Le magazine allemand Brigitte fait poser des immigrées

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Elise, le 19 janvier 2011.

  1. Elise

    Elise
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac'
    Membre de l'équipe

  2. Gavanza

    Gavanza
    Expand Collapse
    C'est quoi un statut ?

    Je trouve ça un peu bizarre. Je ne vois pas comment ils peuvent considèrer leur projet comme du militantisme.
    J'ai l'impression qu'on les affiche en disant : "regardez ! ce sont des immigrées !" Les montrer du doigt comme ça, comme si elles étaient différentes, je trouve ça étrange.
    Je ne vois pas ça comme un "on ne vous oublie pas, on sait aussi que vous faites parties autant que nous du peuple allemand". Mais plutôt comme une mise à l'écart de ces immigrées. "L'important" c'est qu'elles soient allemandes non ? En leur consacrant un numéro, j'ai l'impression qu'on les considère seulement comme des immigrées, et pas comme des allemandes à part entière. Pourquoi ne pas les mélanger aux allemandes non-immigrées (ça ne se dit pas, mais je ne sais pas trop comment dire ça sans utiliser une expression inappropriée) ?
    Je ne sais pas trop comment bien m'expliquer en réalité.

    De toutes façons, je ne suis vraiment pas pour les magazines où on met en avant une catégorie de personnes en pensant bien faire. Moi j'ai plutôt l'impression qu'on les montre du doigt, en faisait clairement comprendre qu'on ne pourrait pas les intégrer aux autres numéros du magazine.
    Tout ce qui est "Spécial immigrées", "Spécial black", ou "Spécial ronde", tout ça vraiment, je n'apprécie pas spécialement.

    Je me rends compte en fait, que je ne réponds pas vraiment à la question lancée par l'article. La question de l'identité nationale est vraiment quelque chose qui me dépasse. Je ne saurais vraiment pas répondre à ce débat. Est-ce que je me sens française ? Est-ce que je me sens plus ou moins française qu'un français issu de l'immigration, honnêtement je n'en sais rien, et c'est une réponse, qu'au final, je ne cherche même pas à avoir.

    Par contre, je trouve toujours que leur idée de faire poser tout type de femmes, est une idée assez cool que j'aimerais voir se développer d'avantage.
     
  3. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    Le débat sur l'intégration me rappelle un autre débat dont on a longuement parlé en France...
    Je trouve que l'initiative de ce magazine est osée et porteur d'espoir,de nombreux magazines devraient suivre cet exemple.
    Je peux comprendre que le Figaro voit en cette action un but complètement marketing,dans le sens ou nous sommes entourés de publicité et que le but d'une entreprise est de faire vendre quelque soit la façon.
    Moi je dis à quand de jolies filles comme ça dans le Vogue France
     
  4. Silver Queen

    Silver Queen
    Expand Collapse
    ROOOAR!

    Je suis d'accord avec ce que disent les filles au dessus. Généralement les magasines "spécial..." sont bien souvent ridicules en consacrant une infime partie au "sujet" pour après coller derrière tout et son contraire.
    Je n'ai jamais lu le magasine Brigitte, je trouve sympa leur initiative de faire poser des lectrices et tout, mais je ne sais pas de ce qu'il en est pour le contenu. Est ce que ça se rapporte seulement à la couverture ou également pour les photos à l'intérieur?

    D'un autre côté, je trouve ça bien de parler de l'immigration. Comme dit dans l'article ça permet vraiment de se poser des questions. Et puis ça change de l'éternel débat ronde/mince. Donc au final j'aime l'idée :)
     
  5. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    Pour le coup de pub, je comprend un peu ce que veut dire le journaliste de Le Monde. Les "immigrées" ne vont pas forcément acheter plus le magazine (ça serait même le contraire, déjà faut qu'elles se sentent visées, et moi qui ne suis pas née en France, j'ai pas vraiment l'impression que cette histoire me concerne). Mais bon ils "font le buzz" (je haie cette expression) et donc vont vendre plus qu'avec une couverture classique.


    Pour le reste, comme les autres. L'idée de rapprocher les modèles des lectrices ok mais alors pourquoi mettre les "immigrées" (je ne vois toujours pas ce que ça signifie socialement parlant) à part sur une couverture qui les marginalise. Et bon sang tant qu'à faire de parler d'immigrées, autant être représentatif et montrer des algériennes, des tunisiennes des marocaines, proportionnellement à la VRAIE population. C'est comme s'il y avait les bons (suédoise, grande black) et les mauvais.
     
  6. Fiasco

    Fiasco
    Expand Collapse
    Grande gueule.

    Je vais plutôt aller dans le sens de ce paragraphe.Quand tu parles d'une identité, ici tu "exiges" d'avoir une seule et unique identité, celle d'être française.D'ailleurs, c'est partout, c'est dans l'état civil.Tu es française, marocaine, allemande ou tu n'es pas.
    Le problème est que, au fond de toutes ces femmes exposées, il y'a un brassage ethnique, culturel, religieux qui s'emmêlent pour donner cette couverture.Donc, je pense aussi que ce n'est pas un coup 100% marketing, c'est aussi une façon de dire : "je suis peut-être allemande de nationalité, mais tu sais si tu me posais la question il y'a 10 ans, je dirai que je suis iranienne à 100% ou maghrébine à 70%"
    Comme quoi, l'identité "partielle" d'une personne peut être fixée sur ses papiers mais jamais dans sa tête, il est un peu de tout :)
     
  7. Lilie-Rose

    Lilie-Rose
    Expand Collapse
    Lova Lova

    Coup de publicité ou revendications ou pas ; je trouve ça quand même pas mal :)
     
Chargement...