Le fantasme de viol, insupportable ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Maia Mazaurette, le 28 juin 2011.

  1. Maia Mazaurette

    Maia Mazaurette
    Expand Collapse
    Accrochée à son ordi

  2. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Est-ce qu'il n'y a pas amalgame entre un viol (= une pratique non consentie par un(e) des 2 (ou plus) protagonistes) et la soumission, la passivité, dans des circonstances particulières (contexte, personne...) ?
    C'est un fantasme que j'ai, mais quand j'imagine un scénario parking souterrain + heure tardive+ sombre inconnu qui me prend sur le capot d'une voiture, c'est forcément lié au plaisir et donc j'ai du mal à rattacher ça à un viol (puisque j'en ai envie, et que ça sort donc du cadre de la relation non consentie ; elle est même méga consentie à vrai dire)

    Et dans l'autre sens, le fantasme de viol sur quelqu'un s'apparente pour moi uniquement à de la domination, sauvage et violente éventuellement mais jamais contre le gré de quelqu'un (fantasmer sur un jeune homme apeuré qui lutte parce qu'il veut pas de moi, humm moi pas trop excitée...)


    Il y a souvent de la violence dans mes fantasmes, mais j'ai vraiment du mal à associer ça à un fantasme de viol pour autant...
     
  3. Apprentie-Diva

    Apprentie-Diva
    Expand Collapse
    Fuck that shit, I am in holidays !

    Moi je suis adepte du : chacun ses fantasmes. Ce qui se passe dans ma tête ne regarde personne d'autre que moi.
    Et si un fantasme doit être réalisé : il n'y a qu'une seule règle : les deux se doivent un mutuel respect et un consentement.
     
  4. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    C'est même souvent assez salvateur !
     
  5. Akela

    Akela
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Super article ^^
    Surtout l'intro (contes de fées et de princesses et tout...)

    Mais comme Dies Irae j'ai peut-être un petit problème dans la définition du viol. À mon sens, il est par définition pas consentant. Or dans les fantasmes, il l'est. La fantasmeuse, dans son rêve, est certes soumise, mais aussi consentante... Donc est-ce vraiment un fantasme de viol ? Ou j'ai rien compris ?
     
  6. Myniloly

    Myniloly
    Expand Collapse
    Who's that girl ?

    Je trouve le rapport des mecs au viol parfois étrange...
    L'autre fois je suis allé voir un film d'animation avec mon copain, "The Prodigies". C'est un film plutôt violent où on voit, à un moment, une adolescente se faire violer par un type qui fait deux fois sa taille. Cette scène m'a salement secouée (bien que j'ai eu, comme détaillé dans l'article, une réaction paradoxale). J'en ai parlé avec mon mec, et lui ne m'a même pas répondu. Je crois qu'elle l'avait réellement choqué, il n'était même pas capable d'en parler...
    Je l'ai raconté à ma mère qui m'a répondu "bah évidemment, t'imagines, c'est encore pire pour les mecs !" Ca m'a étonnée : pour moi c'est les filles qui souffrent le plus en voyant ça, parce que c'est la fille qui se fait pénétrer ! Je n'ai vraiment pas compris =S
     
  7. John-Lennon-my-father?

    John-Lennon-my-father?
    Expand Collapse
    Lena Kaligaris..

    Si c'est consenti, peut-on appeler ça un viol?
     
  8. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    En fait, je ne crois pas que ce soit la pénétration "forcée" en elle-même qui fasse fantasmer. Je crois que c'est plutôt le simulacre de lutte, et l'issue du "combat" qui donne "l'agresseur" vainqueur...
     
  9. Monsieur le Chat

    Monsieur le Chat
    Expand Collapse
    Samèrelipopette

    Je suis d'accord avec plusieurs d'entre vous, un viol peut pas être "voulu" sinon cela n'en ai plus un....et bien différencier le viol de la soumission...et puis pardon mais si y'en a une qui fantasme sur le viol dans ce qu'il est vraiment, elle est juste trop TORDU...

    Pour avoir revu "irréversible" et la FAMEUSE scène y'a pas très longtemps, je trouve ça juste horrible, dégueulasse, ces mecs faudrait leur couper tout ce qui dépasse j'arrêtais pas de me dire "purée si ça m'arrive un jour je meurs, je m'étouffe de peur, je préférerais qu'il me butte plutôt qu'il me touche" et puis je me suis arrêtée d'y penser de peur de me porter l'œil, c'est vraiment une angoisse de ouf, dans le métro surtout laisse tomber une vraie paranoaïque lol .... j'ai d'ailleurs passé la scène j'ai pas pu la regarder en entier...

    Après être soumise, la je dis pas non :winky: mais avec un mec que j'aurais choisi moi même merci !
     
  10. Thon

    Thon
    Expand Collapse
    pr0ncesse...

    Je pense que l'idée du viol en tant que fantasme met en scène des circonstances, un genre de scénario..Tandis qu'effectivement, la réalité serait bien différente..C'est un peu le principe du fantasme en fait, tu le rêve dans ta tête, mais dans les faits jamais tu ne le souhaiterais.

    Edit: ah bah merde, je fais doublon avec Opium sur ce coup!

    Bah tu vois, moi ce sont ces propos qui me choquent... .Crois moi quand tu te retrouve dans cette situation, il y a un moment ou tu te rends bien compte que si tu continue à résister et te battre tu vas y perdre la vie...Alors tu serre les dents, tu souffre, tu te dis que ça passe et que tout à une fin.
    Ok, le viol c'est ignoble, mais dire "je me laisserais pas faire, je mourrais en me battant", je trouve que ça dénote un véritable irrespect pour toute celle qui y sont passées, et qui ont survécu.Comme si on devait se sentir coupable, se sentir mal de n'avoir pas protégé bec et ongles ce "merveilleux jardin secret symbolique et si intime" qu'est notre vagin. Entre ma chatte et ma vie, j'ai choisi la vie, et je ne vois pas pk je devrais me sentir gênée.
     
  11. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    Tu préfèrerais vraiment la mort à un viol? Tu sais un viol on peut s'en remettre! C'est pas parce que tu as été pénétrée de force que t'es foutue à jamais et que tu en porteras la honte toute ta vie, il faut absolument arrêter de tenir ce genre de discours...
     
  12. Monsieur le Chat

    Monsieur le Chat
    Expand Collapse
    Samèrelipopette



    hop hop hop ! j'ai pas parlé de honte, ni que la vie était foutue, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit stp !

    juste en regardant la scène, en imaginant un parfait inconnu, dégueulasse, me tripoter les miches et m'enculé à sec...ba ouai, la mort me semblait moins horrible...
     
Chargement...