Le topic des "pas vraiment en couple"

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Lady Dylan, le 1 août 2012.

  1. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

    L'autre jour sur la Veille permanente sexisme, des madmoiZelles polyamoureuses ou dont les relations ne rentraient pas vraiment dans le cadre d'un couple disaient qu'elles ne se reconnaissaient pas dans le topic des amoureuses et en couple. Moi-même, je ne sais pas trop où poster depuis que j'ai une relation qui est plus qu'un FF mais pas vraiment une relation de couple.

    Voici donc le topic des "pas vraiment en couple" (j'espère que le titre conviendra à tout le monde, dites-le moi sinon) pour raconter votre histoire ou tout simplement des petits bouts de vie au jour le jour !
     
  2. Balto

    Balto
    Expand Collapse

    Je n'ai pas le temps de chercher là maintenant mais il me semble qu'il y avait un sujet des ni célibataire/ ni en couple qui avait été ouvert...
     
  3. Balto

    Balto
    Expand Collapse

  4. Thirteenth Step

    Thirteenth Step
    Expand Collapse
    J'ignore de le savoir.

    Merci de partager ça Shield, j'apprends beaucoup de tes posts. Et je suis contente que tu participes au topic, Antigone., parce que c'est une relation comme celle que tu sembles vivre que j'aimerais instinctivement: exclusive, longue, intense.

    Mais de façon contradictoire, je n'ai pas l'impression d'être faite pour ça. C'est dans cet idéal (de la relation longue et exclusive donc) que j'ai été élevée et j'ai du mal à faire le distingo entre ce que je souhaite réellement, ce qui est susceptible de vraiment m'épanouir et des règles sociales trop intériorisées. Attention je ne te "soupçonne" absolument pas de cela Antigone. hein! Je parle uniquement de mon propre cas. Je suis vraiment tiraillée.
    Je me dis souvent que je finirai poly si la relation exclusive ne marche vraiment pas pour moi, ce serait le choix le moins pire. Mais je n'ai pas envie que ce soit une résignation, j'ai envie que ce soit un vrai choix positif, comme le tien Shield.

    Le banquet de Platon, j'en ai soupé, j'ai l'expression "ma moitié" en horreur. Pourtant j'ai un mal fou à me défaire de cet idéal. J'ai tellement de mal à intégrer l'idée que si quelqu'un avec qui je suis va voir ailleurs, ce n'est pas forcément parce que je ne lui suffis pas.
     
  5. Chienne

    Chienne
    Expand Collapse
    singe en fait.

    Ma toute première relation amoureuse était une expérience de couple libre. Dès lors, comme la demande s'était faite de ma copine, j'ai tout de suite intégré et fait de ma vérité, que chaque personne est faite de désirs et que chercher à les réprimer est une des pires choses que l'on puisse faire à une personne que l'on aime.
    Ca a l'air bêta, dit comme ça, mais j'étais jeune et folle amoureuse, et c'est un principe qui m'est resté.

    Aujourd'hui, après avoir eu des expériences diverses, de couples exclusifs, de long célibat, d'abstinence, de vie sexuelle sans vie sentimentale, je suis en couple avec deux garçons.
    Je considère le couple comme une unité très forte dans son espace-temps, et je ne souhaite pas mêler l'un à l'autre. Ce que je vis est très fort avec l'un comme avec l'autre mais c'est un parti pris de vivre selon le plus d'unités possibles : la mienne, celle de mon couple, celle de mon autre couple, celle avec mes ami-e-s, celle avec mes amant-e-s éventuel-le-s. Dans chacune, je suis intègre et moi-même, sincère et généreuse... c'est tout ce qui me rend heureuse. Je le fais dans le consentement de toutes et tous. Et la personne qui se mettrait en tête de brimer mes désirs n'a pas sa place dans ma vie.
     
  6. elisaea

    elisaea
    Expand Collapse

    youhouuu je suis bourée,il est 4h du matin, j'ai répondu au mail desagréable du "non copain mais exclusif tout de meme"(sic) qui est à l'étranger jusqu'à lundi.du genre "je m'en fou si tu me contacte pas direct en revenant parce que ma vie c'est de la folie je suis une dingue je sors sans toi et je m'éclate". PATHETIQUE.:facepalm:
     
  7. Leorocking

    Leorocking
    Expand Collapse
    TIME FOR HEROES

    Trop marrant, enfin un topic où j'me sens ienb.
    Ces temps-si je vogue plus ou moins entre deux relations: je suis sortie avec un mec cet été qui vient d'Orléans, à 3h de train de chez moi. C'était parfait, magique... Il vient me voir dans deux semaines, tout le week-end, je meurs d'impatience. On va essayer de se voir tout au long de l'année (si ça marche encore quand on se reverra) mais nous ne sommes pas en couple. Car c'est impossible, les relations à distance je n'y crois pas un seul instant. J'en ai déjà eu les preuves.
    Sinon, ça tangue toujours avec le rockeur... Il est en tournée et revient à la fin du mois, je pense qu'on va se revoir mais je ne sais pas trop quoi penser. J'ai couché avec lui avant son départ, il m'a dit qu'il était en manque de moi, qu'il souhaitait me voir plus souvent... Affaire à suivre. Mon copain de vacances reste trop dans ma tête, le rockeur passe désormais en second plan, il est trop compliqué...
     
Chargement...