Le Papa Noël, c\'est de la merde !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 16 décembre 2010.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. Lilie-Rose

    Lilie-Rose
    Expand Collapse
    Lova Lova

    haha j'aime :)
     
  3. Grand Mère Feuillage

    Grand Mère Feuillage
    Expand Collapse
    Il en va de mon devoir envers moi-même d'exploiter la nature qui m'a été confiée.

    mon anniv c'est le 14 décembre et un noël (je devais avoir 5 ans) mes parents (un peu cons sur ce coup là quand même) ont utilisé le même papier cadeau... Voilà comment j'ai découvert la vérité... :yawn: Mais en fait j'ai rien dit car j'avais 3 frères et soeur derrière et je me rappelle m'être dit "bon ben ils veulent pas qu'on sachent, c'est pour la surprise"... Je leur en ai parlé quelques jours plus tard en demandant pourquoi les cadeaux avaient le même emballage, là ils me répondent c'est parce que le père Noël n'a pas eu le temps d'emballer les cadeaux et comme il savait qu'il nous restait du papier de ton anniv, il nous a demandé de le faire pour lui... ben oui bien sûr... Je me rappelle ensuite être revenue plusieurs fois sur le sujet jusqu'à les faire avouer et ensuite ils m'ont demandé de garder le secret pour les petits... Là je me suis sentie grande je savais un truc que les petits ne savaient pas...
     
  4. Elsa

    Elsa
    Expand Collapse

    En fait depuis que j'ai lu l'article sur ton blog je me suis pas mal interrogée. parce que c'est déjà un truc qui me trottait dans la tête en tant que jeune maman : dois-je mentir à ma fille moi aussi ? Parce que bon, l'idée du Père Noël allait avant de concert avec le Père Fouettard, et faisait partie de tous ces trucs censés obliger les gamins à être obéissants. Et puis ouais c'est un mensonge.
    Et finalement, c'est vraiment ton article (comme quoi) qui m'a fait prendre mon choix, oui, je lui parlerais du Père Noël. Pour moi, le Père Noël, la petite Souris, les Cloches de Pâques, les fées, et que sais-je encore, font parti de tout un univers imaginaire et merveilleux que l'on transmet, à notre façon à nos enfants, et qui leur apprennent aussi à rêver. Enfin je me dis qu'un enfant à qui on ne raconte jamais d'histoires ne peux pas développer son imaginaire, puisqu'il vit uniquement dans le monde réel.
    Je n'ai pas mal vécu le jour où j'ai su qu'il n'existait pas (pourtant un peu hardcore, j'avais 5 ans, mon cousin de 10 ans avait été réquisitionné pour aider à porter les cadeaux et vu que ça le gavait, il est venu me chercher pour l'aider, donc j'ai compris toute seule devant toute la famille en train d'installer la prétendue descente du Père Noël), et je crois que si je suis aussi rêveuse aujourd'hui, et que j'aime voir de la magie partout, c'est grâce à tout ce monde imaginaire auquel on m'a fait croire étant petite...
     
  5. Mariegolote

    Mariegolote
    Expand Collapse
    NutellAddict

    Moi mes parents ne m'ont jamais fait croire aux Père-Noël et je les en remercie parce que ça me dérange ce concept du Santa-Claus quand on connait l'histoire de Coca-Cola et tout ça.

    Bon après c'est vrai que dans la cour de l'école j'étais la peste qui révélait la vérité à tout le monde :twisted:
     
  6. finderella

    finderella
    Expand Collapse

    Moi je n'ai pas mal vécu cette révélation car d'un coté j'y crois toujours un peu. Ou plutôt je veux y croire. Quand je me balade en foret, j'ouvre grand les yeux dans l'espoir de rencontrer des fées ou des lutins des bois (ou un oursons qui parle...Ohhh un meugnon ourson), le soir de noël, j'écoute le silence pour entendre les clochettes du pére noël, quand je mange une fraise pour la 1ere fois de l'année je ferme les yeux et fait un voeu ....
    Bref je suis pas cinglée mais une fille équilibrée, plutôt intelligente mais à qui ça fait du bien de réver un peu et de chercher la magie ou elle peut se trouver!
    Oh et puis y'a rien de plus déprimant que des enfants blasés qui te regarde de travers quand tu leur parle de la sorciére qui vit dans la drôle de maison près de la foret, pfff quels sales gosses ceux là! :-)
     
  7. Insert_Spoon

    Insert_Spoon
    Expand Collapse
    Troll de qualité

    Je suis tout à fait d'accord.

    Moi mes enfants je leur parlerai le plus tôt possible des guerres en Afrique, des gens qui voient leurs parents déchiquetés par un obus devant eux, des enfants soldats à 6 ans, et de ceux du même âge qui fabriquent leur vêtements, de comment la vache a été maltraitée et abattue à la chaîne avant d'arriver dans leur assiette, de comment je me suis fait troncher pour les concevoir, et surtout, surtout, de comment ils ne vont pas rire longtemps avec le chômage, la précarité, les logements hors de prix mais insalubres; comment le premier amour va leur mettre le coeur tellement en morceau qu'ils auront envie de mourir.

    Non, je ne mentirai pas à mes enfants.
     
  8. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    Non mais si maintenant les parents se mettent à devenir honnêtes où va t'on ???
     
  9. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Je pense tout le contraire de toi, mes parents ne m'ont jamais caché que c'était un mythe, je n'ai jamais cru au Père Noël. Et je le regrette énormément, parce que je n'ai jamais vécu la magie de Noël.
    Je savais que les Père Noël à l'école ou dans les centre commerciaux étaient des hommes quelconques et à 2-3 ans je ne supportais pas qu'on m'installe sur le genoux de parfaits inconnus comme ça (surtout que j'avais peur des barbus), du coup je chialais, c'est limite si j'avais pas la phobie du Père Noël.
    Et en maternelle je m'engueulais avec mes copains/copines parce que je leur disais que NON il n'existait pas !

    Donc c'est clair et net que JAMAIS je ne ferai ça à mes enfants, ils croiront au Père Noël et puis c'est tout ^^.
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Quand j'ai appris que le Père Noël n'existait pas (ma mère avait laissé traîner un bon de commande 3 suisses pour des jouets, à 15 jours de Noël, et je venais d'apprendre à lire... fail.), sur le moment, oui, j'ai brai.

    Mais ça m'a pas traumatisée pour autant. Je reste encore super attachée au fait de recevoir les cadeaux le 25 au matin, et mes s?urs/proches aussi, et pourtant, y a plus d'enfants en âge de croire au père noël chez nous.

    Donc, ben, je participerai au mensonge mondial moi aussi. Je n'ai pas de morale ^^
     
  11. Akela

    Akela
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Tout pareil, donc aucun traumatisme Fab, tu peux perpétuer la légende sans mentir comme un arracheur de dents (mais je comprends qu'on n'adhère pas au concept hein).

    Quand j'étais petite y'avait des rumeurs à l'entrée au CP, et quand ma mère m'a laché le morceau j'avais plutôt l'impression d'être enfin suffisamment grande pour être dans le secret, donc c'était plutôt sympa ! Et je me souviens avoir malencontreusement vu des cadeaux cachés, avec ma mère à côté prise en flag', et j'étais plutôt touchée qu'elle se donne ce mal de raconter une histoire et de faire tout le "travail" derrière. Je m'étais dit qu'elle était trop cool, ma maman 8)
    Donc ça n'a pas besoin d'être un traumatisme, Fab, t'inquiète pas trop ;)
    (mais encore une fois, je ne juge pas hein, chacun fait ce qu'il veut avec ses cheveux (et avec ses gamins))
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je me souviens même pas du jour où on m'a dit que le père Noël n'existait pas, pour vous dire à quel point ça m'a traumatisé :cretin:
    Je vois pas ça comme un vilain mensonge, c'est juste pour nous faire rêver gamins on est naïfs on gobe tout alors pourquoi pas.
    Et comme Héllébore peut être que je l'ai bien vécu car il y a jamais eu tonton Hubert qui s'est déguisé pour nous amener les cadeaux...je sais pas comment ils faisaient mais je me rappelle très bien qu'on entendait du bruit et oh miracle les cadeaux avait apparus dans la véranda sous le sapin :shifty:

    Par contre je me serais bien passée lorsque ma mère m'a appris comment on faisait les bébés, j'étais très jeune et j'aurais voulu qu'elle me dise que les garçons naissent dans les choux blablabla toutes ces conneries plutôt que de m'expliquer vraiment comment ça se passait alors que j'avais aucune 'notion' de sexualité.
    Là pour le coup je me rappelle encore du choc.

    Donc parfois j'ai envie de dire que le gentil mensonge ça a du bon.
     
Chargement...