Le rap de Vin's sur #MeToo, sans pincettes et sans patience pour les relou

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 11 décembre 2017.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Rédac chef adjointe, lien rédac/forum, adoratrice du sel, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    #1 Mymy, 11 décembre 2017
    Dernière édition: 11 décembre 2017
    Chloé P. a BigUpé ce message
    ----- Publicité -----
  2. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Qui a quoi?

    Faut que ce soit un homme pour que les gens prennent ça au sérieux, c'est ça...?
     
    Kaytra, Pawline, Shadowsofthenight et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. nobilie

    nobilie
    Expand Collapse
    .

    @Kaus Australis C'est ce que je me dis aussi et malheureusement ce n'est pas la première fois que je remarque ça.
    Un exemple qui m'arrive souvent avec mon meilleur ami ouvertement féministe : les gens en soirée l'écoute plus et le remette moins en question quand ce type de sujet est abordé; si c'est moi qui parle les questions sont plus incisives, et les gens campent beaucoup plus sur leurs positions (lui aussi l'a remarqué).
    Sur internet si un article sur le féminisme est écrit par un homme, même chose (c'est dommage, je n'ai plus l'exemple sous la main mais j'en avais un assez frappant il y a quelques mois sur facebook).


    Sinon pour le rappeur en question, en soit je trouve l'idée honorable mais quelque chose me met mal à l'aise et je n'arrive pas à mettre le doigt dessus :hesite:

    édit : J'y pense aussi, même si pas grand chose à voir avec le sujet, j'ai remarqué qu'une femme est beaucoup plus écoutée si elle inclut les hommes cis dans un discours féministe, exemple concret : Emma Watson.
     
    #3 nobilie, 11 décembre 2017
    Dernière édition: 11 décembre 2017
    zazouyeah, VertCarotte, Kaytra et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. Azurhibis

    Azurhibis
    Expand Collapse

    @Kaus Australis : bah oui bien sûr :troll:
    sinon on vivrait pas dans une société patriarcale :lunette:
     
    VertCarotte, Irma Bud et Kaus Australis ont BigUpé ce message.
  5. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    C'est quand même paradoxal que l'organe qui symbolise la virilité soit aussi le plus fragile.

    Je n'ai pas l'impression que les hommes sont mieux entendus sur ce sujet. Jusqu'ici, les réactions dominantes que j'ai vues étaient «elles peuvent pas se défendre toutes seules ?» et «t'as été payé par Madmoizelle ?».
     
    Lala Piriou a BigUpé ce message
  6. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Ben moi ça me fait du bien qu'on l'écoute. Il va toucher un public que je ne toucherai jamais, avec qui je ne serai jamais en contact sauf dans un rapport de peur/chasse. Et qu'un type qui représente ceux qui me sifflent dans la rue (et je dis ça sans racisme ou classisme, la plupart de ceux qui me sifflent ont aussi une enceinte qui beugle du rap sur la voie publique), préfère me soutenir que me siffler, ça me fait relever la tête.
     
    zazouyeah, Lala Piriou, Luthéa et 7 autres ont BigUpé ce message.
  7. Fekete Macska

    Fekete Macska
    Expand Collapse

    Moi le fait que tout le monde rebondisse sur le sujet genre "han, mais en fait, elles ont toujours été harcelées, pas cool", ça me fait penser à cette vidéo du SNL avec Saoirse Ronan (désolée, j'ai pas trouvé une version sous-titrée): .

    Mais bon, voyons le verre à moitié plein: vaut mieux que tout le monde commence à en parler (même si j'ai l'impression que c'est parfois bien opportuniste) au lieu de tous tourner la tête de l'autre côté.
     
    zazouyeah, liseul, Astyana et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Qui a quoi?

    @Gringo là où j'émets des réserves c'est qu'il y a beaucoup de mecs qui sont pour le féminisme contre le harcèlement de rue etc mais qui ne sont pas concernés par beaucoup de questions et 1 - soit leur discours tape à côté soit 2 - ils pensent que l'harceleur c'est toujours l'autre et ne se remettent jamais en question, prompts à condamner Weinstein mais pas de souci pour mater les seins des meufs quand il leur parle etc (un ami à moi est comme ça).

    J'ai encore du mal à trouver un homme féministe qui sait de quoi il parle, souvent c'est une reprise des discours faits par les femmes-dans ce cas pourquoi ne pas les laisser parler, elles?
     
    Irma Bud a BigUpé ce message
  9. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Il faudrait juste les deux. Parce que dans ce cas là, faut-il par ce que je suis blanche que j'arrête de parler pour les personnes racisées? Puisque je suis issue d'une CSP++ faut-il que j'arrête de parler pour les pauvres?
    Par contre, oui, il faudrait qu'ils se sentent concernés. C'est pour ça que je pense que Mad a parlé de ces deux vidéos rappées, les deux chanteurs assument qu'ils sont une partie du problème. Maintenant il n'y a qu'à espérer que ça tienne sur la longueur leur prise de conscience.

    Et là j'ai tellement en tête les jeunes filles en train d'écouter et de chanter ces chansons, ça va leur faire du bien. Si la moitié des filles qui écoutent du rap en finissent avec jupe courte=pute pour se mettre à scander que le problème c'est les hommes, ça me satisfait.
     
    ChansonMuette, zazouyeah, Lala Piriou et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Qui a quoi?

    @Gringo je pense que oui, les blanches ne peuvent pas parler pour les noires, à mon avis :hesite:
     
  11. cooki10458

    cooki10458
    Expand Collapse

    @Gringo et @Kaus Australis Je pense qu'il y a deux "niveau" de compréhension du "pour" dans cette phrase. Le "pour" qui veut dire "a la place de" ( qui n'est pas celui auquel pense @Gringo , je pense :fleur:), qui n'est, pour le coup, pas "bien" hein. Et le "pour" qui veut dire "défendre la cause de". Par exemple, si tu dis que les noires sont victimes de plus de discriminations et harcèlement que les blanches, que ce n'est pas normal, et qu'on pourrait faire ça ou ça pour que ça s'améliore, en étant toi même blanche, tu parles "pour" les noires, mais pas a la place, c'est positif (je pense, je peux me tromper évidement) .
     
    château fort, ChansonMuette, zazouyeah et 9 autres ont BigUpé ce message.
  12. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    @Kaus Australis Et donc quand avec mes connaissances CSP++ blanches qui me disent que les CMU c'est que des profiteurs et que les arabes c'est que des voleurs fainéants, faut que je me taise? Parce qu'argumenter sur la colonisation, la ghettoisation des cités, la lutte des classes, l'entre-soi des riches etc, ce n'est pas un truc que j'ai vécu. C'est un truc que j'ai soit lu, soit dont on m'a parlé, soit que j'ai compris toute seule. Donc oui je parle à leur place, je les défends à leur place. Parce que mes connaissances dont je parle ne foutront jamais un pied dans un camp de réfugiés et continueront de dire qu'il faut tous les renvoyer chez eux "parce qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde", ils ne seront jamais en contact avec cette population (parce que pas les lectures qui vont dans ce sens, pas envie de bénévolat et pas d'amis issu d'un autre pays). Si moi (et mes autres amis) n'argumentons pas en leur faveur, il n'y a aucune personne dans leur entourage qui soit directement concernée pour le faire
     
    château fort, ChansonMuette, zazouyeah et 2 autres ont BigUpé ce message.