Le retour au bled en voiture, ce drôle de trajet que connaissent les gosses d'immigrés

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 13 juillet 2017.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Cilece et Kaus Australis ont BigUpé.
  2. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Stupéfiant.

    Punaise, je me souviens des deux fois où j'ai accompagné mes cousins vers «le bled» (leur mère est immigrée, leur père est le frère de ma mère), c'est là où je me suis rendue compte que les longs trajets c'était pas pour moi :ninja: insupportable cagnard et fallait s'arrêter toutes les 5 minutes parce que quelqu'un avait envie de pisser, et en plus on n'avait plus de pile dans la game boy color :drama:

    Je peux pas comprendre puisque je ne l'ai vécu que deux fois en tant que gamine insouciante à la fois famille et touriste, mais ça doit être pire que fatigant quand c'est répété :ko:
     
    Mymy a BigUpé ce message
  3. -Arwen

    -Arwen
    Expand Collapse
    Reine du Gondor

    Mon trajet préféré <3

    La musique qui donnait un avant goût du bled, les arrêts sur les aires d'autoroutes avec toutes les autres familles qu'on ne connait pas mais avec qui un lien se crée, les fruits, sandwichs, gateaux en tout genre qu'on mange pendant le trajet, l'excitation du départ (dans un sens comme dans l'autre, on était bien content de rentrer aussi :lol: ), les jeux nuls qu'on invente tellement on s'ennuie,...
    Je ne sais pas pour aller au Maghreb, mais pour nous c'était un trajet de 3000km. Et maintenant j'y vais en avion mais ces moments me manquent beaucoup.
     
    AprilMayJune, t0unsia, Blumeen et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. Hyden

    Hyden
    Expand Collapse

    Et bien moi j'en garde un très bon souvenir, avec mon frère on rigolait trop et mes parents étaient tellement détendu qu'on se "permettaient de les appeler par leur prénom" et à 12 ans c'est vraiment fun de faire ça! Nous on allait jusqu'à alicante pour prendre le ferry jusqu'à Oran. Et c'était trop cool je sais pas pourquoi, pourtant comme @Mymy on était trop serrés et il faisait trop chaud! mais en lisant l'article j'ai eu chaud au cœur tellement ça m'a rappelé de bon souvenirs.
    Sauf l'été de mes 11 ans, où j'ai eu pour la 1ère fois mes anglaises dans le ferry pendant que je dormais... Combo de la poisse!
     
    Sassegra, leiluspocus, AprilMayJune et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    @Hyden : Mes deux soeurs ont eu leurs premières règles sur des aires d'autoroute... La poisse est de famille :yawn:
     
    Ouestrion, Sassegra, Blumeen et 6 autres ont BigUpé ce message.
  6. Etoile d-araignée

    Etoile d-araignée
    Expand Collapse
    Je suis la descendante des sorcières qu’on n’a pas réussi à brûler. Nous existons encore.

    Owww, c'est tellement touchant comme article :puppyeyes:

    Moi, j'ai l'impression d'être une guerrière quand je fais Bretagne-Alsace, je suis ridicule en fait :cretin:
     
    zazouyeah, Ouestrion, t0unsia et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Mavala.

    Mavala.
    Expand Collapse
    Doit obéir à Pumbaa.

    Olalalala ça a fait remonter tellement de souvenirs :puppyeyes:
    Mon dernier voyage au bled remonte à 2007, c'était y a 10 ans mais le souvenir est toujours intact.
    Bon pour moi c'était à destination de l'Algérie mais je pense que c'est pareil pour tout le monde :yawn:
    On partait de ma petite campagne près de Paris jusque Marseille, où on prenait le bateau. On partait en début de soirée de préférence parce qu'il faisait moins chaud et que mon père préférait rouler la nuit.
    Puis on faisait des arrêts pour manger et laisser mon père se reposer. Puis on reprenait la route et on roulait jusque Marseille où là le bateau nous attendait. J'étais émerveillée à chaque fois !
    Puis la longue traversée interminable de 21 heures pour enfin arriver à Alger :d Ces longs moments passés à la douane où tout le monde commence à s'énerver et à perdre patience :yawn:
    Puis enfin, ce moment où on sort du port et où on prend la route pour la maison (enfin le fin fond de la campagne algérienne :lunette:). Les routes, les montagnes, les villes, les petits hanouts au bord de la route qui s'enchaînent :jv: et cette atmosphère si particulière :jv:
    Puis l'arrivée chez la famille, où ils sont super heureux de nous revoir, où tout le monde se saute dans les bras, où on nous sert un festin et où on se dit "ça y est les vacances commencent" :jv:

    Mes meilleurs souvenirs :jv:
     
    Ouestrion, Sassegra, Mymy et 9 autres ont BigUpé ce message.
  8. Artefact_

    Artefact_
    Expand Collapse

    J'ai fais de très nombreuses fois ce fameux voyage vers le Maroc, mais je ne m'y suis jamais sentie à ma place en fait, du coup je n'y suis pas retournée depuis 2002.
    C'est pareil pour mes soeurss qui n'aiment plus y aller. J'avoue que je ne sais pas trop d'où ça vient, mais je m'énerve dès qu'on me parle d'y retourner !
     
    Sassegra a BigUpé ce message
  9. Aconiti

    Aconiti
    Expand Collapse
    Ne me citez pas :)

    Algericas c'est le port qu'on atteint en passant par Grenade ? (j'ai fait le trajet une fois et j'étais malade comme un chien XD)
    Je pense que je pourrais encore retrouver la "maison des expats" blanche et bleu dans cette rue aux trottoirs défoncés.
     
  10. Nymphetameen

    Nymphetameen
    Expand Collapse
    J'aime pas trop trop la société.

    J'allais pas jusqu'au Maroc mais père portugais oblige, une année sur deux on se fadait les 15h de voiture depuis le Sud-Ouest de la France jusqu'au Sud du Portugal... et ça avait ce coté "retour au pays" que tu décris si bien. J'en garde un souvenir nuageux et ému.
     
    Ouestrion, Sassegra, t0unsia et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. t0unsia

    t0unsia
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    Merci Mymy pour cet article qui a fait resurgir plein d'émotions en moi!
    Pour ma part c'était de l'Alsace qu'on partait jusqu'à Gênes en Italie puis de là-bas on prenait un bateau jusqu'à Tunis. Je me rappelle de la fameuse bâche bleue qui protégeait nos affaires calées sur le toit de la voiture, de mon père qui se trompait toujours de route (eh oui, pas de GPS à l'époque), des fruits plus très frais dans la glacière. Mais aussi et surtout de l'agitation au port, de tous les accents venus de toute la France et de l'Italie, des embouteillages parce que tout le monde voulait entrer les premiers dans le bateau. Puis enfin, après 24h de traversée, les vendeurs à la sauvette qui te proposent leur jasmin (que mon papa m'achetait toujours), l'odeur si typique du bled, la route jusqu'à mon village avec un arrêt dans un "restau" de grillades et tout ça sur fond de mezoued avec mon père qui danse au volant et ma mère qui se plains déjà de la chaleur :jv:
     
    Nymphetameen, leiluspocus, Mymy et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. leiluspocus

    leiluspocus
    Expand Collapse
    :banana:
    Membre de l'équipe

    Aaaaaaah les arrêts "restau", les meilleurs endroits pour bouffer sont souvent au milieu de nulle part ! :bave: (Pensée spéciale aux tajines de Sidi Bibi)
     
    Mymy, Sassegra et t0unsia ont BigUpé ce message.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Foxywalk
    Réponses :
    2
    Affichages:
    401
  2. Bousket
    Réponses :
    0
    Affichages:
    681
  3. Sophie Riche
    Réponses :
    14
    Affichages:
    676
  4. charlottounnette
    Réponses :
    3
    Affichages:
    1036