L'Art contemporain et vous?

Sujet dans 'Forum sur l'Art et sur les Arts' lancé par Wolowizzard, le 13 janvier 2011.

  1. Wolowizzard

    Wolowizzard
    Expand Collapse
    Et mon cul, c'est du Flamby?

    Je me posais une question:

    souvent, quand je discute avec des gens, je les entends souvent dire que l'art contemporain, c'est caca. Voici les divers points de vue que j'ai rencontré:

    * Ce n'est pas de l'art mais de la philosophie car l'art contemporain cherche à exprimer une idée.

    * C'est trop simple, ils pourraient faire pareil.

    * C'est trop compliqué, ils n'y comprennent rien donc ce n'est pas de l'art.

    Quel est le votre? Suis-je la seule à aimer, à considérer que l'art contemporain est, au contraire, ouvert à tous?
     
  2. Erin.

    Erin.
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    J'aime l'art contemporain. J'avoue que j'ai du mal avec certaines oeuvres (j'ai été à la FIAC cette année et j'avoue avoir été un peu déçue) mais bon, après avoir analysé les oeuvres, généralement je change d'avis. (normal) Après c'est super vaste comme période l'art contemporain, fin jsais pas, ça comprend des artistes encore vivants genre Boltanski ou des anciens comme Duchamp... Et y a forcément des travaux auxquels tu peux ne pas accrocher. J'aime bien le land-art et certaines performances, certaines vidéos (genre Francis Alÿs, j'aime beaucoup ce qu'il fait !), les sculptures de Giacometti, certaines oeuvres de Boltanski sur la mémoire de la seconde guerre mondiale, l'art corporel et et et et un de mes artistes fétiches, Ernest Pignon Ernest! Donc OUI j'aime l'art contemporain, y a peut être moins de "tabous" avec l'art d'avant et j'apprécie l'intervention des nouveaux médias...
     
  3. Nadja__

    Nadja__
    Expand Collapse
    Miou.

    Je suis en master de critique d'art contemporain et ... j'ai fait une licence d'Histoire de l'art qui allait jusqu'à Duchamp à peu près. Pour moi l'art contemporain débute dans les années 60, avant c'est de l'art moderne (entre les cours d'art contempo. qui débutaient en 1890 et tout le reste, j'ai vu des choses folklo). Du coup je "découvre" un peu l'art contemporain, je fais pas mal d'expos (toutes les semaines je dois faire une critique d'expo) et je m'intéresse à tout ce que j'y découvre. Forcément les monochromes des années 90 ça me passionne moyennement mais j'essaie d'être "ouverte à tout". C'est impossible de généraliser en disant "j'aime l'art contemporain" ou "je n'aime pas l'art contemporain", il y a une telle pluralité de pratiques ! Ce qui m'interpelle le plus c'est ce qui touche aux limites, au corps comme objet d'art comme l'actionnisme viennois, le body art, ... Enfin bon en art c'est comme tout, faut se pencher dessus pour y trouver un intérêt, lire, voir des expos et pas se dire d'office que c'est de la daube.

    J'ai jamais entendu un avis aussi pareil (je sais que c'est pas le tien hein), et selon eux c'est vraiment censé se résumer à ça la philo ? Waow ...
     
  4. Mokototo

    Mokototo
    Expand Collapse
    Free Soul

    Je trouve que l'art contemporain c'est recherché, il faut du temps et beaucoup de connaissance pour le comprendre. Je le trouve réservé à une élite, ceux qui s'y connaisse pas mal, qui l'étudie et qui baigne dans ce monde la. Du coup j'ai l'impression qu'il y a une coupure (voulu par certains) entre l'art et le monde des mortels.

    Dans l'art contemporain en lui même, ca dépends, j'aime beaucoup le travail de certain et j'accroche pas du tout à d'autre.

    Personnellement, j'ai une petite préférence pour le street art, je trouve que c'est pas la même façon d'aborder l'art, que dans les galeries, c'est plus publics, destinée à être vus de tous, c'est n'est pas marchandable. C'est différent, et ca redonne du peps à l'art, comme une sorte d'évolution par rapport à tout ce qui à été fait depuis l'aube des temps.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je n'y connais rien. Je ne saurais même pas donner une définition.
    Mais j'aimerais bien m'y connaître, donc je vais suivre cette discussion.
    Comme j'ai dis j'y connais rien, je vais donc poser une question (qui va peut être me faire passer pour une inculte).

    Mais est ce que les peintures de Toffoli on peut considérer ça comme de l'art contemporain?

    Selon moi, oui car il est un contemporain (il est mort, il y a quelques années) mais je ne connais pas vraiment la définition de l'art contemporain. Dans tous les cas, j'adore depuis des années ce qu'il fait (la technique qu'il utlise). J'aime bien aussi les sculpures de Giacometti. Je ne suis pas très attirée par le body art mais je ne peux pas dire que je n'aime pas car je ne connais pas vraiment.
     
  6. Wolowizzard

    Wolowizzard
    Expand Collapse
    Et mon cul, c'est du Flamby?

    Et le plus drôle, c'est que j'ai entendu ça de la bouche d'un élève de l'Ecole du Louvre. Enfin, j'ai aussi eu une élève d'arts plastiques qui a sorti "tout ce qui est après le gothique, c'est de la merde, je m'en fous" à une prof de fac censée lui faire étudier l'expression plastique.

    Je me doute que le sondage est un peu tranché mais jusqu'à présent, je n'ai que des gens en face de moi très extrêmes: soit c'était "j'aime" ou alors plus souvent "non, je déteste, c'nul".

    Après, il va de soi qu'on peut aimer l'art contemporain sans aimer tous les artistes qui le composent.

    @Nadja: mes cours d'histoire de l'art me font bien rire. Pour les profs de Lille, l'art contemporain, c'est Kandinsky. Jai du rater un truc. Pire, j'ai même eu un cours qui s'intitulait "Art contemporain: du néo-classicisme au réalisme".

    Par contre, je n'arrive pas à comprendre pourquoi tu trouves ça élitiste Mokototo. Je t'explique mon point de vue par rapport à une expérience personnelle:

    Une fois, je suis allée voir une exposition au Palais de Tokyo, à Paris. Il y avait une sorte de grande roue qui tournait, très lentement et il y avait un papa avec des deux gamines. Les petiotes, elles devaient avoir 3-4 ans et elles s'amusaient comme des folles en grimpant sur la roue.
    A leur façon, elles appréhendait l'?uvre.

    Je pense qu'il n'est pas nécessaire de comprendre l'oeuvre dans ses moindres détails pour l'apprécier. Il faut que ça touche parce que perturbant, dérangeant, ça donne à réfléchir, c'est drôle ou tout bêtement beau. J'avais vu, il y a quelques années, une expo sur l'art contemporain chinois et il y avait cette grande toile. Je suis restée devant, je la trouvais magnifique, juste à cause des couleurs des formes. J'ai calculé 5 minutes plus tard qu'il s'agissait de préservatifs! Le mec avait peint en grand des capotes.

    Si on doit comprendre une ?uvre alors il faudrait une solide culture artistiques pour apprécier l'art. Par exemple, je prends le Radeau de la Méduse. Je connais des tas de gens qui trouvent cette toile belle, qu'ils l'apprécient parce que c'est bien peint. Quand je leur demande s'ils savent de quoi ça parle, ils me disent non. C'est bien la preuve qu'il n'est pas nécessaire de comprendre pour aimer, non? :happy:
     
  7. Erin.

    Erin.
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Non c'est clair mais tout n'est pas tout blanc ou tout noir. J'adore certains tableaux sans connaître leur vraie signification, mais par exemple, on te montre un tableau qui ne t'inspire pas des masses, et on t'explique un peu ce qu'a voulu transmettre l'artiste, je pense que dans certains cas ça peut aider à apprécier une oeuvre. Y a des fois ou tu vas direct accrocher/être touchée par une oeuvre alors qu'à d'autres moments, il va falloir plus de réflexion. Enfin c'est ma façon de voir les choses, je suis ptete un peu bizarre oO.
     
  8. Nadja__

    Nadja__
    Expand Collapse
    Miou.

    Les expos que je vais voir sont essentiellement à Strasbourg (ou à la limite à Sélestat), du coup je pourrais pas trop te conseiller si tu n'es pas de la région.
     
  9. Creamm

    Creamm
    Expand Collapse
    gloutonnise.

    J'aime beaucoup l'art contemporain, c'est quelque chose qui me nourrit énormément, et j'entends poursuivre mon champs de spécialisation dans une approche intermédial de la littérature contemporaine et de l'art contemporain relationnel et furtif, dans l'optique de Diane Borsato. J'aime l'idée de l'art interventionniste, qui implique le spectateur, le met à violence. Ces temps-ci, j'aime énormément Jenny Holzer. J'aime Sophie Calle, comme un peu tout le monde, dans tout ce qu'elle a de faux, de plastique, de sensationnaliste : je crois qu'elle connait parfaitement ses défauts, son côté tape-à-l'oeil, mais qu'elle sait en jouer en les modulant. J'aime aussi Steback. J'ai tendance à considérer comme contemporain l'extrême-contemporain, c'est-à-dire des artistes qui pratiquent au moment où j'écris ou qui sont morts durant les dix ou quinze dernières années, mais j'imagine que c'est ma formation littéraire qui parle.

    Pour ce qui est de l'argument ''c'est facile, je pourrais faire pareil'', je crois qu'il a émergé avec les ready made, et que les toiles monochromes ont participé à cette idéologie, que je trouve ridicule, et pour lequel je n'ai, mais vraiment, aucun respect. Je préfère nettement les gens qui disent 'je en comprends pas l'art contemporain, et ça ne m'intéresse pas', je trouve que c'est beaucoup plus honnête et humble. Les gens ont cette fâcheuse manie de ne pas replacer les oeuvres dans leurs contextes historiques, ce qui permet de, sinon aimer des oeuvres, d'au moins comprendre en quoi un tableau chromatique de Molinari, ou la fureur démente d'un Borduas, possède absolument sa place dans un musée, au même titre que des oeuves classiques, romantiques ou baroques au visuel très détaillé et qui provoquent plus facilement l'admiration.
     
  10. lachouetterayee

    lachouetterayee
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Je ne sais pas exactement ce qu'on appelle art contemporain mais pour moi, une ?uvre d'art qu'elle soit du XVIIIème ou d'aujourd'hui est réussie si elle provoque quelque chose chez le spectateur. Comme le dit Wolowizzard, on n'est pas obligé d'avoir une énorme culture artistique pour trouver une ?uvre intéressante. Mais je trouve que de nombreux artiste contemporains profitent du fait que maintenant, les limites de l'art sont complètement repoussées pour produire ce que certains appellent ?uvres et pour vendre ça à des prix exorbitants et injustifiés. Il y a des abus je trouve. Personnellement j'apprécie plus l'illustration contemporaine que l'art contemporain, car l'illustration est appliquée à une demande. Bon après je suis peu être un peu terre à terre...
     
  11. Creamm

    Creamm
    Expand Collapse
    gloutonnise.


    Juste pour rebondir sur tes propos : il me semble que le but de l'art n'est pas de vendre. Je suis sans doute largement utopiste, mais je crois que l'art se doit d'exister, pour produire un reflet d'une société, à un moment donné, qui pourra ensuite être étudiée plus tard, dans un contexte d'historiographie. Pour moi c'est le but de l'art, et je trouve qu'il y a un grave déplacement de sens lorsqu'on croit que l'art est fait pour être vendu, ou pire, pour être mis sur des murs, pour que ce soit ''joli''. Je veux dire, le monde est partiellement beau, comporte de la beauté, mais en rendre un reflet ''vendable'', ''esthétique'' va de pair avec une visée commercialisable qui ne sied pas avec mon point de vue...

    Je ne crois pas non plus au concept de starving artist, qu'on doit crever de la dalle pour en être en vrai. Je crois qu'on doit replacer les affects au point de vue gouvernemental, ou du moins, politique, pour se rendre compte de l'urgence de financer l'art.
     
  12. Yumiko-chan

    Yumiko-chan
    Expand Collapse
    Dyla Agag

    Ce que j'aime avec l'art contemporain, c'est la capacité que les artistes ont à nous faire 'pénétrer' dans l'oeuvre. Je parle par là des installations, des performances etc...Le spectateur devient acteur et a, à mon avis, son mot à dire sur l'oeuvre.
    Certaines oeuvres me laissent perplexe quand même ( Jean-Pierre Reynaud par exemple) ou parfois je trouve que c'est un grand foutage de gueule (le carré blanc sur fond blanc de Malevitch).
    Mais dans l'ensemble, je trouve que les artistes contemporains savent bien user des technologies modernes comme la photo ou l'art vidéo.
    Ok, beaucoup de personnes pensent que l'art doit être représentation du beau. D'accord, mais pas que. Je me sentirai plus envoûtée par une installation (Christian Boltanski déjà cité) que par un tableau en deux dimension avec des couleurs peut-être trop léchées et devant lequel je resterai neutre.
    Je veux dire, notre monde évolue, l'art doit évoluer avec.

    Je ne sais pas si j'ai été très claire.
     
Chargement...