amis, une fois que j'ai lu ta définition de bande d'amis je me suis rendu compte que je fais partie d'une bande d'amis! Bien que ce ne soit pas moi qui l'ai initiée, on m'a très naturellement et agréablement intégrée dedans. Nous avons aussi un groupe whatsapp et j'ai les numéro de tout le monde. J'accroche en effet mieux avec certains plus que d'autre mais nous nous trouvons tjrs une Bonne raison de nous réunir.

    Apres, ce sont des amis que j'ai eu via mon copain. Je préfère me dire que l'on est bien partis sur la route de l'amour éternel et je ne me fais pas de souci sur la suite de ces relations amicales car ce sont des gens intelligents et matures. Cet article m'a beaucoup rassurée sur moi même!

    Merci mymy :jv:
     
    bubulle888 a BigUpé ce message
  6. Laurigine

    Laurigine
    Expand Collapse

    @DarkVador53 et @Gia_Juliet Je vous rejoins assez sur le manque d'envie de faire se rencontrer les groupes d'amis. Je pense que c'est pas mal lié au fait qu'on partage des choses et des vécus différents avec ces différents groupes et qu'on aimerait les garder "pour nous".

    Je pense aussi que l'entretien du "réseau amical" passe par plusieurs types de rencontres, parce qu'on n'abordera pas les mêmes sujets au cours d'une soirée "fiesta" qu'au cours d'un diner intimiste entre personnes se connaissant depuis longtemps.
    Perso j'aime alterner : quelques grosses soirées (plus de 20 personnes donc groupe dans lequel on connait pas forcément tout le monde, ça permet de faire des rencontres), régulièrement des soirées plus "intimes" (noyau dur de 10-12 personnes où on aborde des sujets plus intimes), et de temps en temps des soirées face-to-face ou avec 2-3 personnes vraiment proches pour discuter de sujets plus sensibles).

    Merci @Mymy pour cette série d'article, ça montre bien que l'amitié est à géométrie variable.
    C'est vrai aussi que l'amitié ça demande de l'entretien, j'ai bien failli perdre quelques amis parce que je ne répondais pas aux messages, mais ils ont eu l'intelligence de venir me voir en me disant que ça les blessaient et qu'ils se demandaient ce qu'ils avaient fait de mal pour que je les ignore subitement... Il ne faut pas hésiter à en parler avec les concernés.
     
    bubulle888, Gia_Juliet et kisskissbangbang ont BigUpé ce message.
  7. bubulle888

    bubulle888
    Expand Collapse
    euhhh...

    Erf... Personnellement, mes ami-es, potes et copain-ines s'étant un peu tous éparpillés sur différentes villes, voir différents départements, voir différentes régions (voir différents pays ho ho ho), les soirées à 20 et plus j'en fais plus énormément. Et quand j'en fais, c'est généralement à l'initiative d'un-e autre pote. J'en fais rarement plus de quatre par an. Même une dizaine de personnes, c'est devenu compliqué à réunir. Puis, soyons honnêtes 5 minutes, il y a aussi des fois où j'ai envie d'un cocon intime d'entre deux et quatre personnes (ce qui n'empêche pas de présenter une personne d'une autre bande à deux autres qui ne la connaissent pas). Et quatre, encore une fois, vu la dispersion des gens, c'est ce à quoi j'arrive le plus souvent.
    Et parfois, certaines personnes sont très peu dispos pour cause d'emploi du temps non compatibles, ou emploi du temps de ministre (et ce ne sont pas forcément les plus loin XD). Bref. Entretenir les liens amicaux, des fois, c'est sportif. A coups de téléphone, de skype, de cartes postales, lettres... en attendant de se voir en vrai :).
     
Chargement...