Le magazine féminin Lilac a fait scandale en Palestine

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 5 juin 2012.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

  2. Caliodë

    Caliodë
    Expand Collapse
    Oh Yeah !

    Je suis pas sure, elle peut juste avoir le cou tordu sur le coté. Et puis l'ombre des cheveux correspond.
    Sinon pour ce qui est de l'article, bien sur qu'on en revient toujours au conflit israelo-palestinien, parce que cela fait parti de leur quotidien. C'est juste bien que de temps en temps on pense à voir que si la vie quotidienne là bas est dure, ce n'est pas seulement à cause de cette guerre.
    Après, entre voir et agir, malheureusement...
     
  3. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

    Tout à fait d'accord. D'ailleurs, pour éviter les malentendus, j'en profite pour préciser ici que la chute de mon article n'est pas un agacement, mais une façon de compatir avec cette région du monde hyper tendue dont la majorité des problématiques se voit polarisée par le conflit…
     
  4. VII

    VII
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    Pour avoir été la bas, c'est surtout le fait qu'on leur "impose" un magazine qui vient d'Israel.
    Et puis évidemment la culture palestinienne est beaucoup plus "puritaine" mais il faut savoir que le conflit autour du corps vient aussi des humiliations répétées pour pas mal de Palestiniennes d'être obligées de se dévêtir (dévoiler hein) et d'être fouillées au corps.
    Quand j'y était un groupe de Palestiennes avaient manifesté pour ne plus être fouillées par des hommes, résultat: ils utilisaient des chiens :facepalm:

    Puis j'aurais à ajouter que c'est bien mignon de vouloir "ouvrir les yeux" aux gens mais ça ne marche que si c'est mesuré sinon c'est logiquement vu comme une agression. Et les sujets cités tournent autour de choses qui ne concernent pas le quotidiens de ces filles, pourquoi pas un article sur la servitude domestique? Sur l’accès à l'éducation, la santé?
     
  5. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    Moi ce qui me choque, c'est la tête du mannequin.
     
  6. VII

    VII
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    Oui mais non :)
    Il y a des arabes qui habitent en Israël, ils ne sont pas palestiniens en fait mais citoyens arabes en Israël (c'est compliqué mais comme Israël est un état confessionnel ils ont des cartes d'identité différentes, mais sont israéliens).
     
  7. CocomicStrip

    CocomicStrip
    Expand Collapse
    "2013 sera la plus bonne de toutes mes copines"

    Je trouve cette couverture décevante,ce n'est pas naturel,c'est même presque un peu cliché...
    Le regard défiant l'objectif & le bikini à strass....hummm ça sent les années 80/90 tout ça:eh:
    Le magazine devrait peut être revoir sa définition d'émancipation.

    En revanche le choix des articles est particulièrement intéressant et audacieux!
     
  8. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

    Oh mais non, tu n'es absolument pas pesante ! Ce débat me passionne !
    Je viens de relire l'article, et donc de comprendre où tu voulais en venir. Au début, je pensais que tu titillais cette phrase :
    « Le problème n’est pas le bikini en lui-même. Ce qui a provoqué la colère est que ce soit une Arabe-israélienne qui ait dépassé ce tabou. »
    auquel cas, comme l'a dit VII, je faisais ici allusion à un mannequin arabe vivant en Israël (j'aurais aussi pu dire une « Palestinienne de l'intérieur » ou une « réfugiée de l'intérieur », puisque c'est aussi comme ça que l'on appelle les Palestiniens qui possèdent la nationalité israélienne (à ne pas confondre avec les Juifs arabes, qui eux, sont des juifs originaires des pays arabes).

    En revanche, si l'expression « israélo-arabe » appliquée au conflit te gêne parce que tu considères qu'il est mieux de remplacer « arabe » par « palestinien », je te rejoins quand tu soulignes que parler de Palestine, c'est permettre d'accréditer une entité que certains sionistes récusent.

    À ma décharge, ceci étant : loin de moi l'idée de mélanger les identités « arabe » et « palestinienne » (une banane est un fruit, mais tous les fruits ne sont pas forcément des bananes, je suis bien d'accord), mais une des grandes leçons que je garde de Alain Gresh, journaliste passionné par le Proche-Orient et invétéré pro-palestinien, rencontré lors de mon stage au Monde Diplomatique, est que :
    - quand on parle du conflit israélo-arabe, on met l'accent sur la période post-1948
    - quand on parle de conflit israélo-palestinien, on met l'accent sur le conflit entre les Palestiniens et les Israéliens
    - quand on parle de conflit judéo-arabe, on évoque surtout les relations entre juifs et arabes (en France, par exemple)
    - quand on dit conflit palestino-sioniste, on parle surtout des nationalismes arabe et juif

    En fait, selon que l'on privilégie le terme « palestinien » ou « arabe », on met en exergue soit le nationalisme palestinien, soit le conflit dans sa globalité (en incluant les pays voisins, qu'il s'agisse de la Jordanie ou du Liban, sachant que les deux pays n'ont pas du tout eu les mêmes rôles dans le conflit).

    Bref, je faisais ici allusion au conflit « dans sa globalité » (je voulais mettre en avant l'idée que le Proche-Orient est une région du monde polarisée par le conflit israélo-palestinien), ce qui, dans l'introduction de mon papier, me permettait au passage d'éviter une répétition (puisque je parle déjà de « palestiniens » au début de ma phrase). Mais je suis tout à fait sensible à ton argument. Dire « Palestinien », c'est déjà presque une prise de position tant certains refusent de penser cette identité légitime :)
     
  9. VII

    VII
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    Ah bah j'aurai pas dit mieux (tu m'étonnes ouais ^^).
    J'utilise ce terme parce que ce sont des arabes d’Israël qui se définissent comme ça (enfin ceux que j'ai vus). En fait je ne pensais même pas que le mannequin était forcement palestinienne :P
    Mais je te rejoins sur les termes de "conflit israélo-palestinien" :)
     
  10. VII

    VII
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    Bah c'est normal et intéressant :P
    En fait le terme "israelo-arabe" je l'utilise pour désigner des personnes en particulier tandis que pour le conflit c'est logiquement "israelo-palestinien" parce que bon il n'y a pas au final de consensus "israelo-arabe" au sens ou tous les pays du "monde arabe" ont eu des tas de positions différentes (et puis si on essaie d'être précis le "monde arabe" n'existe pas).
     
Chargement...