Le Chiapas et ses cultures indiennes — Carte postale du Mexique

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 13 avril 2015.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Selinde

    Selinde
    Expand Collapse
    Supercalifragilisticexpialidocious

    Voilà, maintenant je veux y aller !

    Merci pour l'article :fleur:
     
  3. Moonshade

    Moonshade
    Expand Collapse
    Walking on the Moon

    oh, ça me rappelle de si bons souvenirs ! J'ai voyagé au Mexique sac au dos en 2009. Mon objectif était de visiter San Cristobal et Palenque, puis de descendre vers le Yucatan. Mais finalement, je ne suis pas allée plus loin que Merida : quand j'ai visité Chichen Itza et vu tous ces groupes d'américains et tous ces appareils photos, je me suis dit que Tulum se passerait de moi, je suis remontée aussi sec dans le Chiapas par le premier bus de nuit :cretin: J'avais tellement aimé San Cristobal :jv: (Bon et après je suis partie vers la côte pacifique mais ceci est une autre histoire)
     
  4. Noémitigée

    Noémitigée
    Expand Collapse
    Trop dèg de pas être Robert Plant

    Je valide cet article. J'ai passé un an au Mexique, dont 4 mois sur les routes en mode sac à dos. J'ai passé plusieurs semaines à Chiapas, et c'est une des régions que j'ai le plus aimé (avec le coin de Cuernavaca). Si vous avez l'occasion, du plus profond de mon coeur, je vous encourage à y aller. Puebla, Oaxaca, Guadalajara, Aguascalientes, Tehuacan, sont des merveilles, des villes vivantes que j'ai trouvé tellement différentes (en terme d'ambiance) que les villes touristiques d'Europe. Non, franchement, le Mexique c'est incontournable.
     
    Bubemase a BigUpé ce message
  5. Bubemase

    Bubemase
    Expand Collapse
    BRO-FORCE !

    Purée que de souvenirs à la lecture de l'article...
    Et viva Emiliano Zapata, ce grand homme :-)
     
    Noémitigée a BigUpé ce message
  6. Alkaline

    Alkaline
    Expand Collapse
    "You have enemies? Good. That means you've stood up for something, sometime in your life" Churchill.

    @Moonshade @Noémiedepain

    Je vois que vous avez voyagé en sac à dos au Mexique, et c'est vraiment quelque chose qui me tenterait cet été... Est-ce que vous auriez des recommandations en tant que femme seule là-bas ? Tout le monde me décourage de le faire, parce que "ça craint".

    En tout cas super article, qui donne vraiment envie de découvrir ce pays !
     
    Noémitigée a BigUpé ce message
  7. Moonshade

    Moonshade
    Expand Collapse
    Walking on the Moon

    @Alkaline : J'y suis allée il y a déjà six ans, et d'après ce que j'ai entendu dire, ça craint bien davantage maintenant.
    Je me suis jamais vraiment sentie en insécurité en fait, mais j'étais quand même hyperprudente : je sortais pas la nuit, j'était habillée vraiment vraiment pas sexy etc... après, tant qu'il y a du monde autour de toi, je pense que tu crains pas grand chose, à part d'être dépouillée peut être (astuce : avoir une somme d'argent très facilement accessible dont tu fais d'ores et déjà le deuil et le reste de ton pognon planqué dans tes chaussettes avec ton passeport. Si un pick pocket chourre quelque chose, ça sera la somme n°1 dont t'as déjà prévu que tu l'aurais plus.) Je pense aussi que ça dépend des endroits : dans les lieux très touristique, le vol est le danger n°1 je pense, alors que tu cours peut être davantage de risque de te faire agresser dans une grande ville ou à Mexico..
     
  8. CynthiAm

    CynthiAm
    Expand Collapse
    MEXICO !!

    J'y étais il y a moins d'une semaine! Je suis en semestre d'échange et ici c'était la semaine sainte (deux semaines de vacances pour résumer), j'ai même poussé au Guatemala pour visiter le lac d'Atitlan et la magnifique ville d'Antigua. Prochaine étape, Oaxaca ;) bon voyage!
     
  9. Noémitigée

    Noémitigée
    Expand Collapse
    Trop dèg de pas être Robert Plant

    @Alkaline Je ne pense pas que ma propre expérience du Mexique puisse vraiment t'éclairer, je suis en partie en sac à dos après 6 mois déjà sur place (mais en statique, à Ciudad Juarez en plein milieu de l'épisode de la quarantaine à cause de la grippe, youpi). Je maîtrisais l'espagnol de là-bas (différent du castillan), je le parlais absolument sans accent français (juste avec l'accent du nord du Mexique en fait), j'avais déjà les codes, ce qui fait que la plupart du temps j'étais assimilée à une mexicaine from to Chihuaha (dans le nord y a pas mal de blanches, alors que du côté de chiapas c'est plus rare). Tout ça pour dire que de base je ne faisais pas vraiment "touriste européenne". De plus je n'avais pas vraiment la dégaine de la globe-trotteuse, je marchais en chaussures de ville (quand c'était pas en tongs...) avec un sac à dos vraiment pas gros. Et ça évite, à mon avis, pas mal d'emmerdes et d'arnaques.

    Bon, quand même, je peux t'aiguiller pour certains trucs. Faut savoir que de base les Mexicanos sont franchement sexistes, et voient les européennes comme des filles "faciles", et les plus jeunes peuvent se montrer vraiment insistants. Je te conseille vivement de travailler ton coup de pied rotatif dans les burnes et d'apprendre très rapidement les pires insultes possibles ("vete a la verga hijo de la chingada" est une bonne base pour commencer). La plupart des villes que j'ai traversées sont relativement safes, tant que t'évites les quartiers "chauds" après 2h du matin (en général c'est les centres-villes). Si tu dois le faire (pour rejoindre un lieu pour pioncer, ou autre) essaye d'être accompagnée ou demande un taxi (si c'est une ville un peu grande). Si tu es véhiculée à Mexico DF (ou ailleurs, là où il y a des bouchons), ne laisse JAMAIS ton sac sur la banquette de la voiture, mets le à tes pieds. Si tu dois prendre le bus sur de longues distances (comme Bibi qui a du se manger 14h de bus une fois), ne descends pas, ou profite d'un élan de groupe si tu veux faire pipi. Pour le miamiam, il y a des vendeurs qui montent directement dans le bus pour vendre des burritos ou autres merveilles (aaaah les quesadillas <3). Evite de traîner sur les parkings la nuit, ou de rester trop longtemps toute seule devant une boîte de nuit. Prépare-toi aussi mentalement à la mégaturista (je ne connais personne qui en road trip au Mexique l'a évitée). Concernant la thune et les papiers, le mieux je crois c'est d'avoir une mini sacoche cachée sous tes vêtements (mais genre invisible la sacoche hein. Pas le truc de kéké lacoste autour du cou). Sinon dans l'ensemble les Mexicains sont ultra sympas et franchement, si t'as un pépin, tu peux les solliciter sans problème. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai été hébergée et nourrie gratis par des inconnus quand je me retrouvais à la dèche. Mais bon, comme dans tous les voyages, reste sur le qui-vive. Je tiens aussi à te rassurer sur les narcotrafiquants, des touristes ils s'en battent la race allègrement. Le pire qui puisse t'arriver avec eux c'est de voir une fusillade de loin (et je te souhaite de ne pas te retrouver dedans, histoire vécue.)

    Pour tout te dire, en tant que nana seule, je flippe plus ma race à Paris qu'au Mexique.
     
  10. 1793

    1793
    Expand Collapse

    @Alkaline : Tout le monde flippait aussi pour moi. ^^ Pourtant, comme @Moonshade, je ne me suis jamais sentie en insécurité au Mexique, même quand j'étais seule. En fait, certaines zones seulement sont "dangereuses" : le Nord, le Guerrero... En fait, comme l'a dit @Noémiedepain , la violence au Mexique est surtout liée à la drogue, et les touristes ne sont pas concernés. Les zones les plus touristiques (le Chiapas, l'Oaxaca, le Yucatan) sont plutôt sûres. Après, il y a des recommandations à suivre. Par exemple concernant le Chiapas, le trajet San Cristobal - Palenque est déconseillé de nuit (mais en fait, ça dépend des périodes...). A Mexico, certaines quartiers sont à éviter (mais il ne faut pas sombrer dans la psychose non plus...). Tu pourras trouver des conseils sécurité dans un guide (ou sur le site du Ministère des affaires étrangères - qui est un peu paranoïaque ^^)
    Sinon, voilà ce que je peux rajouter : la nuit déplace-toi de préférence en taxi (c'est vraiment pas cher), mais fais attention, notamment à Mexico : il faut que tu prennes les taxi seguro uniquement, ou alors les faire appeler par ton hôtel / auberge / restaurant.Sinon, j'ai été beaucoup moins sollicitée dans la rue quand j'étais seule que quand j'étais avec mes ami-e-s (on est plus identifiable comme touristes quand on est en groupe, en fait, surtout si nos ami-e-s ont la peau claire ^^). Toute seule, si tu t'habilles comme les Mexicaines (c'est-à-dire assez couverte), ça devrait aller. Perso, j'ai aussi subi du harcèlement de rue, mais comme je ne comprenais rien, j'ignorais, et ça marchait pas mal.
    Et je n'ai pas eu la turista. :) Mon médecin m'avait prescrit des probiotiques (une gélule que tu es censée prendre tous les matins -en fait, j'ai souvent oublié, et de toute façon, ce n'est pas possible quand tu pars longtemps), et ça marche bien.
     
    Noémitigée a BigUpé ce message
Chargement...