Le code vestimentaire professionnel, entre mystère et sexisme

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 21 août 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Zuko

    Zuko
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    J'ai la chance de travailler dans une petite boite où on peut s'habiller vraiment comme on veut, tant qu'on reste dans le respect de l'entreprise (pas de tong-short de bain !). On y fait même des concours de T-shirts marrants !

    Mes collègues sont à 90% masculins mais les seules remarques sur mes vêtements sont des compliments, jamais mal placés :)

    Ma coloc par contre doit toujours être bien habillée, robe pas trop courtes, ballerines ou talons... J'aurais beaucoup plus de mal à bosser dans ce genre d'entreprise !
     
  3. Petite Chaussette

    Petite Chaussette
    Expand Collapse
    Et si on partait en vacances ?

    Pauvre Marie-C. !! Quelle horreur ça doit être de se prendre la tête devant son armoire tous les matins.

    J'ai la chance de travailler dans un environnement où je peux m'habiller comme je veux. Du coup je peux me la jouer jeans/baskets quand j'ai la flemme ou robe/talons quand j'en ai envie.

    Et en été toutes/tous mes collègues portent des jupes-short-débardeurs et quand je les croise dans les couloirs avec la blouse (je bosse dans un labo de recherche) j'ai toujours l'impression qu'ils sont tous nus dessous :cucul:!!
     
  4. Hibourisson

    Hibourisson
    Expand Collapse
    la peluche nucléaire 

    Pour ma part, je travaille également dans un très très grand groupe.
    Et je n'ai  aucun problème à  m'habiller comme je le souhaite.

    A part le jogging, rien n'est vraiment interdit.

    Oui ça existe (heureusement) et c'est bien de le noter aussi.
     
  5. Hagalaz

    Hagalaz
    Expand Collapse
    Guest

    A quoi sert la cravate? A cacher les boutons de la chemise, parait il... :lunette:
    (en vrai? à pas grand chose, mis à part respecter une convention sociale)

    Il y a quelques semaines, un de mes collègues de bureau est venu travailler en portant juste un gilet sans manches en haut, à même la peau (ambiance Johnny Clegg 80s, m'voyez?). Ben ouais tranquille, pas de remarque, allons y gaiement, c'est l'été, c'est la fête. J'adore pouvoir contempler tes aisselles, mec. :eh:
     
  6. 9Chapillon

    9Chapillon
    Expand Collapse

    C'est aberrant ces histoires de code vestimentaire, j'y avais jamais trop réfléchi parce que j'ai travaillé dans des endroits où on venait comme on était !
    Je me demande toujours pourquoi les hommes ne peuvent pas porter de bermuda. Je veux dire, une femme peut montrer ses jambes, mais pas un homme ? Je crois que si j'étais un homme, je me ramènerai en jupe en été. Juste pour leur montrer à quel point c'est stupide !
     
  7. Sylphida

    Sylphida
    Expand Collapse

    Je bosse en Finance et pendant mon premier stage, je suis tombée de super haut. A part les commentaires sur mes vêtements jugés trop sexy (bon, c'est vrai, mes jupes et mes robes sont assez courtes mais je suis petite ET menue, je ressemble à une fillette de 8 ans), une de mes collègues que je devais assister à un RDV pro a carrément refusé de m'y emmener car on risquait de mal interprêter ma tenue... WTF ? Surtout qu'elle ne portait pas des vêtements bien différents des miens.
     
  8. NcommeNono

    NcommeNono
    Expand Collapse

    ce qui m'a le plus choqué, c'est un ''guide'' que l'on remettait aux agents d'accueil. si les hommes n'avaient qu'une seule obligation, celle d'éviter les tenues sport wear, en tant que femmes il fallait : être maquillée (et il précisait, blush, teint parfait, ombre a paupières et mascara), talon entre 3 et 6 cm, éviter les pantalons... Et le pire je crois, c'est qu'il exigeait d'avoir dans sin sac le nécessaire pour des retouches maquillage et un collant de secours...
     
  9. NcommeNono

    NcommeNono
    Expand Collapse

    j'ai oublié de préciser qu'il s'agissait de répondre au téléphoné...
     
  10. sc_77

    sc_77
    Expand Collapse

    et bien je suis d'accord avec le pavé le @Kat_ (pardon, je ne me rappelle plus comment on cite un pseudo)

    alors, oui, c'est parfois relou, on aimerait profiter de cette belle journée et notre bonne humeur pour mettre cette jolie robe rose qui nous fait un joli popotin, mais impossible car cela risquerait de "perturber".

    Un bureau est un bureau ( et ouaaai... ), tu vas au travail pour travailler, pas pour faire un défiler de mode ou que tes collègues te trouvent jolie. Ta tenue ne doit pas être "moche", mais ne doit pas être "distrayante" non plus: ça doit être une tenue pour travailler, c'est à dire faire bonne impression, sans trop en faire.

    Alors, j'ai lu l'article en question "quand il fait trop chaud..." et certes,c'est légèrement sexiste, mais c'est du pratique. c'est la REALITé. Tes collègues masculins sont parfois de vrais bêtes, et ça craint, mais il faut les épargner. Personnellement, j'ai l'impression d'être une grande soeur qui doit veiller sur ses petits frères. C'est eux les cons qui ne savent pas se tenir, mais c'est à moi de me montrer la plus intelligente: ne pas les provoquer dans leur c*nnerie.

    c'est l'éternel débat: nous voulons nous sentir bien dans nos baskets, mettre ce mini short qui nous va si bien et dans lequel on est à l'aise, se sentir belle, mais les hommes risqueraient de mal interpréter tout ça: "ah, elle montre ses jambes, elle doit en vouloir" ou encore "tiens, comme elle est jolie, je la sauterais bien".

    --- je viens de finir ma journée, je rentre chez moi, je reviendrais débattre et mettre mes idées à plat plus tard.
     
  11. Angelin

    Angelin
    Expand Collapse
    Ad Victoriam~

    J'ai rien contre le principe du dress code en soi, mais en effet pour les femmes il prend souvent une proportion absurde. Je veux dire, y a quand même une étude qui a été faite qui démontrerait que nous sommes perçues comme moins compétentes lorsque nous ne sommes pas maquillées. Alors si on est maquilleuses ou esthéticiennes, peut-être, mais il faut m'expliquer en quoi une prof ou une avocate serait moins compétente sans blush...

    De même, lorsqu'on vient vous rappeler que lors d'un entretien le recruteur prend sa décision dans les 90 premières secondes, euh...

    Enfin, pour le moment moi ça va, j'ai jamais eu à subir de dress code contraignant, mais ça me met mal à l'aise quand je lis ce genre d'articles...
     
  12. Etoile d-araignée

    Etoile d-araignée
    Expand Collapse
    Je suis la descendante des sorcières qu’on n’a pas réussi à brûler. Nous existons encore.

    Pour ma part, je travaille actuellement dans une maison d'arrêt, et j'étais persuadé, en arrivant, qu'il y avait un dress-code pour les intervenants femmes, du genre pas de jupes, maquillage sobre ect.

    Bah non, en fait. Nous, les intervenants extérieur (par opposition aux gardiens) n'avons pas d'uniformes, et pouvons venir comme nous le voulons. Et je trouve ça bien, de souligner ainsi qu'on est libres de ses choix, que ça ne montre pas la qualité ou non de notre travail. Et que ce n'est pas parce qu'une femme porte une jupe courte là bas qu'elle aura forcément des problème. Et même si ça arrive (ce qui est statistiquement rare), ça sera le détenu agresseur le responsable, pas de l'intervenante.
     
Chargement...