Le mouvement Occupy Wall Street aux Etats-Unis

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 17 octobre 2011.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    C'est cool d'en parler ici,
    je m'étonnais que ça ne soit pas déjà fait.

    Les manifs ont été reprises par d'autre pays,
    il suffit de taper "occupy" sur FB pour s'en rendre compte ;)

    La page que j'ai rejointe s'appelle "Occupy Together".
     
  3. Lolli

    Lolli
    Expand Collapse

    Il était temps... merci

    Dommage de ne pas aborder le fait que ce mouvement s'inscrit quand même dans un mouvement bcp plus global et mondial dont les médias ne parlent pas.
     
  4. Ineffable

    Ineffable
    Expand Collapse
    Act like a girl !

    Liée en quelques sorte au printemps arabe, mais aussi aux indignés d'espagne et d'europe et aux manifestations au chili qui durent depuis un bout de temps...

    Samedi l'appel à la manifestation était mondial de la part des indignés et OccupyWallStreet a répondu présent.

    Je suis par contre un peu choquée que les médias n'en parlent pas plus que ça, samedi soir sur la 2 on a eu droit à 20min de rugby (et pourtant je suis à fond le rugby), 15min de primaires socialistes (je suis aussi), 10min sur le prof qui a tué une policière et 25sec sur les manifestations (qui ont pourtant bien dégénérées ici à Rome) qui ont quand même rassemblées des milliers (millions ???) de personnes dans le monde entier...
     
  5. Albany

    Albany
    Expand Collapse
    Mrs Gordon-Levitt

    ENFIN ! J'ai de la chance d'avoir des amis new yorkais qui participent à toutes les manifs depuis le début et cela m'avait surpris de ne rien voir paraitre dans les médias puis ensuite apparaitre dans certains médias américains mais de façon très condescendante et méprisante. Maintenant le New York Times commence à faire des articles potables sur le sujet et ce mouvement prend de l'ampleur à travers les US et le monde :)
     
  6. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

    Oui, le New York Times. En France, Le Monde en parle de temps en temps aussi. Et puis faut guetter Courrier International pour une vue d'ensemble.
    (Et j'ai vu des articles sur les sites du Nouvel Obs, de l'Express et encore beaucoup d'autres, du coup je suis surprise que vous ayez l'impression que personne n'en parle).

    En tout cas en parlant du traitement des manifestations de manière méprisante, délecte-toi de ce lien.

    "Non, ils n'ont aucune idée de la façon dont on crée les emplois et de l'économie de marché".

    Non mais allez-y, dites clairement qu'ils sont cons comme des luges, oui. :XD:
    (Ok, c'est Fox News et on s'attend à ce genre de réactions de leur part, mais ça me fait toujours rire tant c'est peu subtil/gratuitement méchant/conservateur à outrance)
     
  7. Albany

    Albany
    Expand Collapse
    Mrs Gordon-Levitt

    :bomb::bomb:

    Ce qui m'énerve le plus ce sont les commentaires de ceux qui disent "ils feraient mieux de travailler au lieu de se plaindre" ... sauf que beaucoup sont au chômage à cause de la crise financière ! (entre autres)

    Un très bon article en anglais.
     
  8. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    Même si le mouvement est un peu fourre tout, je le trouve vraiment inspirant. On avait presque oublié que les foules pouvaient renverser les modèles économiques et politiques (pas toujours en bien mais quand même. Toute mon enfance et mon adolescence j'ai eu le sentiment d'être dans un monde figé, ou les mécanismes étaient tellement mondialisés et complexes que plus jamais les peuples ne pourraient y changer grand chose. Il flottait comme une espèce de résignation, de dépression, de morosité. La crise de 2008 n'avait rien fondamentalement changé.
    Et puis depuis les révolutions arabes, la crise financière et Fukushima aussi bizarrement, j'ai l'impression qu'un nouveau vent souffle, qu'il y a à nouveau un désire et une envie collective de participer au fonctionnement du monde et en même temps un sentiment d'urgence pour qu'un changement se produise.

    Moi qui était pourtant de gauche, très écolo et qui avait profondément envie de m'engager politiquement j'étais devenue blasée et cynique, vraiment. Plus envie de m'engager ou même de me battre pour quoi que ce soit. Je voyais mes études comme une longue route vers le chomage puis un travail précaire et mal payé.
    Aujourd'hui j'ai de nouveau la motivation, j'ai changé de filière pour avoir dans les mains les moyens de peut être faire bouger les choses un jour et j'ai de nouveau envie de m'engager, dans une association pour le moment puis qui sait plus tard ...

    Bref la première crise avait provoqué dépression et tourment, cette deuxième provoque une saine colère qui donne à nouveau envie aux gens de prendre leur avenir en mains et je trouve ça génial, même si ce n'est qu'une petite bulle d'espoir avant un retour à la normale
     
  9. Lolli

    Lolli
    Expand Collapse

    Certains en parlent, certes, mais pas à la mesure des faits, c'est ça le problème. Ou alors d'une manière et avec des termes visant à minimiser, stigmatiser, détourner, se moquer... Ce qu'on peut lire dans l'Express, le nouvel obs, le monde, est tres loin de la réalité.

    Historique ! 85 pays et 981 villes entrent dans la révolte ce samedi | | ActualutteActualutte | Le journal qui s'indigne !

    Comment les médias ont minimisé une mobilisation jamais vue dans toute l’histoire de l’humanité | | ActualutteActualutte | Le journal qui s'indigne !

    Deux petits liens pour prendre un peu conscience de l'ampleur des événements et du mensonge des médias.


    ce que tu dis est vrai, mais ça fait bien plus longtemps que ça que ça se prépare, et si ça retombe, ce sera pour mieux recommencer.
    Dans presque tous les pays du monde des gens se rassemblent, réfléchissent, luttent contre la dictature de ces "1%", et ce depuis quelques années, et ça ne va pas s’arrêter! Les médias bien sur n'en parlerons pas, car pour etre visible il faut faire le buzz.
    Mais qui dit buzz dit fin du buzz, d’où aussi la volonté de certains mouvements de ne pas faire le buzz :)
    Du coup ça ne sera peut être pas en 2011, ni à la prochaine crise, mais a chaque fois les rangs des "indignés" grossiront, et c'est ce qui compte.
     
  10. Apprentie-Diva

    Apprentie-Diva
    Expand Collapse
    Fuck that shit, I am in holidays !

    Ca me redonne envie de lire le bouquin de Stephane Hessel tout ça !
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'est tout-à-fait vrai. Ici au Québec, les média ont adopté une autre approche : ils en parlent tous les jours, mais très succintement, et avec un ton presque... infantilisant ! Par exemple, à la météo, c'est "les indignés passeront une fin de semaine bien froide ah! ah!" En gros, ça me donne l'impression de "laissons-les faire et carressons-les dans le sens du poil".
    Étrange, j'arrive pas à savoir si ça tient du cynisme ou de la crainte.
    En tous les cas à Montréal, l'occupation a commencé le 15 Octobre, et tout se passe bien jusqu'ici. Beaucoup de gens s'arrêtent pour débattre, ou pour participer à l'élaboration des repas.
    C'est toujours un pas de plus vers l'empathie !
     
  12. Lolli

    Lolli
    Expand Collapse

    Exactement, et il n'y a pas de meilleure technique de manipulation que celle la :x
    Les mots employés ne sont jamais anodins.
    Et ça marche : la preuve, des millions de gens se rassemblent a travers le monde, et tout le monde s'en fou!
    Idem au niveau des idées véhiculées : les médias n'en parlent tellement pas que pour la majorité des gens, ça reste "flou".
    Si tu regardes bien c'est pareil pour la Grèce : la seule chose qu'on entend c'est qu'il y a des grèves et que les poubelles ne sont pas ramassées (en gros).
    Et quand il y a des manifestations pacifiques, les seules choses relayées par les médias sont des affrontements, mais bien sur ils se gardent de préciser que 2 fois sur 3 ce sont des flics en civil qui les provoquent (ça c'est passé comme ça avec les indignés a Bastille par exemple).
     
Chargement...