Le podcast qu'on aurait toutes voulu écouter avant d'entrer au collège

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Louise Pétrouchka, le 7 mars 2018.

  1. Louise Pétrouchka

    Louise Pétrouchka
    Expand Collapse
    Permettez que je fasse ici ce que l'on fit le jour où l'on vous fit.
    Membre de l'équipe

    #1 Louise Pétrouchka, 7 mars 2018
    Dernière édition par un modérateur: 24 mai 2018
  2. AlmondTea

    AlmondTea
    Expand Collapse
    Badass Badass Badass Badass

    Quelle maturité ! J'aurais été incapable de m'exprimer comme ça à 11 ans. Ça montre bien qu'on entre tous dans un moule à partir de l'adolescence, surtout au collège, un peu moins au lycée.
     
    zazouyeah et ben quoi ? ont BigUpé.
  3. AppleCokes

    AppleCokes
    Expand Collapse

    OK. Je me suis mise à pleurer dès la première minute. J'ai toujours été la fille qui n'étaient pas branchée, qui lisait des livres, qui était bonne (trop bonne à l'école). J'ai été harcelée pendant mes 4 ans de collège sans comprendre ce qui m'arrivait.

    Je vais écouter et suivre ce podcast avec attention. RIP mes boîtes de mouchoirs.
     
    severuspotter a BigUpé ce message
  4. Rikkanima

    Rikkanima
    Expand Collapse
    Petite brebis égarée dans la prairie du forum =3

    J'ai enchainé les 12 podcasts disponibles pour l'instant...

    Je ne sais pas par où commencer.
    J'adore cette jeune fille. Mais je suis choquée de voir tout ce qui se passe autour d'elle. Il y a plein de choques qui lui arrivent, qu'elle ne sait pas pourquoi mais elle se rend compte que quelque chose cloche. Entre son arrivée au collège, les histoires d'amies qui en sont parfois pas, les gens de son collège qui lui crachent dessus, son père qui aime bien la boisson et qui lui raconte sa vie sentimentale alors qu'il ne veut pas entendre celle de sa fille, etc, elle essaie de s'en sortir comme elle peut de partout, mais à son âge elle ne devrait pas avoir cette pression.

    Elle fait preuve de tellement de courage, d'empathie, et de lucidité que ça me fait un pincement au coeur. J'aimerais tant la voir et l'aider à comprendre ce qu'il se passe autour d'elle, et lui dire que certaines choses ne sont pas de sa responsabilité... Et je ne vais pas commencer à parler de ce qu'il se passe dans son collège parce que je vais vraiment m'énerver envers le corps enseignent et l'éducation nationale...

    En tout cas je suis de tout coeur avec elle, et je lui souhaite beaucoup de courage =)
     
Chargement...