Le succès des dystopies « pour ados » au cinéma touche-t-il à sa fin ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Aki, le 21 juillet 2016.

  1. Aki

    Aki
    Expand Collapse
    Devant un musical.
    Membre de l'équipe

  2. Zutto

    Zutto
    Expand Collapse
    Don't protect me because I'm a woman. Protect me because I'm a human.

    Mon Dieu. Déjà premièrement Divergente c'est nul. Le tome 1 était très bon, le tome 2 était cool mais le dernier c'était juste une dispute de couple sous fond de guerre mondiale. Ensuite dès le premier film 75% de l'intrigue est passée à la trappe. On se retrouve avec un truc simpliste, ridicule sans aucune logique. Les films ne porte que le nom Divergente parce sérieux, tout a changé.

    Et quant à la saga l’Épreuve (Le Labyrinthe),c'est un concentré de nullité aussi bien sur le papier que sur le grand écran. Les adaptations de nos jours sont tellement nulles que je n'ai même pas envie de voir mes livres préférés passer entre les mains des grosses machines à fric hollywoodiennes. La dystopie est morte depuis que tout le monde a décidé d'en faire. Du coup tout est pareil, juste le nom des personnages qui changent.
     
    Saucisson., Adios Badmoizelle, cecelight et 13 autres ont BigUpé ce message.
  3. Tybre

    Tybre
    Expand Collapse

    L'adaptation de Divergente divergeait aussi beaucoup des bouquins (lol)
     
    Adios Badmoizelle, Elyden, eloylö et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. Sailor M.

    Sailor M.
    Expand Collapse

    Moi j'attends désespérement l'adaptation de Uglies. ça pourrait être tellement bien sur écran !
     
    Adios Badmoizelle, Pandabracadabra, cecelight et 10 autres ont BigUpé ce message.
  5. Lija

    Lija
    Expand Collapse

    Enfant, mon premier coup de cœur pour un livre c'était pour le Passeur de Lois Lowry. Et je l’attendais teeeeeeellement au cinéma et puis il est sorti... Et là j'ai compris que certaines adaptations soient mochement boudées quand on voit les largesses de scénarios sur certaines production.
     
  6. Angie56

    Angie56
    Expand Collapse

    Trop de dystopie tue la dystopie, perso on m'a perdu avec le Monde de Narnia.. il y avait tellement de possibilités, mais non il a fallu qu'ils nous fassent des personnages lissent.. ne parlons pas du "couple" Caspian/Susan qu'ils nous ont fait..:sick:

    Harry Potter reste vraiment la dernière dystopie que j'ai suivi, mais c'est normal, car j'ai grandi avec les personnages.
    Même Hunger Games qui est je pense la dernière dystopie vraiment populaire, n'égale pas l’enthousiasme qu'a réussi à faire HP, car dérivant trop de l'oeuvre. En fait je ne sais pas, j'ai bien aimé HG mais à chaque fois, j'ai "Avec tout le budget qu'ils avaient, ils nous sortent seulement cela :/" en tête, car je n'ai rien contre les changements qu'une adaptation à l'écran peut faire, sauf que quasi tous concernent un ajout de romance qu'on a pas forcément besoin et à force c'est saoulant.
    Comme les sociétés de productions prennent quasi toutes le même chemin, on a juste l'impression d'avoir tout vu, car ils mettent l'accent sur la chose que tous les films ont en commun aka la romance en faisant des caisses et des caisses, au lieu de miser sur leurs différences qui va justement attirer les gens car cela sera nouveau.
    Je préfère même pas parler des derniers films qu'ils font en deux parties...juste pour le fric alors que parfois l'oeuvre de base est plus mince. Je suis toujours dégoûtée d'avoir eu le dernier HP en deux parties, alors que le livre était "mince" en comparaison à "l'ordre du phoenix"
     
    #6 Angie56, 21 juillet 2016
    Dernière édition: 21 juillet 2016
    Adios Badmoizelle, Elyden, eloylö et 5 autres ont BigUpé ce message.
  7. DvasssT

    DvasssT
    Expand Collapse

    Je trouve que de façon générale aujourd'hui, les sagas pour adolescents/jeunes adultes sont adaptées de façon absolument nullissimes. Les réalisateurs cherchent simplement à retrouver dans les livres les repères classiques du spectateur de blockbusters (les gentils qu'on voient bien qu'ils sont gentils et que des fois ils sont amoureux mais ils se disputent mais après ça va mieux, les méchants qu'on voit tellement qu'ils sont méchants que dès le début c'est tout juste s'ils ne portent pas une grosse pancarte "BONJOUR JE VAIS VOUS TRAHIR DANS 45 MN" sur eux). Tout ce qui pourrait faire la complexité d'une saga, de son univers est simplifié à l'extrême, la psychologie des personnages est réduite à rien. Comme si, parce que le spectateur était jeune, il n'était pas en mesure de comprendre certaines subtilités et qu'il fallait absolument mettre de gros rouages bien visibles pour qu'il comprenne le mécanisme du film.
    L'exemple le plus honteux qui me vient à l'esprit, même si ce n'est pas une dystopie, c'est celui de "l'adaptation" de la saga L'épouvanteur de Joseph Delaney, le film se dit "librement" inspiré de la saga tout ça pour ne pas dire qu'il en piétine allègrement les personnages, leur caractère, la logique, l'univers de la saga, en fait la seule chose de similaire entre le film et le livre, je n'exagère pas, c'est le nom des personnages, je n'appelle même plus ça de l'inspiration, ça n'a clairement rien à voir. Le film a été un gros flop et ce n'est pas étonnant quand on sait à quel point la série des livres est infiniment plus complexe et intéressante ...
     
    #7 DvasssT, 21 juillet 2016
    Dernière édition: 21 juillet 2016
    Saucisson., Adios Badmoizelle, Elesia et 14 autres ont BigUpé ce message.
  8. Angie56

    Angie56
    Expand Collapse

    Tu expliques ce que je pense mais tellement mieux que moi XD :highfive:
     
    Adios Badmoizelle et DvasssT ont BigUpé.
  9. Sherling

    Sherling
    Expand Collapse

    Je n'ai pas vu énormément de film de ce genre car... je trouve qu'ils se ressemblent tous... et sont extrêmement culculs (Twilight... le 1 passait encore, mais c'était quand même très niais, le 2 me donnait envie de vomir par sa niaiserie)
    Y a juste à regarder les bandes-annonces (j'avais confondu Divergente et Hunger Games ^^"), on retrouve vraiment les mêmes schémas. Je comprends donc la lassitude du public.
    Après, c'est aussi un problème d'adaptation. Je n'ai pas aimé les adaptations de Harry Potter (curieusement, c'est le 1 que j'ai préféré car c'est celui que j'ai trouvé le plus fidèle de la saga) car on enlevait TOUT ce qui pouvait surprendre et des moments qui faisaient découvrir le monde des sorciers et qui me semblaient incontournables (C'est passé où Ste Mangouste ?), et l'enchaînement des évènements étaient insupportables (ça faisait tellement couper/coller, un rythme des films relativement saccadé)
     
  10. MidoriNoHikari

    MidoriNoHikari
    Expand Collapse

    Je suis toujours très déçue quand je vais voir un film adapté d'un livre que j'ai lu avant. Par exemple j'ai pas du tout aimé Harry Potter (après j'ai surkiffé visiter les studios mais ça c'est une autre histoire) mais du coup je suis au contraire super impatiente de la sortie de "Fantastic Beasts and Where to Find Them". Il sera issu d'un univers que j'adore (Harry Potter) mais aura un contenu 100% inédit et ça c'est cool je trouve (surtout que J.K. Rowling s'est chargée du script il me semble).

    T'es pas la seule. Screen junkies l'avaient d'ailleurs bien fait savoir dans leur "Honest Trailer" de Divergent avec la voix off qui répétait en boucle: "Non mais vous êtes sur que c'est pas Hunger Game? J'ai l'impression d'avoir déjà fait ce trailer!"
     
    Saucisson., Adios Badmoizelle, cecelight et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Zutto

    Zutto
    Expand Collapse
    Don't protect me because I'm a woman. Protect me because I'm a human.

    C'est tellement vrai. Quand j'ai lu Uglies (et surtout Specials) je me suis dis que ça pourrait tellement être une saga culte, mais boudée par les studios. Mais après c'est tant mieux. J'ai pas envie qu'ils gâchent ça. :/
    Eh puis pour cette saga, je pense qu'il faudrait mieux en faire une série que des films.
     
    Adios Badmoizelle, Roanne, Babitty Lapina et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  12. MorganeGirly

    MorganeGirly
    Expand Collapse
    Si tu veux avoir quelque chose que tu n'as jamais eu, il va falloir que tu fasses quelque chose que tu n'as jamais fait

    Si Divergente voulait plus d'audience, il aurait fallu faire un meilleur film. C'était vraiment digne d'un téléfilm!

    Je suis du genre à préférer voir un film que lire un livre (si je n'avais pas déjà le projet de lire le livre) et je suis prête à attendre un an la sortie du deuxième volet pour savoir la suite. Je ne voulais pas voir Hunger Games mais des ados avec qui j'étais voulait que je les accompagne et finalement j'étais plus à fond qu'eux. J'ai adoré, gros coup de coeur! Je ne pense pas que j'étais autant été captivée par un film au cinéma depuis plusieurs années. Le deux était très similaire mais c'était toujours de la qualité. Le 3 était très différent mais j'ai adoré, et même le 4 que j'ai trouvé fouilli et trop rapide était prenant.

    Je ne suis pas fan de la saga Twilight mais j'ai beaucoup aimé le premier film. Il y avait une ambiance intéressante, on se laissait porter par l'histoire, qu'on la trouve captivante ou non et il y avait une bonne balance action/romance. Les films suivants, bon, j'ai pas forcément accroché mais je ne m'ennuyais pas spécialement devant. Même un de mes potes qui déteste les comédies romantiques a vu tous les Twilight parce que ça bougeait un minimum et que c'était pas trop mal foutu.

    Par contre Labyrinthe et Divergente, je trouve que c'est plus de la qualité "télé". J'ai bien aimé mais sans plus. La réalisation a l'air moins inspirée et le scénario beaucoup plus tiré par les cheveux (ok, Twilight aussi mais je trouve que Bella est réaliste dans son genre, son personnage et ceux autour d'elle ont quand même été bien réfléchi). Divergente 1 ça passait encore même si ça faisait un peu recette bien calibrée. Mais le 2 et le 3 c'était vraiment pas le haut du panier, parfois ça me faisait penser aux livres autoédités qu'on trouve sur Amazon dans leur scénario et leur écriture des personnages. Divergente 3 m'a fait penser à la série Under the Dome qui est très divertissante à petite dose avec ses grosses ficelles mais il ne faut pas s'attarder sur le scénario ou la cohérence des personnages. J'ai vraiment l'impression qu'ils se sont dit "c'est pour ado, ya pas besoin de faire un truc très raffiné hein".
    En fait, ce sont des films qui passeraient très bien en série je trouve, un peu comme The 100 (série que j'adore pas mais qui est divertissante, surtout quand on se laisse porter par les persos et l'univers).

    Par contre, j'ai été un peu surprise par les critiques parce que moi La 5e vague j'ai plutôt pas mal aimé! J'ai pas du tout adoré comme Hunger Games mais j'ai largement préféré à Divergente. Je trouve les personnages beaucoup plus sympathiques, et mine de rien le pseudo-message politique sur les enfants-soldats et la propagande militaire étaient quand même plus profonde que le simpliste "ne mettons pas les gens dans les cases" de Divergente (et possiblement de Labyrinthe dont je n'ai vu que le premier volet).

    Ce que j'ai adoré dans Hunger Games, c'était l'enjeu politique qui était présent sans être non plus téléphoné. Cette ambiance oppressante de la dictature était beaucoup plus réaliste que Divergente. J'ai trouvé que dans La 5e Vague, on trouvait aussi une ambiance particulière, crédible, même si l'errance de l'héroïne est traitée beaucoup trop rapidement.
    Dans Twilight il n'y avait pas d'enjeu politique du tout mais la confusion et l'excessivité adolescente y étaient super crédibles alors que je ne la retrouve pas franchement dans un film comme Labyrinthe.

    Bref, si les studios voulait vraiment continuer à actionner la machine à sous, je pense qu'ils devraient tourner ces films en y croyant et peut-être les tourner en pensant aussi aux adultes (Hunger Games n'est clairement pas tourné comme un film pour ado mais comme un film "normal") plutôt que de faire une réalisation au rabais en se disant que les ados sont plus simplets.
     
Chargement...