Le #PsychotherapyDay lutte contre les idées reçues autour de la psychothérapie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Miss Lu, le 25 septembre 2015.

  1. Miss Lu

    Miss Lu
    Expand Collapse
    Des moutons et des nuages, du chocolat et des pandas.

  2. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Le psychothérapeute est-il obligé de suivre une formation?

    Parce qu'un psychologue peut être aussi psychothérapeute mais je crois qu'un psychothérapeute n'est pas obligé d'être psychologue. Je crois que la seule contrainte pour exercer c'est d'avoir eu une psychanalyse lui-même. Si c'est bien ça autant le dire, n'importe qui peut se proclamer psychothérapeute et ça ne repose sur aucun diplôme.
     
  3. sunny-side-up

    sunny-side-up
    Expand Collapse

    Je me suis toujours dit que j'avais peut être besoin d'un peu d'aide niveau psychologique pour me booster au quotidien. Pas grand chose, mais juste un mode d'emploi vite fait pour lutter contre mes bouffées d'angoisse (peur de l'abandon depuis la prepa, youpi youpi tralala). Mais j'avais honte de sentir le besoin de voir un psy, dans ma famille aller voir un psy = être fou ou être nombriliste...:stare:
    Bref, j'ai passé le cap en mars dernier, et INCROYABLE ! Ca m'aide vraiment au quotidien, et je n'ai pas l'impression d'être jugée ou d'avoir affaire a un charlatan des sentiments.

    Donc les Madz qui hésitent, n'ayez pas peur !:supermad: Le psy ne vous jugera pas, il faut juste arreter de se juger soi meme parce qu'on a du mal a prendre du recul sur nos angoisses
     
  4. Kounette

    Kounette
    Expand Collapse
    Only Lovers left Alive

    @Gringo il faut au minimum un M2 de psychopathologie ou de psychanalyse et/ou de médecine
    S'il doit délivrer des médicaments il doit obligatoirement avoir fait médecine (les psychiatres doivent avoir fait médecine par exemple)
    On ne peut pas être psychothérapeute comme ça, c'est même encore plus réglementé que le psychologue, ils sont enregistrés etc...

    Ca par contre c'est valable qu'en France
     
  5. CrotteDeNez

    CrotteDeNez
    Expand Collapse

    @Gringo et @Kounette : En effet n'importe qui peut être psychothérapeute. Demain, tu peux mettre une plaque portant cette inscription sur ton mur si tu en a envie.
    Par contre être psychologue, c'est une autre paire de manches. En effet tu peux être dans la thérapie quand tu as une approche du soin. Mais ce n'est pas toujours le cas. Tu dois nécessairement détenir un master en Psychologie, pas forcément psychopathologie, ça peut être en sociale, cognitive, développement, neuro ... (il existe diverses ramifications). Et afin d'avoir son titre, il faut qu'il ait exercé 500 heures de stages (ce qui est quand même eu).
    Le psychiatre est le seul à pouvoir prescrire des médicaments, étant donné qu'il a suivi un parcours de médecine puis s'est spécialisé.

    @sunny-side-up : Normalement un psychologue doit adopter une attitude dite de "neutralité bienveillante", c'est dans sa déontologie. Il n'a donc aucune raison d'être dans le jugement. Il ferait d'ailleurs très mal son job. C'est chouette que tes angoisses se soient apaisées.
    Dans tous les cas, si tu ne te sens pas bien avec la personne en face de toi, tu peux arrêter le suivi et changer jusqu'à trouver quelqu'un qui te convient.
     
  6. Kounette

    Kounette
    Expand Collapse
    Only Lovers left Alive

    @CrotteDeNez pour la psychopathologie, je parlais uniquement pour devenir psychothérapeute. Comme ce n'est pas ma vocation (mais le psychopatho oui) j'ai répondu comme on me l'avais appris (psychopatho à visée psychanalytique pour devenir psychothérapeute), mais je n'ai pas du tout bien retenir ^^
    Par contre il me semble pas qu'on puisse aussi facilement prétendre à être psychothérapeute
     
    #6 Kounette, 25 septembre 2015
    Dernière édition: 25 septembre 2015
  7. Banng

    Banng
    Expand Collapse
    Elue saveur de l'année

    @CrotteDeNez non n'importe qui ne peut pas être psychothérapeute, le titre est protégé depuis 2012. :) On ne peut pas se dire psychothérapeute et mettre une plaque devant chez soi comme ça.
     
  8. MoBelieves

    MoBelieves
    Expand Collapse
    be a rainbow !!

    Mais non !!! N'importe quoi !
    Il faut avoir un master de psychologie + avoir soi-même suivi une psychothérapie (ou une psychanalyse) + être dans une sorte "d’école" avec d'autres psychothérapeutes. Lorsqu'on a fait tout tout ça, on sera suivi par un autre psychothérapeute qui tiendra compte du fait qu'on est soi-même psy. C'est lui qui décidera si oui ou non tu es capable de recevoir des patients ect. Et il te faudra continuer a être suivie (de manière plus ou moins régulière, ça c'est a toi et ton psy de juger) jusqu’à ta retraite (ou jusqu’à ce que tu change de métier). Bref, ça ne se fait pas du jour au lendemain et ce n'est pas donné a n'importe qui !!
    Encore heureux que n'importe qui ne peut pas être psychothérapeute omfg :facepalm:

    Source : ma mère est psychothérapeute depuis plus de 15ans.
    (et soit-dit en passant, j'en ai marre de lire des âneries a propos de son métier, qui est bien plus difficile et intéressant que d'autres dans le même domaine parce qu'il demande beaucoup plus de temps, d’investissement personnel et une approche beaucoup plus profonde du patient qu'un psychologue qui lui n'a juste besoin que de ses diplômes)
     
    Oukilip. a BigUpé ce message
  9. Scatcat8888

    Scatcat8888
    Expand Collapse

    "Psychothérapeute : beaucoup de psychologues ont bénéficié d’une formation en psychothérapie ; ils sont là pour pratiquer une cure psychanalytique, ce sont notamment eux qui pratiquent la psychanalyse."

    Attention quand même, le psychothérapeute n'est pas nécessairement analyste, et ne pratique donc pas forcément la thérapie analytique (ou cure psychanalytique) ! Si la psychanalyse est une thérapie, la thérapie n'est pas forcément une analyse. Il existe bien d'autres thérapies (TCC, systémique, Gestalt...).
     
    Melfïnn a BigUpé ce message
  10. Kounette

    Kounette
    Expand Collapse
    Only Lovers left Alive

    @MoBelieves alors là non ! Je défend tous les champs de la psychologie ! Même la psychanalyse où pourtant ma fac est ultra réfractaire ! Alors je ne comprend pas pourquoi tu applique toi même ce que tu reproche justement : dire qu'une profession est "mieux" ou "méritante" qu'une autre.
    Bon sang moi aussi on me demande de la pratique ! Je dois moi aussi faire des stages de terrain ! Des stages de recherches ! Si un futur psychologue ne pratique pas il ne peut pas se former et devenir un bon praticien et même pas un bon chercheur !
    Pourquoi on tire toujours à boulet rouge sur son voisin ? Pourquoi y'aurait-il un champ meilleur qu'un autre ?
    Mes profs font pareil ! Entre ceux qui dénigrent les psychanalystes, ceux qui critiquent les cognitivistes...
    La psychologie c'est dur, c'est scientifique, c'est pas comprendre 3 théories sur les comportements et basta !

    Edit : pardon pour la forme et la probable virulence, c'est une réaction à chaud et un ras-le-bol général de la communauté des psycho
     
    Violette Holmes et Melfïnn ont BigUpé.
  11. MoBelieves

    MoBelieves
    Expand Collapse
    be a rainbow !!

    @Kounette Bahh je t'avouerais que je me suis contente de repeter ce que m'a dit ma mere !
    Bon et aussi que je suis allee voir un psychologue pendant plus d'un an et ca ne m'a strictement rien fait ou change, je trouvais ca juste chiant et sans interet, alors que j'ai vu une psychanalyste pendant a peine plus longtemps (beaucoup plus tard dans ma vie, certes, mais bon) et ma vie en a ete fortement changee. Je suppose que ca a aide a renforcer le cliche que ma maman ressort....

    Je ne voulais pas dire qu'une profession est mieux ou plus meritante car il en faut pour tous les gouts (aussi bien pour le psy que pour le patiens) juste qu'on ne demande pas du tout les memes aptitudes...
     
  12. Kounette

    Kounette
    Expand Collapse
    Only Lovers left Alive

    Enfin tu insinue quand même que nous on fait du travail de surface ("une approche beaucoup plus profonde du patient qu'un psychologue"), qu'on ne se donne pas à fond ("qu'il demande beaucoup plus de temps") et que ce qu'on fait c'est franchement nul ('bien plus difficile et intéressant que d'autres")
    Tu as des préjugés sur le métier général du psychologue, je ne fais que t'apporter mon vécu en tant qu'étudiante et stagiaire en psychopathologie, tu as tout à fait le droit de ne pas adhérer à mon vécu il n'y a aucun soucis :fleur:
    Par contre pour la 1e partie de ton dernier commentaire, je suis tout à fait d'accord. Il est tout à fait normal de ne pas être réceptif à toutes les approches de la psychologie et que cela t'ait été inutile. C'est très bien d'ailleurs d'avoir retenté le coup mais dans une autre approche et que cela t'ait aidé :)
     
    Violette Holmes a BigUpé ce message
Chargement...