Le hashtag #MaybeHeDoesntHitYou rappelle que les violences conjugales ne sont pas forcément physiques

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Chloé P., le 10 mai 2016.

  1. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

  2. VeganDidine

    VeganDidine
    Expand Collapse
    En progrès...

    J'ai adapté mon comportement parce que je me rend compte aujourd'hui que j'avais peur de lui, peur de ses crises de colère, alors je faisais tout pour ne jamais le contrarier, je me retenais quand quelque chose me blessait ou me contrariait, pour ne pas risquer de le perdre. Au final il m'a quitté et je me rend compte après deux ans que le problème ne venait pas de moi, que ses crises de colères, son attitude c'était pas normal, j'avais pas a garder pour moi les choses qui me faisait souffrir, j'avais pas a avoir peur, mais quand ont aime ont est con, je suis tombé dans l'anorexie et la dépression mais je commence a remonter la pente
     
    Astyana, Lord Griffith, Angele12 et 10 autres ont BigUpé ce message.
  3. Endir

    Endir
    Expand Collapse

    C'est toujours étrange de se retrouver dans les phrases des autres. En même temps ça réconforte et permet de se dire : ah bah punaise merci, je n'étais donc pas folle !
    2 mois et demi de liberté, toujours dur de faire confiance à ses souvenirs après autant d'isolement.
    mais. Ouais ça fait du "bien" de lire ça.
     
    Dleifie, Mymy, Adios Badmoizelle et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. Solstice

    Solstice
    Expand Collapse
    Il faut imaginer Sisyphe heureux.

    :tears:

    Par contre désolée d'être "cette personne" mais le dernier tweet ("Un # pour mesurer à quel point la violence conjugale crée un traumatisme encore +profond que les blessures dans la peau"), je suis la seule à le trouver immonde ? J'ai beau le relire j'y vois une hiérarchisation et c'est horrible. On peut pas comparer les traumatismes, on peut pas dire que tel trauma marque plus "profondément" que tel trauma (surtout que là, ça a surtout l'air d'être balancé pour la "joliesse" de la phrase). Surtout sur un hashtag qui parle des violences conjugales et là où des victimes de violences physiques vont peut-être aller. C'est juste grave.
     
    alcachofra, melumelo, Kmarlou et 10 autres ont BigUpé ce message.
  5. jorda

    jorda
    Expand Collapse

    @Solstice hm je pense que par là, on voulait dire que en général, les marques des coups finissent par disparaître alors que la violence psychologique reste.
    Après, les deux sont souvent ressenties en même temps : quand une personne subit une violence physique, elle subit également une violence psychologique, ne serait-ce que les conséquences psychologiques du fait qu'on ait porté atteinte à son intégrité physique. Donc des victimes de violences physiques sont forcément des victimes de violences psychologiques, ne serait-ce qu'en prenant en considération les conséquences psychologiques des violences physiques infligées.
     
    Lunafey et Lis ont BigUpé.
  6. Asveig

    Asveig
    Expand Collapse
    moi j'répond merde, en principe ça va avec tout.

    j'ai pris une grosse claque en voyant ce hashtag, mon père étant un pervers narcissique j'ai bien connu cette saloperie, mais là ce qui m'inquiète c'est quand j'ai lu un tweet disant "il ne te frappe peut-être pas, mais il devient fou dès que tu ne réponds pas au téléphone et qu'il ne sais pas où tu es ou avec qui, mais s'en fout totalement que tu rentres seule à pied la nuit"...
    J'ai pris une énorme claque parce que mon mec fait ça. Je sais pas quoi faire.
     
    Kmarlou, Lord Griffith, Angele12 et 9 autres ont BigUpé ce message.
  7. Les Beaux Jours

    Les Beaux Jours
    Expand Collapse

    @Asveig tu en as déjà parlé avec lui? Il a d'autres comportements limites?
     
    Kmarlou et Lis ont BigUpé.
  8. Asveig

    Asveig
    Expand Collapse
    moi j'répond merde, en principe ça va avec tout.

    @Les Beaux Jours oui par exemple il minimise les traumatismes que j'ai pu vivre par le passé, quand il dit un truc qui me blesse il s'excuse pas il se cherche des excuses et par la suite me dit des trucs genre "je suis vraiment mauvais si tu veux partir vas y, je crois que ce serait mieux si j'existais pas" etc, quand je parle d'un sujet autre que ce qui l'intéresse (genre le féminisme...) il se barre tout simplement de la pièce, il me dit que s'il travaille c'est uniquement pour moi (genre je suis la feignasse qu'il faut entretenir alors que je bosse plus que lui) et que donc s'il est fatigué c'est pour moi, il essaie de me culpabiliser quand je sors voir des amis "oh tu me laisses tout seul...je vais m'ennuyer sans toi..." etc...
    J'ai essayé, mais dès que j'en parle ça part en vrille, il se met en position de victime et y'a plus rien à faire, des fois on dirait mon père...
     
    Kmarlou, Lord Griffith, Somebody else et 4 autres ont BigUpé ce message.
  9. Asveig

    Asveig
    Expand Collapse
    moi j'répond merde, en principe ça va avec tout.

    Dernier truc en date qui m'a vraiment foutue en l'air c'est que j'avais passé 3 jours chez des amis, le soir je lui dit qu'on rentrera peut-être que le lendemain, il me dit "je m'en fous", forcément je vais pas très bien, on va à une soirée pour (boire) se changer les idées, dans la soirée je refuse de lui répondre au téléphone et là il me dit "je bosse comme un malade pour toi et toi tu me fais un coup comme ça?"...forcément j'étais pas bien, et quand je rentre je lui dit que c'est inacceptable un tel comportement et il me sort "faut me comprendre aussi ça faisait 3j que je t'avais pas vue et j'étais fatigué"... :mur:
     
    Kmarlou, Lord Griffith, Adios Badmoizelle et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Crazy

    Crazy
    Expand Collapse
    "Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important." (Terry Pratchett)

    @Asveig vire-le.
    Au mieux, il est immature et ne voit que son nombril. Au pire, c'est un pervers narcissique.

    (Ok, c'est facile à dire, mais avec ce que tu dis, j'ai vraiment l'impression que tu peux trouver mieux).
     
    MinetteA, Kmarlou, EleanorRigby et 6 autres ont BigUpé ce message.
  11. Asveig

    Asveig
    Expand Collapse
    moi j'répond merde, en principe ça va avec tout.

    Je pense qu'il est juste immature...il agit comme un gosse parfois...mon père étant un PN je retrouve pas cette même sensation de manipulation perverse, j'ai plus l'impression d'un gosse qui sait pas trop ce qu'il fait...
     
    Kmarlou, Lord Griffith, Adios Badmoizelle et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  12. Asveig

    Asveig
    Expand Collapse
    moi j'répond merde, en principe ça va avec tout.

    Il a pas l'air de se rendre compte en fait, il a fallut 1 an et quelque pour qu'il comprenne qu'il faut IMPERATIVEMENT venir me chercher quand je prend le bus de nuit parce que la nuit j'angoisse (je fais d'énormes crises d'angoisse si on me laisse seule dehors la nuit), il ne l'a compris que quand il m'a vue faire une crise d'angoisse et l'état dans le quel ça me met pour qu'enfin il réalise la gravité du truc... je suppose que c'est juste de l'immaturité :dunno:
     
Chargement...