Le coup de gueule de Jameela Jamil contre une pub de Kim Kardashian

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Elise S., le 16 mai 2018.

  1. Elise S.

    Elise S.
    Expand Collapse

    #1 Elise S., 16 mai 2018
    Dernière édition: 16 mai 2018
    ----- Publicité -----
  2. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    J'ai des comptes à régler avec mon subconscient.

    Si ça avait été quelqu'un ne venant pas de la téléréalité, est-ce que cet article aurait été aussi indlgent ?
     
  3. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Je ne comprends pas ta fixette sur la télé réalité :hesite: (qui n'a absolument rien à voir dans cette histoire, au passage).

    Par ailleurs, voir en Kim K "quelqu'un venant de la télé réalité", au vu de son véritable empire biz, c'est à peu près aussi réducteur que de voir Marion Cotillard comme "la meuf sexy dans Taxi". ;)
     
    Lise F., Naotoo, Destiel Mok´ et 8 autres ont BigUpé ce message.
  4. Harley Queeen

    Harley Queeen
    Expand Collapse

    Oui @Elise S. tu as le choix de ne pas l'acheter. Mais tu n'es pas une adolescente. Tu es donc (certainement) moins influençable. On se doute bien que tu ne vas pas te jeter sur ce produit parce qu'une "célébrité" te dit de le faire.
    Quand tu es ado, tu as davantage besoin d'un modèle. Et dans les "modèles" d'aujourd'hui (ça me désole mais c'est comma ça), il y a cette femme. Et si cette femme répète à des ados qu'être mince, c'est être belle, et que ce truc rend mince, alors certaines seront convaincues. :hesite:
    Donc non, pour moi ce coup de gueule n'est pas exagéré. Se faire donner des "conseils beauté" toute l'année c'est déjà lourd : être belle l'hiver, être belle pour la rentrée, être belle pour les fêtes, être belle pour la plage. Alors si en plus il faut écouter ceux de Kim Kardashian... :mur:
     
    château fort, Manea, Pau La et 53 autres ont BigUpé ce message.
  5. Dulsao

    Dulsao
    Expand Collapse

    c'est là que l'on s'éloigne de l'individu pour la communauté. Si Kim K veut mincir ok. Mais justement sachant qu'elle est personnage public que beaucoup suivent elle prend la responsabilité collective de ne pas faire de publicité pour cela. Et ce qui me choque n'est pas seulement mincir, un programme sportif ou régime m'aurait moins choquée... Là elle fait la pub pour des COUPE FAIM le truc néfaste. Après c'est quoi les laxatifs et pilules pour mincir ?

    à partir du moment où l'on est public, où l'on s'exprime à l'intention d'autrui, même si c'est en son nom et son individualité on a un minimum de responsabilité sur ce que l'on dit. Je ne parle pas du politiquement correct, là je parle de la base de base. Prôner des produits néfastes en fait partie. Qu'elle veuille parler de ses régimes ou mettre en avant un programme sportif, ok, là on peut faire peser l'argument "liberté individuelle". Mais non. Pas avec ce post.
    n'importe qui même les blogueurs doivent surveiller un minimum, les journalistes, les rédacteurs.trices, même nous en tant qu'individu si on fait un post fb qui donne des conseils ou s'adresse globalement. Un minimum de responsabilité.
    je reconnais l'individualité, individu mais pas l'individualisme qui est le primat de l'individu. Or la frontière est mince entre prôner individu/individualité et sombrer dans l'individualisme. Et là sur la fin de l'article désolée mais vous n'en êtes pas loin... Individu oui mais communauté, éducation, responsabilité également.
    et à la limite qu'elle en parle si elle veut de sa sucette... Sans en faire la promo ! Genre "ah je les ais prises". C'est un souci, encore, les gens suivent quand même, mais déjà un peu moins si vraiment elle veut en parler.
    ou alors les personnes sont honnêtes et avouent n'en avoir rien à foutre de la communauté. Sinon on prend un minimum de responsabilités.
     
    château fort, MémiCha, Manea et 26 autres ont BigUpé ce message.
  6. torii

    torii
    Expand Collapse

    Je suis... sans voix face à cet article. Brandir la notion de liberté sur ce sujet, fallait oser.

    Bon sinon si je comprends bien, on peut faire avaler n'importe quoi n'importe comment, tant qu'avec le filtre du bodypositivisme on met toutes les formes requises ? Surtout en matière de bonne vieille promotion bien moisie sur instagram ? Si elle avait dit "Les filles, achetez cette sucette", ça aurait été inacceptable ?
     
    château fort, Ymotana, Mara&Leia et 36 autres ont BigUpé ce message.
  7. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Oui, pour répondre à ta dernière question.

    À mon tour d'en poser une : quelles sont les limites de la liberté ? Comment mesure-t-on l'influence (bonne ou mauvaise), à quel moment ça commence à devenir une limite à ta liberté ? Ce sont des questions ouvertes, hein, je n'ai pas la réponse ! ;)

    Juste une précision sur un point : mille fois vous me verrez attaquer une idée, rarement vous me lirez attaquer une personne. (Je ne vois pas l'intérêt de crucifier Kim K, surtout qu'elle a supprimé le post, c'est donc qu'elle n'assume pas, je ne vois pas l'intérêt d'en rajouter. Je vois plutôt un intérêt à ouvrir la réflexion sur la liberté et la responsabilité !)
     
    Ahimsa a BigUpé ce message
  8. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    J'ai des comptes à régler avec mon subconscient.

    @Clemence Bodoc Ce n'est pas la première fois que vous faites preuve de complaisance envers la téléréalité, ceux qui en font ou ceux qui en ont fait. Vous en parlez toujours comme des émissions divertissantes inoffensives alors que leur concept même est toxique (je trouve étrange qu'un magazine prônant la bienveillance n'ait jamais tiqué sur la malveillance qu'encourage ce genre d'émission), vous jetez des fleurs à Nabilla quand elle ne le mérite pas (p.ex. des tweets méprisants, dont un homophobe, que vous faites passer pour des traits de génie), vous vous exatsiez devant Kim Kardashian qui crache dans la soupe. Ce ne sont là que quelques exemples.

    Tout ceci concourt à donner l'impression qu'il suffit de faire ou avoir fait de la real-TV pour être absous de tout à vos yeux. Et ça me semble encore être le cas ici: habituellement, vous pointez du doigt -à raison- les injonctions de la pub par rapport au corps, mais là, subitement, vous sortez la rhétorique du «libre choix», et pour un produit nocif, qui plus est. Cette indulgence qui ne vous sied pas par rapport au sujet, c'était parce que c'était trop dur de dire du mal d'une (ex-)star de real-TV ?
     
    #8 skippy01, 16 mai 2018
    Dernière édition: 16 mai 2018
    château fort, Ymotana, Duks et 29 autres ont BigUpé ce message.
  9. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Tu m'excuseras de ne pas souscrire à ce fatalisme ! ;) je ne dis pas que c'est facile, je dis que je me refuse à ne pas essayer. Et ça commence par comprendre d'où vient la pression, est-ce que j'y cède, à combien de %, pourquoi, etc.
     
    Naotoo, Polaire et doudouillitsa ont BigUpé ce message.
  10. torii

    torii
    Expand Collapse

    Une starlette qui se fait un fric dingue à promouvoir des produits sur internet avec une influence délétère sur de nombreux jeunes (et moins jeunes d'ailleurs) et on veut débattre sur... la notion de liberté et ses limites ???? On est dans du post sponsorisé, dans de la manipulation à visée publicitaire, pas dans du bodypositivisme et de la philosophie !
     
    château fort, Pau La, Cornélie et 52 autres ont BigUpé ce message.
  11. Harley Queeen

    Harley Queeen
    Expand Collapse

    J'aurais pas dit mieux @Flowercream- :hugs:
    "Laissez les ados tranquilles". Ça veut tout dire. L'adolescence est déjà une période assez difficile, ne renforcez pas en plus les complexes dont presque toutes les ados souffrent.
     
    Pau La, Kaus Australis, Kathelvellon et 11 autres ont BigUpé ce message.