Le Brexit vu par une Française expatriée en Angleterre

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 27 juin 2016.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. CaillOoux

    CaillOoux
    Expand Collapse

    Coucou Madmoizelle de l'autre côté de la Manche!
    Ton témoignage m'a mis les larmes aux yeux... Moi aussi j'étais complètement médusée devant les résultats! Gorge nouée, incompréhension totale, bref, le choc.
    J'ai de la peine pour nous, génération sans frontière qui a pris l'habitude de gambader dans toute l'Europe! J'ai la rage que des vieux schnock qui n'ont jamais vu un "immigré" de leur vie nous arrachent notre avenir. Parce que finalement, si le Royaume Uni s'en va, c'est une perte pour tous les étudiants.
    Par contre, je me demande si on a pas un problème avec le droit de vote. On paie très cher nos abstentions quand même! J'avoue ne pas avoir été voter aux élections européennes et m'être étouffée en voyant que le FN était sorti majoritaire. Je me suis promis d'aller voter pour tout, tout le temps! Quel a été le taux d'abstention des jeunes au Royaume Uni?
    Bon courage pour les prochains jours et plein de love à tous les pauvres londoniens, écossais et irlandais <3
     
    Pazzi a BigUpé ce message
  3. Orube

    Orube
    Expand Collapse

    "Les deux régions d'Irlande ont voté remain" => Je ne suis pas certaine d'avoir bien compris ce point. La République d'Irlande n'a pas participé au référendum, puisqu'elle ne fait pas (plus) partie du Royaume-Uni, non? C'est seulement l'Irlande du Nord qui a voté remain. Ou alors, j'ai raté un épisode et que quelqu'un vienne éclairer ma lanterne :hesite:
     
    Maia Chawwah, Lilli-Puce, VeganFox et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. Livsnjutare

    Livsnjutare
    Expand Collapse
    Explore de nouveaux horizons.

    C'est super d'avoir ton point de vue sur le Brexit "de l'intérieur". :top:
    Même si j'habite en France, j'ai été très triste à l'annonce des résultats. Pas que je ne respecte pas le choix des citoyens qui ont voté le Leave mais plus pour la minorité (peut-on parler de la minorité pour une quasi moitié des votants ?) qui a voté le Remain. Comme tu le dis, ce vote est plus une réaction contre le gouvernement en place que contre l'UE en elle-même, même si personne ne dénie aujourd'hui que l'UE n'est pas parfaite et peut être améliorée.
    En plus de créer une rupture immense avec l'UE, créée à la base pour prévenir les conflits entre les États européens et éviter de reproduire la lourde histoire de ce continent, ce Brexit crée des dissensions au sein même du Royaume-Uni et c'est peut-être le plus triste pour nos voisins outre-Manche.
    Je plains tous les anglais, écossais, gallois et irlandais qui ont voté pour le Remain et ceux qui ont voté le Leave sans avoir mesuré pleinement les conséquences d'un tel vote.

    PS. En fait, les ressortissants d'un État de l'UE résidant en France peuvent voter aux élections municipales aussi, c'est une disposition d'une directive...européenne. :erf:
     
  5. Allitché

    Allitché
    Expand Collapse
    C'est juste que c'est pas juste quoi.

    Merci @Kaus Australis <3 moi aussi, j'ai beaucoup de mal avec ce blocage des opinions, surtout qu'il y a plusieurs interprétations possibles du départ vs. le statu quo.
    Aussi, et parce que j'ai grandi dans un pays très polarisé aussi ville/campagne, parce que j'ai grandi en ville avant de voir que c'était pas non plus pas si rose, j'ai beaucoup de peine avec la vision magnifiée des régions urbaines comme reflet du multiculturalisme, ouvert, progressiste et tout. Alors peut-être que ces régions sont légèrement plus "ouvertes" parce qu'habituées au va-et-vient de gens d'ailleurs (et ça se voit dans les votations, par exemple en Suisse où de nombreuses statistiques existent (vu qu'on vote 4x l'an)), mais je ne suis pas certaine que ce soit une ouverture en profondeur non plus. Il y a encore beaucoup de migroaggressions et de racisme et xénophobie ordinaires dans les villes (et encore, je compte pas le racisme et la xénophobie décomplexées), et c'est quelque chose qui est très difficile à faire comprendre, comme si parce que les villes avaient l'air progressistes, il fallait arrêter les efforts du progressisme :hesite:
    (en plus, il y a des rapports hyper malsains aux immigré.e.s: quelque part, c'est un besoin économique parce que plus personne de "bonne éducation" ne veut faire les mauvais jobs mal payés. C'est pas du tout la même mobilité que des jeunes cadres qui voudraient aller librement voir du pays ailleurs).
    Mais sinon, il ne faut pas oublier que les régions campagnardes et urbaines n'ont pas du tout les mêmes avantages face à l'UE. Alors oui les étudiant.e.s et autres mobiles ont tout intérêt à plébisciter la libre circulation des personnes mais les paysan.ne.s auront beaucoup plus de peine à accepter la libre circulation des marchandises et biens si c'est pour être en concurrence directe avec toute l'UE. Il y a aussi quelque chose de l'ordre de la souveraineté de la terre. Enfin voilà, tout ça pour dire que c'est certainement plus compliqué que ça et qu'on est pas mal biaisé.e.s par notre vision urbaine. Mais bon, sans les campagnes, on mangerait pas, donc il faut éviter de leur en vouloir trop facilement. Iels ont certainement conscience d'autres problématiques.
    (En plus, les campagnes sont ouvertes, j'y ai rencontré des gens qui ont bien mieux accepté mon histoire que la moyenne urbaine).
    Donc oui, le Brexit, c'est pas drôle pour les concerné.e.s mais il y a certainement beaucoup d'histoire derrière. J'espère surtout que les blocages vont s'arrêter un jour et que le pays pourra décider en toute sérénité.
     
    #5 Allitché, 27 juin 2016
    Dernière édition: 27 juin 2016
    Maia Chawwah, pépé le moko, kisskissbangbang et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. guerredesmiroirs

    guerredesmiroirs
    Expand Collapse

    Hier, j'avais envie de tout casser et de poursuivre chaque partisan du Leave avec une batte de baseball. Maintenant, j'ai envie de ricaner, car pleurer, se plaindre ou demander un nouveau vote ne servira a rien. Je les plains, car je trouve lache, de au lieu prendre le cœur du probleme, a savoir la gestion de l'EU, d'essayer de savoir ce qu'est l'Europe AVANT d'avoir vote, pour essayer d'ameliorer les choses au lieu de se barrer le plus vite possible, d'essayer de trouver une solution qui aiderais les 27 pays au lieu d'eux memes comme des egoistes. Ils me font penser a des parents qui, au lieu d'essayer de comprendre leu enfant, le jetterait au premier orphelinat car ils n'ont pas trouve le moyen de lui faire manger son petit pot.
    Savoir que des idiots ont vote Leave sans concevoir les conséquences, me donne juste envie de m'assoir dans mon fauteuil avec du pop corn, et regarder l'economie anglaise s'ecraser.
    Et puis sans immigres (""bouhou, non aux immigres"""), qui va prendre les boulots de merde ou au black que les Brits ne veulent pas (""bouhou ou sont les immigre qui feraient le boulot au salaire moindre"")?
    Je suis decue, car depuis ma tendre enfance, le RU me semblait etre un endroit de reve, avec moins de xenophobie, de haine gratuite, plus de liberte de pouvoir s'afficher comme on veut. C'est comme si tout se crashait, comme si il n'y avait plus UN seul endroit sur Terre je pourrais etre tranquille.

    Je suis Team #qu'ilsaillentsefairevoir, pour le moment.
     
  7. joulic

    joulic
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    J'ai peut-etre tort de le prendre comme ca, mais je trouve tres condescendant de demander un deuxieme referendum, et de partir du principe que les gens ont vote de facon non informee. Au contraire je pense qu'il est important d'aller au bout d'un choix democratique, qu'il nous plaise ou non.

    Dans l'absolu je trouve ca dur d'en vouloir a ceux qui ont vote Leave. L'Europe n'a rien fait pour se faire aimer ces dernieres annees, accumulant les contraintes administratives, les coupures avec les electeurs... Ce vote pour moi devrait surtout resonner comme un enorme echec de la classe politique europeenne. Quelle claque. Quand la 2e economie de l'union prefere tourner le dos a l'UE pour des motivations plutot societales a ce qu'il semble, je me dis qu'on voit la tout le probleme de l'UE actuelle: un beau marche commun, de belles idees de depart mais zero politique commune sociale, fiscale et zero vision du futur. On l'a paye durement, parce que si le UK va pas vivre des moments faciles, les economies europeennes vont prendre tres tres chers aussi...
     
    Emeline24, muzungu, Artemistigri et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. Arendal

    Arendal
    Expand Collapse

    La phrase est mal formulée dans l'article, moi aussi j'ai buggé au début puis j'en ai déduit 2 régions = Ecosse + Irlande du Nord.
     
    Maia Chawwah et Shaggera ont BigUpé.
  9. Nancy Drew

    Nancy Drew
    Expand Collapse
    Super-héroïne badass du style Viking en goguette

    Hey les Madz.
    Il faut savoir que le RU se considère encore pas mal comme un Empire, c'est en tous cas très présent dans l'esprit des gens. Ca va avec le fait que les Britanniques soient très attachés à leurs traditions.
    Il y a aussi une énorme différence entre Londres et certaines grandes villes - et le reste du pays (notamment les bassins miniers et ruraux.) Les agriculteurs et les pêcheurs comprennent l'importance de l'UE, ce qui n'est pas le cas des chômeurs des bassins miniers.
    Les Anglais n'ont pas la même culture de la politique, de l'information que nous. Ils se posent moins de questions, du moment que tout se passe à peu près bien pour eux. Ce sont des insulaires aussi, et comme je disais, un ancien Empire colonial immense sur lequel "le soleil ne se couche jamais"!
    Le fait que les universités soient chères crée très tôt un clivage entre ceux qui pourront faire des études supérieures et les autres.
    Je connais bien la région de Carlisle et la vie culturelle là-bas n'est pas folichonne folichonne, même au sein de l'université (qui n'est pas énorme).
    Les petites villes au RU ne sont pas les mêmes qu'en France, et dans la campagne du sud, c'est vraiment comme dans Inspecteur Barnaby (sans les meurtres) (peut-être).
    C'est un pays différent du nôtre, mais qui pour moi a sa place dans l'Union parce qu'"Unis dans nos différences", c'est bien la devise de l'UE.
    Et oui, l'UE a ses défauts, oui, elle est trop économique, oui, elle est trop bureaucratique. Mais c'est à nous de la faire évoluer, sans haine, sans extrême. Peut-être qu'on ne verra pas les changements de notre vivant... Mais l'UE, elle, n'a qu'un demi-siècle, ce n'est pas grand'chose au regard de l'expérience de la plupart des pays qui en sont membres. Et je veux croire que ce n'est pas fini...
     
    ben quoi ?, Bergamouchka, Biousse et 5 autres ont BigUpé ce message.
  10. Coco&lt;3Corse

    Coco&lt;3Corse
    Expand Collapse

    J'habite aussi à Londres et je partage le choc et la déception décrits dans ton article... même gueule de bois le lendemain ! Cependant je ne suis pas aussi fataliste, j'espère que l'UE profitera de cet électrochoc pour revoir ses motivations et son organisation afin de ressortir plus solide de ce triste pas. Quand au RU, je leur fais confiance pour trouver de nouveaux accords avec chacun des pays européens afin de préserver leur dynamisme et leurs cerveaux multiculturels ;) Espérons seulement en effet que cet événement ne soit pas une justification de la montée du racisme et de la xénophobie... (dans les deux camps d'ailleurs, RU vàv UE et UE vàv RU!!)
     
  11. MidoriNoHikari

    MidoriNoHikari
    Expand Collapse

    Salut Mademoiselle!

    Ben tu viens tout à fait de décrire ce que j'ai vécu au boulot vendredi dernier. L'ambiance était... post-apocalyptique. Comme je le disais sur un autre fil, c'est une très grosse boîte avec une grosse proportion de salariés de l'UE. Moi aussi je travaille sur Londres et réside sur le campus de mon College le temps de finir mon mémoire. Mon école est située à Chelmsford... oui, oui, dans l'Essex... Autant dire que je l'ouvre le moins possible histoire de pas faire entendre mon accent... Je sais pas trop si les français risque grand chose mais une collègue polonaise a été insultée dans le métro après avoir répondu au téléphone dans sa langue maternelle.

    Pour des nouvelles lois obligeant les étrangers à quitter le pays va falloir qu'ils s'accrochent: l'UK manque de main d'oeuvre en particulier la main d'oeuvre hautement qualifiée. Deux articles dans Evening Standard en parlait aujourd'hui, un sur les risque qu'une grosse part des travailleurs (secteur de la restauration donnée en exemple mais ça doit pouvoir s'appliquer à beaucoup d'autre) risque de ne pas pouvoir recevoir de visa (http://www.standard.co.uk/news/uk/b...itality-staff-says-restaurateur-a3281741.html.) et un autre sur la crainte de voir les travailleurs qualifiés quitter Londres pour d'autres villes de l'UE (http://www.standard.co.uk/news/lond...s-to-save-city-s-trading-status-a3281716.html).

    Pour la pétition je crains que ce ne soit mort, ici une déclaration de Cameron: http://www.independent.co.uk/news/u...ferendum-petition-david-cameron-a7105596.html.
     
    ben quoi ? et Angele12 ont BigUpé.
  12. Breizher Schnitzel

    Breizher Schnitzel
    Expand Collapse

    Salut ! Alors juste une précision concernant les municipales, c'est à vrai dire justement une spécificité européenne qui t'a permis de voter à Londres: les ressortissants UE avec une adresse en France peuvent voter là où ils vivent aux municipales et aux européennes. C'est donc aussi le cas en France ;-)
     
    Toooonks et Lily Seventeen ont BigUpé.
Chargement...