Le traumatisme des exposés à l'oral en six moments de gêne

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Margaux Palace, le 19 avril 2016.

  1. Margaux Palace

    Margaux Palace
    Expand Collapse
    Je cuisine en pyjama
    Membre de l'équipe

  2. Faol

    Faol
    Expand Collapse
    Heavy seas of love

    Ca m'arrive systématiquement quand je passe à l'oral, et pourtant je suis plutôt à l'aise à côté de ça, mon débit est fluide (quoi que souvent trop rapide) et je ne m'emmêle pas trop les pinceaux, donc bonjour le contraste :cretin: Le pire c'est quand tu utilises un pointeur, là tu es sûre que ça se remarque :yawn: "Comme vous pouvez le voir ici... *point rouge qui balaye l'intégralité de la diapo*"
     
    Table, MrsBlueSky, Theiaiko et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Xaork

    Xaork
    Expand Collapse
    Whatever people say I am, that's what I'm not.

    L'oral, l'angoisse de toute ma scolarité et pourtant : je suis devenue prof ! Comme quoi rien n'est perdu ;)
     
    Giogio, Morpheme, Meligood et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. Naey

    Naey
    Expand Collapse

    L'article m'a rappelé les exposés de mon année de terminale ; même si tu pensais avoir fait un beau ptit truc, au moment des questions, si la prof enlevait ses lunettes avant de s'adresser à toi, tu savais que t'allais te faire démolir.
    Douce solitude. :rire:
     
    Zutto, Spill et Ignis Aurae ont BigUpé ce message.
  5. Bleumi

    Bleumi
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Pour les anxieux cet exercice est une torture et on s'y habitue JAMAIS. Le pire c'est que quand tu angoisses pas pour toi-même, tu angoisses pour ton-ta pote qui est visiblement en train de se décomposer devant son powerpoint :halp:Mes conditions optimum pour un exposé ? Dans la pénombre pour qu'on ne voit pas que je rougis, la moitié de la classe absente pour que le nombre d'yeux fixés sur moi soit supportable, assise pour poser mes feuilles et ne pas avoir à les tenir de mes mains tremblantes, et s'il arrive une couille technique ou que quelqu'un vient interrompre l'exposé bah je suis plutôt soulagée par cette distraction momentanée (peut-être aussi parce que mes tentatives de blagues marchent :cretin:) Bref, on me rappelle c'est quoi l'utilité de cet exercice déjà ? :rolleyes:
     
    MrsBlueSky, madmoiselle_K et Spill ont BigUpé ce message.
  6. Artemistigri

    Artemistigri
    Expand Collapse

    Ah maintenant, ça se passe avec des power point? Les temps changent :d
    Au moins avec des rétroprojecteurs, on n'a pas le souci de la plantée de l'ordi :taquin:

    Je n'ai jamais été à l'aise avec les exposés. Ca a toujours été une source d'angoisse.
     
  7. Moustik

    Moustik
    Expand Collapse

    8D hahaha c'est exactement ce que je vie quand je passe à l'oral et que je vais revivre mi mai pendant ma soutenance de 30 minutes ! muahahahahaha #TuezMoiSilVousPlait
     
  8. Bleumi

    Bleumi
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    En fac parisienne oui, mais c'est possible que mon lycée de campagne utilise encore des projo vu que l'unique fac de la ville ne connait pas non plus powerpoint :rire:
     
  9. Erbrow

    Erbrow
    Expand Collapse

    Moi j'ai jamais été à l'aise à l'oral. En 3ème j'ai fondu en larmes parce que j'avais oublié mon diapo et je savais même plus ce que je voulais dire. Ca s'est arrangé mais c'est toujours pas une partie de plaisir...
     
  10. thisbee

    thisbee
    Expand Collapse

    Les exposés : le cauchemar de ma scolarité. Je tremblais, je devenais écarlate, j'ai pas la voix qui porte donc on m'entendait jamais, je bafouillais, je perdais mes mots. Bref, une torture !
     
    MrsBlueSky, Ubiquitine et Ignis Aurae ont BigUpé ce message.
  11. Kounette

    Kounette
    Expand Collapse
    Only Lovers left Alive

    Suite à un gros problème quand j'étais plus jeune j'ai beaucoup de mal à me rendre compte physiologiquement si je suis stressée ou pas. Mais quand je prends la parole pendant un oral et que ma voix commence à partir dans des tons absolument bizarres ou à faire le yoyo comme si je muais alors là oui je m'en rends compte :yawn: Quand j'étais petite ça me faisait ça aussi quand je participais en classe, je ne l'avais jamais remarqué jusqu'à ce qu'un pote me le dise "c'est marrant t'as pas la même voix quand on t'interroge".
    Mais je me soigne ^^ Ca va mieux depuis la fac
     
Chargement...