Le problème de la représentation, expliqué par Mirion Malle

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 21 juillet 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    Cette bd est juste parfaite :jv:
     
  3. Marinus

    Marinus
    Expand Collapse
    meeeeeow

    tout simplement génialissime <3
     
  4. lilalud

    lilalud
    Expand Collapse

    C'est trop bien fait !!
    Trop bien expliqué, c'est claire et perso je trouve pas ça chiant bref c'est super !
     
  5. dounie

    dounie
    Expand Collapse

    Magnifique ! J'ai envie de partager à plein de gens :paillettes:!
    Et j'ai mêne appris des trucs :).
    Et maintenant j'ai plein de nouvelles lectures intéressantes !
    Merci :hugs:
     
  6. Cosmolatte

    Cosmolatte
    Expand Collapse

    Autant j'avais bien aimé sa BD sur les personnages féminins dans Games of Thrones autant là je me suis vite arrêter de la lire. Quand l'auteure a écrit que Twillight était pro-avortement et une représentation de l'idée du sexe qui ne doit pas se faire avant le mariage j'ai fait "pfff". Je ne suis pas une grande fan de Twillight aujourd'hui mais j'ai eu ma période groupie. J'ai lu les livres avant de voir les films. Si Edward ne veut pas faire l'amour avant le mariage c'est d'abord parce qu'il a vécu dans un autre siècle et ensuite parce qu'il a peur de faire du mal à Bella en ne pouvant pas contenir ses pulsions meurtrières. Bon je suis pas là pour faire l'avocate de Twillight car je suis d'accord avec l'auteure sur un point : tout la vie de Bella est géré par sa relation avec les garçons ce que je trouve assez nul. Enfin bref je suis un peu saoulé de ce féminisme contre tout et n'importe quoi. Je ne dis pas que je ne suis pas pour le droit des femmes, l'égalité des sexes dans TOUT les domaines, loin de là mais la façon dont certaine personne mettent en scène le féminisme me fatigue.

    J'ai vu une photo d'une fille qui tenait une feuille dans ses mains sur laquelle était écrite "Je ne suis pas féministe, je suis HUMANISTE" et je trouve que c'est encore plus fort parce que son combat ne touche pas que sa personne en tant que femme, il touche toute les inégalités : le racisme, le handicap, le sexisme, l'homophobie. Ce n'est pas que les hommes qu'il faut viser si on veut faire bouger les choses, c'est les Hommes, la "race" humaine.

    Enfin bref malgré tout je dois avouer que l'auteure a une façon très concrète, simple et efficace d'expliquer ses sujets.

    :fleur: bien évidemment je viens en paix :bouquet:
     
Chargement...