Le nouveau site d’admission post-bac 2017 ouvre aujourd’hui !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Chloé P., le 1 décembre 2016.

  1. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

  2. Licornichon

    Licornichon
    Expand Collapse

    OMG .... Maid APB c'est ... Le Choixpeau magique des moldus en fait !
    :potternoes:

    [​IMG]
     
    Estafette, Leviosa et Chloé P. ont BigUpé ce message.
  3. Hannah-Scarlett

    Hannah-Scarlett
    Expand Collapse

    Ah, APB... Au lycée j'avais mis n'importe quoi dessus, j'ai été acceptée en prépa littéraire, mon premier choix, et à la rentrée je me suis réorientée en licence de biologie x)
     
  4. ChansonMuette

    ChansonMuette
    Expand Collapse

    Nulles.
    Voilà, désolée :lunette:.
    Non pardon, j'ai toujours mauvaise ma première désillusion du monde des adultes.

    Franchement, il n'y a qu'à moi que ce logiciel donne l'impression d'être un petit rat de laboratoire sur lequel on fait des expériences ? Le truc est réformé tous les ans, résultat personne ne comprend comment ça marche, c'est impossible d'être guidé par l'administration du lycée parce qu'ils ne suivent pas non plus.. Exemple sympa : en 2015, les vœux de fac, ne demandant pas de dossiers, étaient validés automatiquement, pas besoin pour l'élève de le faire. MAIS en 2016, ce n'était plus le cas. Sauf que la CPE du lycée d'un de mes proches n'était pas au courant donc l'idée que ce n'était pas la peine de cliquer sur " valider " a subsisté et quelle ne fut pas la déconvenue lorsque le matin fut venu de découvrir que tous les vœux étaient partis à la poubelle :lunette:

    L'algorithme est secret ( et je suis peut être trop méfiante mais pour moi si on cache quelque chose c'est qu'on est pas franchement clean ). Enfin non, pardon, il n'est plus secret ; il a été réclamé à corps et à cri très tôt l'année dernière, a finalement été obtenu biiien après que la session APB 2016 soit terminée et dans un verbiage complètement dégueu 1) mes algorithmes de seconde étaient plus clairs, c'est dire 2) il va en falloir, du boulot pour le " traduire " et après ça suffit d'annoncer qu'on l'a rechangé et hop c'est reparti pour la course à l'honnêteté. C'est tout de même dommage de confier l'avenir de millions de jeunes à un truc aussi nébuleux non ?

    Enfin, je note le positif : C'est bien que quelqu'un ait enfin eu la révélation que vouloir faire psycho, c'est pas vouloir faire psycho à tout prix ; y'a une différence entre vouloir être accepté dans une fac parisienne ou à Bobigny donc donner un minimum de maîtrise aux jeunes bacheliers en leur permettant de choisir de privilégier une formation à une autre qui n'est pas du tout dans la fac qu'ils souhaitent avoir, c'est pas plus mal. ( C'est juste dommage pour ma génération que personne n'ait eu l'éclair de génie avant mais bon, c'est la vie ).
    Dommage en revanche qu'ils soient restés sur leur idée de licence libre obligatoire qui 1) décrédibilise totalement ces licences qui sont donc vues comme des licences poubelles 2) se retrouvent au final saturées de demande => même pas de garanties de les obtenir ( je vous dis pas la joie quand on découvre qu'aucune formation, même pas la " pastille verte du ridicule " ne vous a accepté. Le tout pendant les révisions du bac, pour toujours plus de fun :troll:).

    Enfin, de toute façon la source du problème est concentrée dans une seule phrase : " En effet, elle a contribué à faire baisser de 12 % le nombre de candidats sans proposition par rapport à la session 2015. ". Des chiffres, toujours des chiffres, ça c'est bien la maladie du siècle. On est contents au gouvernement de se masturber avec. Bon par contre, vaudrait mieux éviter de demander aux élèves si ils sont satisfaits de leur orientation, la réalité risque de piquer. C'est sûr que ces 12% qui ont obtenu la licence libre biélorusse-tchétchène à 2h de chez eux doivent se congratuler autant.

    Enfin, ce que je dis concerne principalement les facs, qui n'ont pas droit de regard sur les dossiers ( la sacro-sainte égalité des chances, tout ça, impliquant qu'il faille accorder à Jean-Kévin, 2 de moyenne, 75h d'absences, les mêmes chances d'aboutir dans la formation qu'il désire que toi qui a cru naïvement à la chanson de " on a ce qu'on mérite et tu feras de bonnes études si tu bosse bien " ).
    Puisqu'on parle d'égalité des chances et qu'on est sensés être sous l'autorité d'un gouvernement de gauche, ça aurait aussi pu être bien au ministère que quelqu'un se dise, " tiens, dis-donc, toutes les académies ne se valent pas niveau scolaire, et elles ne sont pas toutes aussi bien dotées au niveau des facultés, peut être qu'il faudrait arrêter de forcer les jeunes à rester dans leur académie ? ". Et oui, cette idée de " pas de séléction ", c'est le serpent qui se mord la queue : tout le monde ne peut pas faire la même chose donc il faut bien sélectionner. De quel esprit tordu nous est donc venue cette idée que sélectionner selon le lieu d'habitation, l'académie " de bac ", était plus juste que de juger des efforts scolaires ?
    Quitte à ce qu'on joue notre avenir et nos études à la loterie, personnellement, j'aurai préféré qu'on y aille franchement : le tirage au sort, pas de souci ! Mais un vrai alors, qui concerne tout le monde, que les parisiens qui souhaitent faire psycho soient aussi incertains d'avoir une place que mes potes créteillois ( spoiler alert : aucun n'a eu de place ).

    En bref, pas de nouveautés bien exaltante en vue ; une nouveauté qui tient la route mais à part ça, on peut souhaiter tout de même un joyeux naufrage à la génération de terminales 2016-2017, courage les gars, c'est dur mais on y survit :hello:
     
    lenanel, Eternally, Titice et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Anna N

    Anna N
    Expand Collapse

    Ahhhhhhhhh APB, j'ai joué le jeu l'année dernière étant en Terminale ES et c'est avec beaucoup d'audace que j'ai mis en premier voeu une licence/bachelor à P3 sélective (coucou seulement 5 places) donc je m'étais bien rentré dans la tête que c'était assez peu probable de l'obtenir. Ça n'a pas loupé puisqu'après les trois phases d'admission (j'étais notée comme "sur liste d'attente à mon premier voeu donc je n'ai pas perdu espoir) j'ai finalement obtenu mon deuxième voeu (aussi à P3). Sauf qu'au moment de faire les inscriptions administratives via internet (sentez vous la galère venir ?) impossible de me connecter sur le site de la fac. Après moult mails et appels (entre 14 et 16 heures of course) j'apprends qu' "APB a fourni des informations erronées quant à mon dossier" (pas très clair, j'avoue ne pas avoir cherché plus que ça, on était en juillet, et me prendre la tête avec des problèmes administratifs n'était pas à l'ordre du jour).
    Arrive septembre et la rentrée qui se passe sans soucis mais un truc m'interpelle, la licence qui était mon premier voeu ne compte que 4 personnes... lol
    Finalement j'ai reçu un mail une semaine plus tard de la part de la directrice de mon département à la fac m'informant que j'étais la cinquième étudiante de cette licence.
    J'ai jamais vraiment su ce qui avait merdé dans tout ça, mais deux choses sont sûres : 1. Ça vient d'APB qui n'a vraisemblablement pas transmis mon dossier à la fac.
    2. Heureusement que j'avais obtenu mon deuxième voeu dans la même fac parce que si j'avais finie dans une toute autre université je ne suis pas sûre qu'on serait venu me chercher pour m'informer de cette erreur. Je serais donc passée à côté de cette licence qui est tout ce que j'aime réuni...
    Et je connais beaucouuuuup d'histoires similaires
     
    Eternally et ChansonMuette ont BigUpé.
Chargement...