Le blues de fin d'études, et ce qu'il m'a appris

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lise F., le 7 octobre 2016.

  1. Lise F.

    Lise F.
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Patoux

    Patoux
    Expand Collapse

    J'ai eu (et j'ai actuellement) les mêmes interrogations, et bien plus encore ! Je crois que je vais un peu au-delà de ton article, mais j'avais envie d'en parler.
    Je trouve que jusqu'à la fin des études, en fait, notre vie est toute tracée ; l'objectif, le boss final, c'est le diplôme. Mais moi, une fois que je l'ai eu, bah... je dirais pas que j'ai paniqué, mais j'ai commencé à me poser des questions. Je suis diplômée dans un secteur où j'aurai aucune difficulté à trouver du travail. Du coup, là, je sais que je vais trouver rapidement, mais ensuite je vais me retrouver face à un grand vide : j'ai 50 années à remplir, et j'ai l'impression que si je les optimise pas du mieux que je peux, je vais m'en vouloir. Je pourrais faire tout et rien, mais il n'y a plus ce gros objectif en bout de parcours... là, c'est un grand vide à remplir. :neutral: J'ai des envies, mais j'ai peur de me planter, j'ai peur de m'engager dans des trucs et de le regretter, de passer à côté plein de choses... Je sais pas si je suis claire, j'ai un peu du mal à bien verbaliser là je crois :ninja:
     
    jujudu13, sinae, Marie-Lee et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. jujudu13

    jujudu13
    Expand Collapse

    Encore un article qui tombe au bon moment!
    Je ne sais pas comment mes 5 ans de droit ont pu passer si vite, maintenant j'ai mon diplôme en poche et je suis "prête" à travailler. Sauf que je ne suis pas sûre à 100% d'aimer ce que je fais mais en même temps j'ai pas vraiment d'autres options en vue... ARGH. Je peux retourner à la maternelle? S'il vous plait? :puppyeyes:
    Bon en tout cas maintenant je me sens moins seule, courage à toutes les madz qui sont dans cette merveilleuse période de doute!
     
    Yunaa23 et Cantor Métrique ont BigUpé.
  4. Cantor Métrique

    Cantor Métrique
    Expand Collapse

  5. Hannah-Scarlett

    Hannah-Scarlett
    Expand Collapse

    C'est dingue comme je m'identifie à toi... Je viens juste d'entrer en L2 de biologie pour etre journaliste scientifique, et je me demande souvent si je ne devrais pas plutot faire un métier lié à l'informatique, au vu de ma passion pour les ordis et les jeux vidéos... Mais au fond je pense qu'on est pas "faits" pour un seul métier mais qu'on doit finalement choisir, meme si c'est dur. Enfin de toute façon dans la vie, rien n'est jamais définitif!
     
  6. Bananou

    Bananou
    Expand Collapse

    Je connais ça ! J'ai terminé mon Master en Neuro en juin, et j'ai réalisé que j'étais vraiment pas faite pour la recherche scientifique... Du coup, gros changement de cap et j'ai intégré un Master en Eco stat (des maths pour faire de l'éco donc). Et pour le moment, je suis ravie, je sais que dans moins de 2 ans, j'aurai très certainement un taff, où je vais pouvoir bidouiller des chiffres toute la journée sur un PC sans qu'on m'engueule parce que je passe trop de temps derrière un écran :d
    Du coup, après 2 années en P1 médecine, une licence en physique, un master en neuro, j'me dis que parfois, ça vaut le coup de se tromper, pour être de ne pas s'être trompée de voie par la suite :)
    Donc à voir d'ici un peu moins de 2 ans comment ça se passe, mais je crois que ça a du bon d'hésiter sur ses choix !
     
Chargement...