Le shikakaï

Sujet dans 'Forum Coiffure' lancé par Topaz, le 14 août 2012.

  1. Topaz

    Topaz
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    J'ai découvert cet ingrédient il y a pas longtemps sur AZ, je vous file le lien : Fiche technique Shikaka en poudre Aroma-Zone

    J'en ai entendu beaucoup de bien dans les blogs, sur Youtube etc... Ici j'en ai pas tellement entendu parler donc si des filles ont déjà testé et peuvent nous laisser leur témoignages, comment vous l'utilisez etc... Je suis preneuse :yawn: Personnellement je pensais le remplacer mon shampoing par cette poudre en la mélangeant avec de l'eau. On peut l'utiliser régulièrement ou il faut se limiter à un shampoing par semaine? (Sachant que j'en fait 3 par semaines maximum)

    Merci :fleur:
     
  2. vallysam

    vallysam
    Expand Collapse
    rock'n'roll !!

    J'utilise régulièrement le shikakai.
    Pour ma longueur (bas du dos), je mets 3 cuillères à soupe de shikakai dans un bol, puis je rajoute un peu d'eau pour obtenir une pâte.
    Je laisse reposer le mélange une demie heure.

    Puis, il suffit de se mouiller les cheveux, et d'appliquer la pâte pendant 5 minutes (attention, le shikakai fait mal aux yeux, c'est réversible mais ça fait vraiment mal).
    Puis bien rincer.
    Le shikakai démêle parfaitement les cheveux, pas besoin d'après shampooing.
    Tu peux finir par un dernier rinçage au vinaigre de cidre.

    Je trouve que mes cheveux regraissent un poil plus vite avec le shikakai. Mais tu peux l'utiliser à chaque lavage sans problème. Après, c'est peut être bien de faire un vrai shampooing de temps en temps.
     
  3. Iguane

    Iguane
    Expand Collapse
    F pour Frout !

    Ca me tente fort malheureusement il parait que celui de AZ n'est pas terrible et qui faudrait en acheter sur un autre site indien.
     
  4. Mini Wlosy

    Mini Wlosy
    Expand Collapse
    blogueuse cheveux au naturel

    J'ai toujours voulu tester le shikakai, je pense m'en acheter de la marque Hesh. par contre, j'ai ouï dire que ça donnait des reflets cuivrés, reflets dont j'ai eu du mal à me défaire quand j'ai fait dégorger mon henné.. Donc, je me tâte comme on dit !