Le pape, les intégristes et le négationniste

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Denis, le 2 février 2009.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

  2. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Voici un article du magazine catholique La Vie qui amène des éléments de réponse.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Et pendant qu'on n'y est pourquoi ne pas intégrer les deux ou trois nazis survivants qui se terrent encore en Amérique du Sud. Le pardon c'est bien. ça je considère que c'est du crétinisme.
     
  4. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    C'est évident et personne ne dit ça ! Le pape a condamné le négationnisme sans ambiguïté.
    Mais l'émotion que soulève sa décision au sein même de la communauté catholique
    montre bien qu'elle ne coule pas de source...
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Pardon, mais quel con !

    Le pardon ?! Le pardon ? Non mais attendez faut pas déconner non plus. On peut aussi pardonner à Hitler, aux dictateurs, aux génocidaires, à Dutroux, allons y gaiement, hein, tant qu'on y est ! On ira tous au paradis, tiens.

    Quelqu'un a une idée plus débile en stock ? Parce que le pardon pour justifier ça, heu...
     
  6. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Le Vatican demande aujourd'hui à Richard Williamson, l'intégriste négationniste, de prendre sans équivoque et publiquement ses distances "avec ses déclarations sur la Shoah avant d'être admis aux fonctions épiscopales dans l'Eglise catholique".
    Le Vatican a assuré que ces déclarations faites à une chaîne de télévision suédoise n'étaient "pas connues" du pape Benoît XVI "au moment de la levée de l'excommunication"(NouvelObs.com)

    Hier, la chancelière allemande Angela Merkel est intervenue personnellement pour demander "qu'il soit clairement précisé, par le pape et le Vatican, qu'on ne peut nier l'Holocauste".
    Lundi, l'un des principaux titres de la presse germanique, Der Spiegel, titrait : "un pape allemand discrédite l'Eglise".
    Le théologien renommé Hermann Häring est allé plus loin, suggérant à Benoît XVI, 81 ans, de se retirer. "Ce ne serait pas un scandale : un évêque doit renoncer à sa charge à 75 ans, un cardinal perd tous ses droits à 80 ans. Pourquoi le pape ne devrait-il justement pas s'en tenir à ces règles sages ?" (LeMonde.fr)
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Il y a quand même des choses que je ne comprends pas : comment un pape qui dénonce le négationisme peut il prendre une décision pareille ?
     
  8. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Dans un entretien accordé samedi au magazine allemand Der Spiegel, Richard Williamson a refusé de renier ses propos négationnistes. Ce grand malade (pour rester poli) veut des "preuves" de l'existence des chambres à gaz avant de rectifier sa position.

    C'en est trop, même pour les intégristes de la Fraternité St Pie X qui prend clairement distance avec lui en le privant de son séminaire (L'express.fr)

    On voit mal désormais comment le pape pourra éviter de faire marche arrière en renvoyant Williamson aux enfers de l'excommunication.
     
  9. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe


    Déclaration du pape aujourd'hui : «Toute négation ou minimisation du crime (de la Shoah) est intolérable et inacceptable» (Libération.fr)
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je trouve le négationnisme "fascinant". C'est un processus que je suis incapable d'expliquer et que je ne comprends pas. Est-ce que c'est une façon de se protéger de la réalité ? Ou y'a t-il des enjeux politiques/idéologiques là-dessous ? Je trouve ça tellement décalé et surréaliste !
     
  11. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    L'évêque intégriste Richard Williamson a demandé "pardon devant Dieu" à tous ceux qu'il a blessés pour ses déclarations négationnistes, dans une lettre au Vatican publiée jeudi à Rome (L'Express.fr)
     
  12. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Le pape s'explique dans une lettre adressée aux évêques et se dit "blessé" par la polémique (NouvelObs.com)
     
Chargement...