Le chômage chez les jeunes : échanges d'expériences et solutions pour en sortir

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Fab, le 17 octobre 2005.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Cette discussion porte - comme son titre l'indique hein :P - sur le chômage chez les jeunes. Le but du jeu : vous offrir un endroit pour échanger, discuter de vos expériences de travail / de vos périodes de chômage.

    L'article d'intro se trouve ici : Le chômage chez les jeunes.

    En espérant que ce sujet puisse vous servir ! ;)
     
  2. Sugar

    Sugar
    Expand Collapse
    Future vieille folle aux chats !

    Ca c'est un sujet qui me concerne vu que je suis en plein dedans depuis 2 ans!

    Pour présenter un peu ma situation, je suis expatriée en Belgique depuis 2 ans. J'ai un BTS (Bac +2) en communication des entreprises qui ne m'ouvre aucune porte dans mon pays d'adoption vu leurs diplomes sont en minimum 3 ans et la communication c'est bouché. Je ne parle pas le néerlandais et je n'ai pas le permis de conduire (pas les moyens d'entretenir une voiture et de toutes façons elle ne me servirait pas). L'air de rien, tout ca est un sacré frein à l'emploi sans compter que plus la période d'inactivité est longue moins on a de chances de se réinsérer, à moins de bénéficier d'un plan d'embauche super avantageux.


    Le chômage, c'est quoi pour toi aujourd'hui ? La galère de stages en stages, de CDD en contrats d'intérim en passant par des ptits jobs saisonniers ?

    En deux ans j'ai trouvé un CDI d'où je me suis faite virée au bout d'un mois (j'étais conseillère clientèle pour une entreprise de téléphonie et ne vendait pas assez à leur gout), c'était vraiment l'emploi précaire où on nous pressait comme des citrons.

    L'intérim, je m'inscrit, je postule (en tant qu'intérimaire ou consultante), mais on ne me contacte pas du fait que je ne soit pas bilingue (rares sont les employeurs qui ne le demandent pas)...


    Entretien après entretien, comment a évolué ton état d'esprit par rapport à ces rateaux successifs ?

    Au début, je trouvait les entretiens stressants, maintenant c'est la routine. Les questions posées sont toujours les mêmes pour ainsi dire.
    J'essaie de voir ce que je peux faire pour améliorer ma candidature, mes réponses.
    Pas évident de prendre sur soi et d'essayer de tirer le côté positif des choses, il m'arrive bien souvent de craquer après une suite de refus.

    Quelles solutions as-tu adoptées ou es-tu en train d'adopter pour t'en sortir ?

    J'ai suivit une formation de consultante en intérim en espérant trouver plus facilement et me renconvertir dans un domaine qui me plaît. Ne trouvant toujours rien 3 mois après, je pense à faire une deuxième formation complémentaire.

    J'essaie d'apprendre le néerlandais par correspondance, mais pas facile toute seule.


    Si j'ai un petit conseil à donner:
    Faire des formations, de préférence avec des stages histoire de garnir le CV et de parfaire les compétences / connaissances car on nous reproche bien souvent de ne pas avoir beaucoup d'expérience (on me l'a fait remarqué 2 fois encore ce mois-ci...).

    Une autre chose à ajouter: les plans d'aide à l'embauche, c'est bien mignon, mais ca laisse pas mal de personnes sur le carreau. Le plan Activa en Belgique octroie à l'employeur des réductions de cotisations ONSS conséquentes, il faut un an de chômage pour y avoir le droit et plus longtemps on est au chomage, plus l'avantage est important. Ceci fait que nombre d'employeurs n'embauchent que des Activa, les remercie une fois l'avantage arrivé à expiration et reprenent encore un bénéficiaire du plan. Ca mène à quoi? L'emploi précaire, pas de stabilité... Les nouveaux chômeurs se voient refuser nombre d'emplois, je ne compte plus le nombre de refus que j'ai essuyé car j'avais pas la carte activa.
     
  3. Kimmy

    Kimmy
    Expand Collapse
    Dingue de son mec

    Le chômage, c'est quoi pour toi aujourd'hui ? Le chômage mon père a connu. Moi j'ai cherché longtemps avant de trouevr du boulot. Entre les stages pour lesquels le piston marche le mieux, les boulots d'été où on prend tout et n'importe quoi pour ne pas rester sans activité, les missions ponctuelles en Intérim, bref on fait ce qu'on peut pour financer nos dépenses quotidiennes. Parce qu'on est comme tout le monde : nous aussi on a besoin de se loger, manger et bire...

    Entretien après entretien, comment a évolué ton état d'esprit par rapport à ces rateaux successifs ? Au bout de nombre d'entretiens infructueux, on finit par se dire qu'on n'a aucune compétence pour le monde du travail. Alors on essaye de trouver ce qui a "cloché" pour qu'on soit refusée. Mais ce n'est pas toujours facile.

    Que penses-tu du chômage ? Pour moi le chômage aujourd'hui c'est quelque chose que je ne souhaite à personne. C'est une galère qui ressemble à une spirale car comme l'a dit Sugar, plus longtemps tu es au chômage et moins les employeurs acceptent de t'embaucher.

    Quelles solutions as-tu adoptées ou es-tu en train d'adopter pour t'en sortir ?
    A partir d'unc ertain moment j'étais prête à accepter n'importe quel boulot en attendant de trouver mieux. Au lieu d'être assistante de gestion, j'ai donc été hôtesse d'accueil puis employée libre service (en gros je réapprovisionnais les rayons des magasins) en passant par des missions de femme de ménage, du baby sitting et autres petits boulots...
     
  4. Cassandre

    Cassandre
    Expand Collapse
    Détendue

    Puis-je me considérer jeune ? A 27 ans, je suis pas CPEisable ! :confused:
    Pourtant je suis pas mieux lotie que pas mal?

    J'ai fait des études de graphisme, avec tout ce que la province peut apporter comme boulot dans cette branche, ensuite j'ai décidé de me mettre en free-lance, étant sans expérience, j'avais bien du mal à me faire embaucher?
    J'en vis toujours pas hein, et me cherche un complément à mi-temps, un taf à la con, peu importe?
    Ben même là j'ai du mal à trouver, j'ai jamais fait de petit boulot et suis trop spécialisée, arf?

    ? Le chômage, c'est quoi pour toi aujourd'hui ?
    > On vit avec? je suis pas optimiste, je pense qu'on aura tous des périodes de chômage, que le plein emploi est impossible?
    ? Entretien après entretien, comment a évolué ton état d'esprit par rapport à ces rateaux successifs ?
    > Quand j'ai des entretiens ils se passent bien, même dès fois on m'embauche ! Mais je n'en ai presque pas, donc?

    La dernière question ? J'ai un peu résumé là-haut, hein?
     
  5. Wesley

    Wesley
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Le chômage, c'est quoi pour toi aujourd'hui ?

    C?est vouloir bosser et ne RIEN trouver. Je n?arrive pas à comprendre les gens qui pourraient travailler dans d?autres secteurs que celui dans lequel ils cherchent, mais qui refusent parce que ce n?est pas le job de leur rêve. Pour moi ça ce n?est pas du chômage : c?est le choix de ne pas travailler. Parce que je pense que c?est toujours mieux d?avoir un petit boulot (attention, pas de l?exploitation, hein !!!) que rien, ne serait-ce qu?en attendant mieux?



    Que penses-tu du chômage ?

    J?ai du mal à y penser de façon « concrète », parce que je suis persuadée à 80% que je ne le connaîtrais pas? Alors j?avoue, ce que j?en pense, c?est du très théorique : ce qu?on étudie en socio et en cours d?éco?



    Quelles solutions as-tu adoptées ou es-tu en train d'adopter pour t'en sortir ?

    Je pense que si on veut s?en sortir, il faut accepter des conceptions : si une branche nous refuse tout le temps, peut-être on n?est pas fait pour ça, ou alors la branche est-elle saturée ? Je pense que dans ce cas là, le mieux, c?est de chercher ailleurs, même si ce n?est pas ce qu?on avait en tête au début?
     
  6. Cassandre

    Cassandre
    Expand Collapse
    Détendue

    Je te le souhaite hein, mais moi non plus à ton âge je me voyais pas chômeuse !
    Or tous mes amis, je dis bien tous, diplomés, futés, et bosseurs aussi, ont tous connu une période de chômage?
    Je sais pas si ton bahut a été en grève contre le CPE, mais ce mouvement, s'il traduit une « précarité des jeunes » c'est qu'elle existe !

    Bonne chance à ceux qui sont pas encore entrés dans la vie active, de tout c?ur !
     
  7. Reiyel

    Reiyel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    wesley, juste entre parenthèses, quand tu perds ton emploi et que tu veux en retrouver, tu peux certes prendre le premier qui passe (et encore c'est pas toujours possible, mon père est sans emploi depuis 3 ans et ne cesse de chercher), mais dans ce cas tu pers enormément de chances de trouver un emploi qui te conviendras. Parce que quand tu bosses, t'as rarement le temps de passer du temps à l'anpe, d'envoyer des CV et de passer des coups de fil pour trouver un emploi.
    C'est facile de dire 'il faut prendre le premier boulot qui passe' mais faut voir ce que ça implique aussi...
    Et je vois pas trop comment on peut dire 'je ne connaîtrai jamais le chomage'. Si ça se trouve dans 10-20-30 ans, on connaitra le chomage dans des domains où on l'aurait jamais imaginé.
     
  8. Mylouze

    Mylouze
    Expand Collapse
    Sud un jour, Sud toujours

    Le chômage, c'est quoi pour toi aujourd'hui ?
    C'est rien. tu bosses pas, t'as pas de thunes, tu galeres, et vive la precarité -_-

    Entretien après entretien, comment a évolué ton état d'esprit par rapport à ces rateaux successifs ?
    demoralisation, remise en question, maturité

    Que tu aies dû passer par des périodes de prises de tête, que tu n'aies pas eu à ramer pour trouver un job ou que tu sois en plein marasme, que penses-tu du chômage ?
    Le chomage c'est la merde.point

    Quelles solutions as-tu adoptées ou es-tu en train d'adopter pour t'en sortir ?
    pour le moment rien, j'ai plus interressant à faire et j'ai un pseudo boulot dans l'entreprise de mon mec. quoique... si j'avais pu signer un ptit CPE j'aurai pas été contre (mais les jeunes en ont decidé autrement. Merci :rolleyes: )
     
  9. Reiyel

    Reiyel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Y avait des manifs pour le cpe, tu étais libre d'y aller si tu étais pour hein (en général ça dépassait aps les 20-30 personnes par ville mais bon)
     
  10. Mylouze

    Mylouze
    Expand Collapse
    Sud un jour, Sud toujours

    si j'avais pu, t'inquiete pas que j'y serai allée
    mais qd on a pas la possibilité, c un peu dur d'aller manifester hein ^^
     
  11. Reiyel

    Reiyel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    (C'était généralement des manifs de soirée et de week-end)
     
  12. Wesley

    Wesley
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Pourquoi je pense ne pas connaître de chômage ? Parce que statistiquement, dans les gens qui sortent de mon école, pas un seul ne se retrouve au chômage, et ça depuis des décennies ! Alors bon, ça serait bien le diable que ça tombe sur moi !!!
     
Chargement...