Le baptême / le bizutage

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par AnonymousUser, le 4 septembre 2007.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    En cette période de rentrée, des idées de baptême et de bizutage fourmillent dans certains esprits (ceux des anciens), tandis que les premières années des écoles supérieures/des facs commencent à se faire du soucis.

    Quel est votre avis sur le baptême/le bizutage (même s'il est actuellement interdit en France, et très réglementé ailleurs) ? Plutôt pour ou plutôt contre ?
    Certaines l'ont-elles passé ? Bon ou mauvais souvenir ?

    A vous !
     
  2. Delphine75

    Delphine75
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Je n'ai jamais été bizutée mais je trouve ça stupide :rolleyes:
     
  3. ma[ska]rade

    ma[ska]rade
    Expand Collapse
    koala pleurnichard

    C'est interdit en France?

    Je suis encore en secondaire, mais je n'ai aucune envie de le faire une fois à l'université.

    Même si certaines pratiques ont été abolies dans la plupart des facultés, ça reste assez immonde, on humilie les étudiants, en leur faisant subir des traitements dégradants, et franchement inhumains, parfois même des jeux à connotations sexuelles, ils sont poussés à bout au point de supplier, complètement en pleurs, les calotés de les "épargner".

    Même Amnesty International est intervenu, se référant à l'article 4: "Interdiction de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants
    Nul ne peut être soumis à la torture, ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants."

    Franchement je ne vois pas comment on peut avoir envie de participer à ça.
     
  4. Riddouille

    Riddouille
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Jamais subi, dieu merci! Mais je trouve pas stupide. À la limite des petits "jeux" (cf. réponse d'amelye59) c'est fun, mais devoir se trimballer à poil recouvert de peinture... non merci.

    Le bizutage est aboli depuis 1928 je crois, mais ça n'empêche pas certaines grandes écoles de continuer... :rolleyes:
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Pour ma part je n'ai pas subi l'intégration pour mes premières années de fac. Par contre, je suppose que je vais y avoir droit pour la 1ère année en école à la rentrée. Ca ne me dérange absolument pas, je trouve que c'est un bon moyen de rencontrer des gens, de rigoler et de passer un bon moment avec des jeux et des défis. J'ai vécu un baptême vu que je suis faluchée, donc choix de ma part et j'étais très très motivée. Certes c'est particulier mais c'est un bon moment, puisque rien n'est imposé.

    Une copine en médecine a eu comme défi pour l'inté d'aller chez les boulangers pour qu'ils fassent le certificat des plus belles miches de la ville, une autre devait aller se faire tamponner le buste à l'Office du Tourisme. C'est un peu trash mais c'est rigolo et bon enfant. Et c'est surtout noyé dans l'alcool (pour ceux qui le désirent).

    Bref, tant que c'est fait dans le respect de l'autre et de sa volonté, c'est une bonne chose je trouve. Souvent on arrive en 1ere année d'études sup en ne connaissant que peu de gens donc c'est le moyen d'en rencontrer. Mon frère est rentré en 1ère année d'IUT, je sais qu'il y a une soirée d'inté et je l'ai motivé à y aller. C'est important de pas rester anonyme dans une promo et de pas profiter d'une bonne ambiance.

    J'ai quand même l'impression que les plus trash c'est les grandes écoles... et c'est ceux dont on entend le moins parler... l'élite de la nation blablabla... On entend beaucoup plus de choses sur le bizutage en médecine que sur leurs bizutages à eux.
     
  6. ma[ska]rade

    ma[ska]rade
    Expand Collapse
    koala pleurnichard

    Trash, ça? :eek:

    Se faire raser la tête et nager complètement nu dans des cuves remplies de sang et d'organes d'animaux, puis être aspergé d'urine, ça c'est trash.
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Me suis mal exprimée ^^, c'est le témoignage de chose REELLE le plus trash que j'ai entendu, tout ça pour souligner que c'est une montagne faite autour des bizutages médecine pour pas grand chose. Ah, et pendant la soirée ils se sont fait aspergés de sauce tomate, de pâté etc.

    Après oui j'ai entendu parler de bain dans les cuves de formol où sont entreposées les cadavres destinés à être disséqués et d'autres trucs de ce fenre, mais honnêtement... j'y ai pas cru parce que ça fait bien d'entretenir l'image d'un truc terrifiant pour bizuth en mal de sensations après son année de concours.
     
  8. Areiti.

    Areiti.
    Expand Collapse
    Le thé c'est la vie.

    J'suis totallement d'accord.
    Maintenant on appelle ça des "weekends intégration", mais en fait ça revient au même.

    J'ai rien contre tant que ça reste bon enfant, et que ça ne dépasse pas la simple plaisanterie.
    Mais quand il s'agit d'humilier les étudiants, comme l'a dit Ma[ska]rade, franchement j'trouve ça immonde.

    Le pire c'est qu'on sait qu'encore aujourd'hui des grandes écoles le font, alors que c'est censé être interdit. Mon frère a eu de la chance de n'avoir qu'à bouger, dévisser, des panneaux routiers. D'autres ont eu moins de chance.
    Je sais aussi qu'il a essayé de dénoncer cette pratique dans le journal de l'école. Mais heu, ça n'a pas été très bien vu par les autres...

    Perso, en fac je n'ai eu aucune chose de ce genre là.
    Je pense qu'à l'université c'est pas une pratique très répendue (peu être je me trompe...). En tout cas, je sais que certaines grandes écoles alors là, c'est la cata.

    Tant que ça dérappe pas tout va bien. Mais sinon...
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'est un fait divers, et je pense que ce n'est pas si rare que ça.
    D'ailleurs, j'en avais entendu parlé par mon ancien prof de biologie/chimie. Il parait que c'est assez courant (mais que cela reste discret pour ne pas faire peur aux "bleus" et "bleuettes") dans les universités scientifiques.

    Florence > Oui c'est interdit en France, d'après ce que j'ai entendu. Et chez nous, "très règlementé", mais j'y crois pas trop. (Je suis contente de voir qu'il y a quelqu'un qui pense comme moi..)

    Peut-être que c'est une bonne occasion de se faire des ami(e)s, mais rencontrer des gens pendant une épreuve humiliante ou un autre truc du genre n'est pas non plus le meilleur endroit. Je pense qu'on peut s'intègrer sans pour autant devoir passer par le baptême.

    Ce que tu décris, ChocoPioute, est loin d'être trash. Par ici, c'est vraiment autre chose. Beaucoup d'alcool, d'humiliation n'importe quand dans la journée (dès qu'un bleu croise un comitard, il en prend pour sa pomme..)

    Bref, pour ma part, je préfère rester toute seule dans mon coin que de subir toutes sortes d'humiliations du genre. C'est dégradant et inutile. Puis je ne vois pas l'utilité de faire partie dans leur "cercle", mis à part peut-être pour entrer plus facilement aux soirées et se faire payer des verres par la comité étudiant.
     
  10. ChasingTheDream

    ChasingTheDream
    Expand Collapse
    Addicted

    J'ai "subi" une intégration et cette année je vais "faire subir" une intégration aux 1ères années. De bons souvenirs et rien de bien méchant... Al'issue de cette journée une soirée et puis après il y a un week-end d'intégration. Au final, le but est surtout de faire de nouvelles connaissances.
     
  11. screugneugneu

    screugneugneu
    Expand Collapse
    Amoureuse

    Mmm je suis nouvelle sur ce forum, j'espère ne pas me faire bizuter :eek: :P

    Je suis contre le bizutage quand il est basé sur l'humiliation facile et méchante... En revanche, "baptiser" les ptits nouveaux dans les écoles par une activité, un piège sympa, peut être marrant! Il faut avoir l'humour de le faire dans le respect de l'autre!
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai précisé en dessous que je voulais signaler que c'était ce que j'avais entendu de plus trash dans ce qui se faisait autour de moi comme bizutage autrement dit c'est vraiment pas grand chose. Je me suis mal exprimée desolée.

    C'est quoi un comitard?? (c'est pour ma culture personnelle :d)

    Je suis du même avis qu'amelye59 sur le fait que ça peut relever beaucoup plus de la légende que du fait réel, dans le sens où les médias montent la sauce et font de cas très particuliers des généralités. Y'a eu des rares débordements c'est vrai, ils ne sont pas à nier ni à minimiser mais c'est pas une raison pour diaboliser les "rituels" d'intégration des ptits nouveaux. Sur le nombre total d'étudiants bizutés, très peu ont subi des dérapages graves donc faut pas être parano et arriver flippé en cours ;)

    Après concernant le langage, le terme d'intégration a été tout trouvé pour désigner exactement la même chose que le bizutage, seulement il ne traine aucune connotation négative derrière lui.
    Bizutage, intégration, baptême, appelez-ça comme vous voulez mais c'est exactement la même chose.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Camouille_62
    Réponses :
    2
    Affichages:
    269
  2. Logo1510
    Réponses :
    1
    Affichages:
    485
  3. endza
    Réponses :
    2
    Affichages:
    1042
  4. Denis
    Réponses :
    32
    Affichages:
    12402
  5. néroli
    Réponses :
    5
    Affichages:
    811