L'association Joséphine pour la beauté des femmes prend le métro !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Virginie, le 27 mai 2014.

  1. Virginie

    Virginie
    Expand Collapse

  2. en-travaux

    en-travaux
    Expand Collapse

    je suis allée sur leur sur internet pour en savoir d'avantge sur leur objectifs .

    ça me met mal à l'aise :erf:

    Pour ces femmes, en effet, prendre soin d'elles et se faire belles, n'est plus une priorité. 

    Heu il n'y a que moi que cette phrase choque :eh: ?
    à mes yeux ça ne devrais JAMAIS etre une priorité
    et prendre soin de soi ne se résume pas à se maquiller, s'épiler et se coiffer.

    en faite l'idéologie derrière tout ça me dégoute, là il ne s'agit pas de proposer des moments de plaisir à ses femmes comme des massages par exemple, non ici on est dans la résignation, c'est un peu comme leur dire
    " bon bon les pauvres là, la société ne juge les femmes que par leur physique alors soyez plus dociles :fouet:, faites un effort pour etre moins moche et plus baisable et vous serez mieux integrés "

    je trouve que cet article fait vraiment tache sur madmoizelle :neutral:

    et pourtant je suis une beauty-addict mais là non le message vehiculé est trop sexiste et dégradant pour que j'adhère.
     
  3. mlle-stouf

    mlle-stouf
    Expand Collapse
    Dans la lune

    Non ça n'est pas une priorité dans l'absolue, je pense qu'on est d'accord. Dans les faits, on pourrait se passer de maquillage et tout le reste.

    Seulement, dans une société où le physique compte, si ces femmes en réinsertion veulent retrouver un emploi par exemple, il faut quand même être beau, ou du moins le paraître au maximum. C'est affreux à dire mais entre une femme mal fagotée, mal coiffée, les ongles rongées et une femme maquillée tirée à quatre épingles, le choix du recruteur est vite fait.

    Cette assoc' permet aussi à redonner un peu confiance en ces femmes et leur permettre de peut être retrouver un boulot. C'est futile le maquillage mais si ça peut aider.

    Donc je vois pas du tout en quoi c'est sexiste en fait, j'ai pas l'impression qu'on ait lu les mêmes lignes.
     
  4. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Tu as tout dit! Pour nous, qui dans l'ensemble sont bien insérées sur le marché de l'emploi/des études ou, plus largement, qui ne sommes pas dans une situation de précarité, le maquillage, la coiffure sont un luxe auquel nous sommes habituées. J'entends par là que ce peut être une routine du quotidien, un petit plaisir, une manière de marquer une occasion, ou au contraire un diktat que nous refusons, mais c'est toujours un choix. Pour ces personnes, c'est quelque chose d'inaccessible. Se sentir jolies leur paraît réservées aux autres, et plus prosaïquement, oui une femme bien habillée, coiffée et maquillée avec soin, passera devant les recruteurs avant une autre qui n'a pas accès à cela. Quand je préparais les écoles de commerce, l'apparence physique à adopter prenait bien un quart des cours sur la question, coiffure et maquillage compris (pour les garçons aussi: on leur conseillait même de maquiller une imperfection sur leur peau, un bouton ou quoi). Oui, c'est injuste, mais je trouve que l'on peut saluer cette initiative.
     
  5. MsOriginalDoll

    MsOriginalDoll
    Expand Collapse
    Originalement vôtre !

    C'est un beau projet, mais il sera mis en place dans les rames de métro ou au niveau des arrêts ?
     
Chargement...