Le difficile choix des masters...

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Mariemba, le 10 juin 2016.

  1. Mariemba

    Mariemba
    Expand Collapse

    Salut les Mad'

    J'aimerais avoir votre avis. Au début du mois, j'ai validé ma licence de biologie, plus précisément de Biologie Cellulaire, Moléculaire et Physiologie dans une fac de province. Et me voilà à présent devant un choix assez difficile : continuer en master dans la même université ou bien partir faire un autre master à Paris à l'univ Diderot ou Pierre et Marie Curie.
    Le truc, c'est que j'ai vraiment mais vraiment les j'tons de partir. Ça serait sortir de ma zone de confort et comme je suis assez fragile psychologiquement, malgré une bonne réussite dans mes études, j'ai besoin de peser le pour et le contre.
    Et surtout il paraît que la sélection M1 à M2 est horrible et l'ambiance entre les étudiants n'est pas terrible. Comme ce sont des masters avec un très bon niveau, ça m'attire tout de même beaucoup.

    Alors, est-ce que certains ou certaines d'entre vous ont des expériences à partager à ce propos. Comment s'est passé pour vous le départ de votre fac vers une fac parisienne ?
     
  2. EmySnows

    EmySnows
    Expand Collapse

    Ah, la joie de la sélection des masters !

    Je n'ai pas été exactement dans la même situation (vu que le master de ma ville d'études était très bon) mais juste hésiter entre deux spécialités différentes, donc je ne suis pas très sûre de ma réponse... Disons que je pense que tu dois suivre ton instinct.

    Quand tu parles de ceux de Paris (si j'ai bien compris le message hein), tu dis que tu en as peur, que la sélection y es très dur et qu'il y a une mauvaise ambiance : pourquoi donc y aller si tu ne sembles trouver que du négatif ou presque ? Si ton master de ta ville est tout de même un minimum reconnue (du genre qu'il n'est pas à fuit à tout prix quoi ^^), je te dirai plutôt d'y aller, et de ne partir dans une autre ville que lorsque tu te sentiras prête. Parce que si tu penses déjà au fait que ça te fait peur et qu'en plus l'ambiance y serait mauvaise, je ne sais pas si tu n'auras pas de mal à t'y faire rapidement, ce qu'il faut tout de même généralement pour un Master ;)
     
  3. Somebody else

    Somebody else
    Expand Collapse
    Déteste le rose.

    Bonjour !
    Oh, une biologiste aussi :hello: !
    Je remarque que tu n'indiques pas pourquoi ces facs parisiennes t'intéressent, à part pour le fait qu'elles aient un bon niveau. Et le niveau de ta fac actuelle, quel est-il ? Quel autre avantage à part le niveau aurais-tu d'aller sur Paris ?

    La sélection entre les M1 et M2 est rude dans de nombreux masters et pas qu'à Paris. Il ne faut pas oublier que tu peux postuler pour un M2 parisien (c'est courant dans ma filière de bio) après ton M1 de province, même si les chances d'être prise par rapport aux M1 "locaux" sont plus réduites.
    Lors de la sélection entre M1 et M2, j'ai été acceptée à Paris et dans d'autres facs de province. J'ai décidé, malgré la réputation très bonne du master parisien, de rester en province pour préserver ma "qualité de vie" (studio plutôt grand sans avoir à vendre un rein, la campagne pas loin etc. - et j'aime pas Paris, alors sa banlieue en plus j'aurais eu du mal). Et même si a a été une année dure moralement, je ne regrette pas de ne pas être allée à Paris. Mon master est quand même un peu réputé donc bon. Même si c'est loin d'avoir été une année rose, j'ai conservé mon cercle de connaissances (en grande partie), je me suis épargnée un déménagement, et le coût de la vie est quand même moins élevé qu'à Paris donc j'ai pu faire plus de choses :happy:
     
    EmySnows a BigUpé ce message
  4. Mariemba

    Mariemba
    Expand Collapse

    @EmySnows
    Tu as raison je ne présente que les côtés négatifs de ces masters. En fait, les avantages que j'y vois sont un enseignement plus dense, un niveau plus élevé et surtout que la mention d'un bon master parisien sur mon CV pourrait être un atout de taille pour la suite.

    @Somebody else
    Le niveau de ma fac est bon, enfin je ne sais pas trop. Les étudiants issus de ce master arrivent tout de même à faire un doctorat dans de bons labos (ce qui est mon objectif). A part le niveau, les intitulés des cours qui ont l'air géniaux et pour l'un des master la proximité avec l'institut Paster, je n'ai aucun autre avantage à y aller. L'idée de postuler en M2 est excellente, surtout que je suis convaincue de pouvoir gérer le M1 et des stages suffisamment pour avoir un dossier qui tiendra la route.

    Ce que vous m'avez dis est vraiment intéressant et me donne de nouvelles perspectives. J'ai du mal à aborder le problème la tête claire, non embrumée par la panique et en mettant de côté mes standards (et les standards familiaux) élitistes. J'adorerais pouvoir me lancer dans un nouveau challenge, pouvoir me dépasser sans me poser de question, cependant la peur de faire une grosse rechute dépressive à cause du surmenage, de la pression (comme j'ai vécu ça en PACES), me fait réfléchir. La biologie me passionne bien plus que tout autre chose (sauf peut-être la musique), mais elle doit en aucun cas détériorer ma santé mentale comme l'a fait la médecine. Voilà... Merci mille fois pour vos réponses <3
     
    EmySnows et Somebody else ont BigUpé.
Chargement...