@MelPop21
D'ailleurs l'inverse est vrai aussi quand on voit parfois l'acharnement des avocats généraux ou des procureurs contre des présumés coupables. Ils n'ont aucuns problèmes à envoyer un innocent en prison. Certains d'entre eux du moins, comme pour cette avocate pénaliste. À leur façon, ils tordent la vérité.
En fait l'intérêt de la victime n'est pas prioritaire mais je ne vois pas quel autre système pourrait fonctionner.
 
Au-delà des notions d'empathie, de morale, de bien et de mal dans ce qu'elle fait, ce qui me sidère de mon côté c'est que cette avocate ne défend pas n'importe quel agresseur ou meurtrier.
Elle décide tout de même d'être l'avocate de prédilection des agresseurs sexuels, des violeurs et des tueurs de femmes et c'est là pour moi le principal problème. Qu'un avocat pénal doive mettre de côté ses sentiments personnels pour défendre les accusés, je le conçois. Mais là cette avocate décide de construire sa carrière sur la défense de ceux qui tuent-maltraitent-torturent les femmes. Où est passé sa solidarité bordel ???

On ne peut ignorer tout de même la situation globale et structurelle dans laquelle cette histoire se place. Et cette situation globale et structurelle c'est celle des nombreuses violences faites aux femmes par les hommes ainsi que celle de la silenciation des femmes et de la défense-justification-légitimation-innocenciation systématique des hommes. Ça n'a pas l'air de déranger cette femme d'être devenue l'un des maillons de cette chaine qui enferme les meufs violées-battues-violentées dans le silence. Ça n'a pas l'air de la déranger d'être l'une des causes de ce chiffre : 99% des mecs accusés de viol acquittés... Je remarque d'ailleurs que les victimes sont les grandes absentes de son discours, même lorsqu'elle évoque le caractère très problématique de sa posture c'est selon elle, vis à vis des policiers qui ont bossé sur les dossiers MAIS CETTE MEUF EST-ELLE SÉRIEUSE ???? Qu'est-ce qu'on en a à foutre des keufs qui ont monté le dossier ?? Ces keufs qui refusent si souvent de prendre les plaintes des meufs contre leurs agresseurs, qui les interrogent jusqu'à l'humiliation et la culpabilisation. N'oublions pas non plus que bien souvent, dans les affaires de violences sexistes, les avocats vont baser leur défense sur la mise en doute de la "moralité de la victime" ... quand on défend ces masculinistes qui nous violentent on ajoute, aux violences qu'ils nous font subir, la violence du système patriarcal qui vole toujours à leur secours pour nous trainer dans la boue si l'on ose parler.
 
Oui enfin je rappelle que lorsqu'on est avocat, on agit dans son intérêt de son client et aussi on doit parfois suivre ce qu'il nous dit. Donc s'il nous dit qu'il ne veut pas aller en prison qu'il veut plaider la relaxe ou l'acquittement, l'avocat est sensé le faire. Alors bien sûr il y a un problème quand ton client c'est fait chopper en flagrant délit, avec des témoins, caméras et là tu dois lui dire que cela ne va pas être possible. On a aussi le devoir d'utiliser toutes les failles possibles, donc quand il y a un vide, c'est aussi raconter un scénario possible, un scénario qui tend à éviter ou abaisser la peine pour le client. Le procureur lui racontera aussi un scénario possible mais qui va dans le sens de son accusation

Je n'ai pas écouté le podcast, j'essaierais de le faire plus tard. Mais i faut savoir que l'avocat de la défense contribue à justice par sa présence, car il fait partie des droits de la défense, mais il n'est pas là pour que surgisse la vérité, il n'est redevable qu'envers son client. D'ailleurs on a une responsabilité civile si on a pas fait jouer une nullité/prescription en faveur de notre client. On en a pas si on le fait acquitter alors qu'il est coupable.
La victime a aussi un avocat qui agit dans son intérêt. Chacun son client, chacun son métier.
 
Où est passé sa solidarité bordel ???
Tu y crois, toi, à la solidarité féminine généralisée?
Certaines femmes peuvent se soutenir, et d'autres ne sont absolument pas déconstruites, d'autres encore peuvent essayer de "faire comme les hommes", pour tenter de s'éloigner de leur condition féminine d'origine...
Je pense que la solidarité féminine est un grand mythe... malheureusement... (d'ailleurs il y a aussi le mythe contradictoire "les femmes sont impitoyables entre elles"); parfois même, selon les situations, certains hommes seront plus aidants que certaines femmes....

Sinon d'accord avec les grandes lignes de ton message...
La justice telle qu'on la connaît n'a pas pour but la vérité, c'est important de le rappeler, car la justice fait croire qu'elle annonce LA vérité alors que ce n'est pas toujours le cas.
Elle annonce seulement la "vérité judiciaire"...

et après on s'étonne que certaines personnes n'apprécient les avocats que dans une assiette... (pareil pour les policiers et juges...)
ps : oui j'ai pas mal de détestation pour ces professions, eu égard à mon expérience pas géniale par rapport à eux... même si je ne perds pas de vue que certains d'entre eux peuvent justement se battre contre les travers de leurs professions...

En effet il n'y a pas de meilleur système...
On pourrait penser à un autre système réellement basé sur la recherche de la vérité en pesant le pour/contre, les contradictions, mais j'imagine que ça ne marcherait pas non plus car il n'y aurait pas suffisamment de motivation pour creuser les problématiques/mystères...
 
@jorda Je ne parle pas ici de "solidarité féminine" mais bien de solidarité féministe. Il n'est donc pas question d'y croire ou pas, il n'y a pas de "mythe" sur cette solidarité. Il y a, en revanche, un principe et une stratégie politique d'alliance entre premier.ère.s concerné.e.s d'une oppression spécifique que j'appellerais donc, dans le cadre du sexisme, la "solidarité féministe".
Je sais bien que toutes les femmes ne s'y plient pas, loin de là. Je sais bien aussi que nous sommes nombreuses à performer notre genre à travers notamment un rejet des autres meufs et la compétition permanente pour l'attention des hommes. Les raisons de ces agissements sont nombreuses et il y a notamment l'étendue des fictions qui représentent bien plus souvent des compétitions plutôt que des amitiés féminines. Il y a aussi, parmi ces raisons, toutes les stratégies individualistes que les meufs vont mettre en place pour survivre au sexisme et qui vont, malheureusement, passer pour certaines par l'alliance avec les hommes et la désolidarisation des femmes et de leurs combats. Combien de femmes ne manquent pas une occasion pour signifier qu'elles ne sont des **** (placez ici n'importe quel archétype sexiste réservé aux meufs de la pouffe à la féminazie) ? Combien de femmes préfèrent utiliser leur énergie à expliquer que le féminisme ne sert à rien plutôt que combattre le patriarcat ?

Je suis donc bien consciente de la faiblesse de conscience féministe chez les meufs mais dès que j'en vois un exemple, bah je n'arrive pas à le banaliser et à ne pas être choquée quand même. Ça me sidère que des meufs soient prêtes à marcher sur leurs soeurs pour s'en sortir et je n'y vois alors qu'une insupportable trahison.
 
Juste, je n'ai pas encore écouté le podcast (je le ferais plus tard) mais il est dit clairement que cette avocate ne défend QUE lesp rédateurs sexuels, violeurs, etc ? Ou c'est juste déduit de sa phrase sur l'homme qui a tué et découpé une prostituée ?

Je trouve cet article intéressant parce qu'il met en évidence quelque chose d'au final très répandu : il est difficile pour la majorité des personnes de concevoir que des avocats puissent défendre "bec et ongles" des criminels potentiels, des violeurs, des pédophiles, etc. Je trouveç a dommage que l'article n'aie d'ailleurs pas été plus approfondi dans la réflexion (même si a priori ça n'était pas sa vocation première).

Et pourtant ! Tout le monde, absolument tout le monde a le droit d'être défendu. Je ne sais plus quelle Madz (pardon !) disait que l'avocat était le dernier rempart contre le peuple, mais c'est exactement ça. L'avocat, c'est le rempart contre la vendetta en quelque sorte.
Et puis je trouve qu'on oublie souvent l'aspect être humaine des coupables/présumés coupables. Oui, ils font des choses ignobles, monstrueuses, impardonnables, mais ce sont aussi des humaines qui ont fauté; De manière inexcusable, impardonnable, etc... Mais en soi, ça peut arriver à plein d'humains de fauter. Ca peut arriver à des gens que l'on connait, parfois à ses propres enfants si l'on est parent, à ses amis, sa famille, parfois c'est nous même qui allons fauter gravement. Et le jour ou ça arrive à quelqu'un de proche voire à nous même, eh bien c'est la que la place de l'avocat qui acceptera de nous défendre, nous les indéfendables, prendra tout son sens.

Bon je pars un peu en envolée lyrique la :cretin: mais voila, c'est mon opinion sur la question. Et attention, je ne dénigre absolument pas les victimes, ce n'est pas de ça que je parle ici.
 
Je trouve cet article un peu trop limité. La justice ça ne se résume pas à des avocats cyniques qui font raconter n'importe quoi à des violeurs en série pour les faire acquitter.

D'ailleurs il serait peut-être bon de préciser que même si son client avoue à son avocat(e) qu'il est coupable, s'il veut plaider non coupable en racontant tout et n'importe quoi, l'avocat(e) est bien obligé de suivre.

Pour ce qui est de la présentation faussée de l'accusé, excusez-moi mais il faut atterrir un peu, ça se fait en permanence, dans quasi tous les cas de figures. Machin battait sa femme parce qu'il était lui même battu étant enfant. Machine a abandonnée son bébé de 1 ans pendant 3 jours pour aller s'amuser avec des potes mais la pauvre elle fait une dépression depuis que son mec l'a quittée. Kiki a balancé un cocktail molotoff dans une voiture et a brûlé vifs ses occupants mais c'est pas sa faute, il n'a pas eu de père et il a grandit dans un quartier difficile. 240km sur l'autoroute? pulsions incontrôlables ma bonne dame.
C'est le jeu du procès. Le procureur charge la barque, l'avocat de la défense fait ce qu'il peut pour écoper.

Quand à exiger "la vérité"... Déjà la vérité de la victime et de sa famille ça n'est généralement pas celle de l'accusé et de sa famille. Ni celle du public. Et même si la police, le juge et le procureur font un super boulot, les assises peuvent balayer ça en un clin d'oeil. Les cas dont parle cette femme ne sont pas jugés par des juges professionnels, mais par nos concitoyens, jurés aux assises. N'importe quel avocat ou procureur ayant plaidé devant les jury d'assises vous dira qu'il suffit d'un rien pour retourner un jury, qu'on peut avoir l'impression d'avoir tout gagné et tout perdre le lendemain. Que les preuves ne suffisent pas si le jury n'aime pas la victime par exemple.
 
M

MelPop21

Guest
@Mario From Space C'est une spécialisation. Elle s'est spécialisée en droit pénal et notamment en matière de crimes et en l'occurrence elle s'est mise du côté de l'accusation. C'est un choix.. Plus tu défends le même type de dossier, plus tu es bon dans ce que tu fais, plus tu es reconnu. Le droit c'est super complexe, il faut absolument se spécialiser. Si tu vas voir un avocat qui est soit-disant spécialisé dans plusieurs domaines, tu changes immédiatement d'avocat, clairement. Après,rien ne dit qu'elle ne se place que du côté de l'accusation, tout le temps, peut-être qu'elle est aussi en défense. En tout cas, pour avoir déja travaillé sur un dossier fictif, c'est plus "simple" d'être du côté de l'accusation.
De plus, les crimes sont souvent médiatisés.. Si le criminel est acquitté, ou a une peine très légère, l'avocat se fait une super réputation. C'est horrible à dire comme ça, mais l'avocat ne voit pas le côté bien ou mauvais des choses, il voit juste "un dossier" avec des parties dont une qu'l faut défendre coûte que coûte. Ce n'est pas une question de solidarité, il s'agit juste d'un métier.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes