Le patinage artistique - Les madmoiZelles & leur sport

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Flo, le 21 mars 2013.

  1. Flo

    Flo
    Expand Collapse
    Reine Paillettes

  2. Mercredy

    Mercredy
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Plutôt sympa de retrouver mon sport sur Madmoizelle. Comme les 2 madz de l'article le soulignent très bien, la modernité fait son petit bonhomme de chemin dans le patinage. Des dérivés des disciplines "classiques" tels que le patinage synchronisé et plus récemment le ballet sur glace en sont la preuve. Le patinage est un sport en renouveau. De plus très bientôt (après les JO de Sotchi), les paroles seront acceptés pour les catégories individuelles à l'instar de la danse sur glace par exemple.
    Pour ce qui est de plaire aux juges (étant moi-même un juge en patinage artistique et ballet sur glace), c'est une notion qui reste très ambigüe et sujette à débat. Il n'est "normalement" pas du devoir du juge de noter selon le traditionnel "j'aime / j'aime pas". Nous avons des barèmes, des critères, et la part du subjectif est censée être amoindrie. C'était aussi pour éviter ce genre de commentaire que la méthode de notation avait été changée, passant du 6.0 à tout un tas de critères. Cela dis, en tant que juge, il est parfois difficile de faire abstraction du "j'aime / j'aime pas"... Mais il faut le faire pour pouvoir noter justement les patineurs selon leur performance et non selon leur réputation, choix musical ou de tunique,...
    Je serais ravie d'expliquer plus en détail les divers critères de notation du patinage artistique actuel si Madmoizelle ou des madz le souhaitait. Ceci pourrait aider à comprendre certains classements ou de se rebeller contre les injustices (comme selon moi lors des derniers championnats du monde où Denis Ten le kazakh aurait du être champion du monde devant le canadien Patrick Chan, mais ceci est une autre histoire...)

    Voilà voilà, désolée pour le roman :)

    P.S: je suis sûre que beaucoup de madz patineuses ou juste amatrices de patinage à la télé sont excédées par les commentaires graveleux de Philippe Candeloro et les commentaires trop enthousiastes, incessants et inutiles de Nelson Monfort. S'il y en a bien qui ne sont pas "au sommet de leurs arts", ce sont bien ces deux là.
     
    #2 Mercredy, 21 mars 2013
    Dernière édition: 21 mars 2013
  3. Mercredy

    Mercredy
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Parfois eurosport diffuse les grandes compétitions, et les commentateurs (alban préaubert notamment) respectent les spectateurs et les laissent apprécier la musique sans bavardage. C'est reposant et beaucoup plus agréable à suivre :)
     
  4. Myaou

    Myaou
    Expand Collapse
    Perdue

    J'en peux plus de Philippe Candeloro et de son chauvinisme démesuré ! Et puis Nelson Monfort... Ahem...
    Sinon, je serais curieuse de connaître en détails la notation. J'aime beaucoup regarder le patinage à la télé et je compte d'ailleurs m'y mettre l'année prochaine si j'ai le temps (j'ai toujours rêvé d'en faire mais il n'y avait pas de patinoire proche de chez mes parents quand j'étais plus jeune...). A la danse sur glace, je veux dire. Je ne pense pas être assez balèze pour le patinage artistique. Surtout que je me suis cassé le poignet il n'y a pas longtemps donc j'ai peur de retomber dessus... D'ailleurs, est-ce que c'est fréquent de tomber ? J'imagine que oui quand on essaye de nouvelles figures, mais par exemple, à la danse sur glace ?
    Merci d'avance et bravo à celles qui en font, je vous envie ! (Personnellement, je n'ai jamais trouvé ça démodé, mais c'est vrai que j'ai fréquemment entendu ce genre de choses...)
     
  5. Delphineee

    Delphineee
    Expand Collapse

    Tout à fait d'accord pour les commentaires Monfort/Candeloro.
    Je ne pourrai jamais faire du patinage, mais j'adorais regarder Surya Bonaly quand j'étais petite. Je la trouvais hallucinante. :puppyeyes:   :test
    Allez cadeau: 
     
  6. Oorange

    Oorange
    Expand Collapse
    C'est mieux les pommes

    Oooh, chouette article !
    J'ai toujours voulu du patinage artistique mais il n'y avait pas de patinoire dans la ville où j'ai grandi, mais maintenant que je suis étudiante, il y a une patinoire dans ma ville :joy:
    Du coup, je demande à toutes les filles qui en font : vous pensez que je pourrais commencer de zéro à 18 ans ? (Bien sûr, en loisirs, et sans espérer avoir un super bon niveau :cretin:)
    Je crois la patinoire de ma ville fait des cours pour adultes débutants.
     
  7. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    Je comprends qu'on puisse trouver le patinage artistique démodé, mais c'est mon petit plaisir perso :cretin: J'adore regarder des championnats quand je tombe dessus, même si je suis pas les programmes avec assiduité. Ca me fascine de voir les patineurs et les patineuses bouger avec tant de grâce et de facilité apparente alors que c'est extrêmement physique et beaucoup de travail ! Et puis les costumes, même si des fois c'est kitsch, ça me fait tellement penser à des costumes de petites fées que ça me ravit les yeux.
     
    #7 Hawley, 21 mars 2013
    Dernière édition: 21 mars 2013
  8. Mercredy

    Mercredy
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Tout d'abord il n'est jamais trop tard pour s'y mettre :). Je ne compte plus le nombre de blessures et le nombre de chutes que j'ai connu en faisant du patin. Ça fait partie du jeu. Dis toi que tu tombes de moins haut que si tu étais à cheval :) en danse sur glace, à très haut niveau, les chutes sont très rares, et quand elles interviennent en compétition, elles coûtent souvent le podium. Les danseurs sur glace sont indéniablement ceux qui tombent le moins, mais ça arrive.

    Alors pour la notation: comme tu le sais sans doute déjà, il y a une note technique (Technical elements) et une note artistique (components).
    La 1ère note concerne le contenu technique c'est à dire les sauts, pirouettes et suite de pas. Les juges notent l'exécution de chaque élément sur une échelle de -3 à +3. Il existe une grille qui explicite quels sont les notes à donner selon les erreurs comme un saut où il manquerait un demi-tour, une main au sol, une réception hasardeuse, une pirouette avec des déséquilibres, ou encore une chute qui sera obligatoirement sanctionnée par un -3. Il est possible d'avoir des + lorsque l'élément est particulièrement bien exécuté. Une seconde grille sert à évaluer si un élément est suffisamment bon pour mériter un +. Il faut nécessairement 2 bons critères pour avoir +1 (donc 4 critères pour +2, etc...). Ces critères sont pour un saut, une bonne hauteur, une entrée de saut difficiles les bras en l'air pendant le saut,... Pour une pirouette, une très belle position, un nombre de tours bien supérieur à celui attendu,... Et des critères récurrents pour chaque élément: en musique, impression de facilité,...
    Chaque élément possède un nombre de point défini au départ. Plus il est bien noté plus il rapporte de points.

    Pour la notes artistiques, c'est là que c'est souvent plus subjectif. En effet la note technique est "relativement" bien cadrée (même s'il reste parfois des écarts "bizarres" entre juges, à se demander si on a vu la même chose...). 5 notes sur une échelle de 0 à 10 par tranche de 0,25 sont posées. Elles concernent:
    - le skating skills (en gros l'aptitude au patinage et la qualité de la glisse)
    - les transitions c'est à dire tout les pas, mouvements de bras entre les éléments techniques (plus ils sont variés et compliqués, plus la note est haute)
    - la performance, c'est à dire l'implication du patineur dans son programme, est ce qu'il vit son programme, est ce qu'il va au bout des choses. Souvent ça se ressent quand un patineur est "dedans", à fond.
    - l'interprétation, est ce que les mouvements correspondent à la musique, est-ce qu'ils en musiques? Est-ce qu'il y a une correspondance avec les éléments et la musique? On jugera la capacité du patineur à être en musique.
    - la chorégraphie, on notera comment le programme est construit. Un programme doit occuper toute la glace, et non se concentrer sur le milieu ou avoir tous les sauts d'un côté de la piste. En gros c'est comment le programme a été construit.
    On fait une moyenne des notes des juges et on obtient la note artistique. :)

    Lorsque le jury est complet (dans les grands événements, notamment) la plus haute note et la plus basse sont retirées. Pour éviter ceux qui pourrait trop s'emballer et ceux qui pourrait n'avoir pas apprécier le patineur à sa juste valeur.

    Encore désolée pour ce nouveau roman. :) J'espère avoir été claire. Si il y a d'autres questions, n'hésitez pas :)
     
    ranette a BigUpé ce message
  9. Myaou

    Myaou
    Expand Collapse
    Perdue

    Ça me rassure un peu qu'on puisse s'y mettre quand on veut. Je me disais que la souplesse, c'était peut-être fichu à partir d'un certain âge.
    Et je suppose que c'est pareil dans tous les sports : on ne peut éviter la blessure. ^^" Mais bon, je ne cherche pas à avoir un haut niveau, juste à m'amuser. ^^ J'suis pas très compétitive, en fait. -__-

    Merci beaucoup pour toutes ces explications ! :) Je regarderai les compétitions différemment, je suppose, maintenant. ;)
     
  10. Ineffable

    Ineffable
    Expand Collapse
    Act like a girl !

    Mais bien sur, tu peux t'y mettre n'importe quand. Depuis quelques années les cours adultes se développent dans beaucoup de club et il existe même tout un réseau de competitions pour adultes avec des catégories jeunes, des catégories master (heu... moins jeunes haha)

    Pour y avoir assisté, un couple de petit vieux qui patine des danses que l'on apprend aux enfants de 7/8 ans c'est juste trop choupinou hahaha. Certains commencent à 60 ans alors à 18 tu peux foncer :)



    Pour la notation, je crois que @mercredy à tout dis.
     
  11. Whouhouhou

    Whouhouhou
    Expand Collapse
    Vsio budet khorosho !

    Pour celle qui se demandent, j'ai un ami qui a commencé le patin de zéro... à 40 ans ! Et sans être sportif à la base ! Je dis pas qu'il est arrivé à un niveau sensationnel, mais aller en avant, en arrière et faire des petites pirouettes, ça permet déjà de s'amuser !

    (je dis ça, mais je patine de temps en temps et ma technique se résume à aller tout droit... Je ne suis pas fichue de m'arrêter autrement qu'en me jetant sur la barrière...)
     
  12. black-crystal

    black-crystal
    Expand Collapse
    Complètement paumée Guest

    Je n'ai jamais trouvé ce sport "kitch" 0o Certes, quand tu n'y connais rien, les passages finissent par se ressembler, malgré les musiques et les commentaires.
    Mais ça arrive assez souvent qu'en tombant par hasard dessus à la télé, ou sur Youtube, je puisse passer des heures à regarder les sportifs patiner. J'adore ça, c'est esthétique, et fascinant.

    Je n'ai jamais aimer "glisser", que ce soit en roller, en ski (quoique le ski passe mieux) ou en patin. D'ailleurs, je n'ai essayé qu'une seule fois le patin à glaces, et c'était atroce ='( Je n'y arrive pas, j'ai une trouille pas possible et comme je n'étais qu'avec des gens (les correspondants italiens en fait) qui savaient parfaitement patiner, bah je me suis prodigieusement ennuyée.
     
Chargement...